Accueil Porsche Les challenges d’une Porsche 911 hybride

Les challenges d’une Porsche 911 hybride

173
5
PARTAGER
Porsche 911 GTS

Initialement programmée pour 2018 puis retardée à 2020, la Porsche 911 hybride a été reportée sine die, la faute à un manque de ressources d’ingénierie, mais aussi au défi représenté par la Porsche 911.

Par le passé, le responsable du développement de la marque, Michael Steiner, avait déclaré que bien que la 911 puisse réutiliser la technologie de la 918, le développement de la Porsche Mission E accaparait toutes les ressources d’ingénierie pour tout ce qui concerne les motorisations électriques. Mais, Michael Steiner n’aurait pas tout dit.

Dans un interview donné à un confrère australien, le responsable de la gamme 911, Thomas Krickelberg, a expliqué que le développement de la 911 hybride était dans les cartons, mais que les challenges étaient nombreux.

Le principal défi concerne les batteries qui prennent beaucoup de place. Pour les insérer dans une 911, il faudrait sacrifier les places arrière et comme le dit Krickelberg, « nous sommes sûrs que c’est n’est plus une 911 [sans les places arrières] ».

L’autre défi est lié au poids d’une solution hybride. Au poids du moteur à combustion, il faut ajouter le poids du moteur électrique et des batteries. Une 911 de base pèse aujourd’hui 1 575 kg. Un moteur électrique et les batteries ajouteraient rapidement quelques centaines de kilos. Pas sûr qu’une Porsche 911 de 1 800 kg puisse être encore considéré comme une sportive. Une Porsche 911 Turbo pourrait même tutoyer les deux tonnes.

Porsche n’aura toutefois pas le choix. Comme l’admet Thomas Krickelberg, les futures régulations environnementales plus contraignantes en 2020 obligeront Porsche à adopter l’hybridation sur ses modèles. Entre le feu vert et la commercialisation, le dirigeant allemand estime que le programme prendra quatre années.
Source : Motoring.com.au

Source photo : Porsche

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Les challenges d’une Porsche 911 hybride"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fistulinside
Invité

J’espère qu’ils ont d’autres ambition qu’un simple cumul de poids pour une 911 hybride. Si Porsche sait hybrider, elle sait diminuer la puissance thermique pour compenser par l’électrique, ce qui revient « à peu près » au même pour le poids des propulsions concernées…

Alphasyrius
Invité

Enlever de la puissance n’enleve pas du poids, du moins pas directement. Remplacer un H6 de 3.6l par un H6 de 3L ne va pas compenser le poids des batteries.
Une McLaren P1 pese 1.4T malgre un « petit » 3.8l et une coque carbone.

panama
Invité

Tout ce poids – moteur 6cyl plus batterie à l’arrière : c’est sûr qu’elle va bien tourner dans les virages 😉 Et en cas de coup de volant plus freinage l’arrière viendra gentiment faire un petit coucou à l’avant.
On va dire que l’architecture d’une 911 lui interdit quasiment une hybridation normale. Reste bien le capot avant mais alors elle n’aura plus de coffre.

ART
Invité

Drôle de progrès que l’hybride forcené et une prise de masse inconséquente…

Vincent
Invité

Pourquoi ne pas en profiter pour rééquilibrer les masses en mettant les batteries à l’avant?

wpDiscuz