Accueil Actualités Entreprise Ssangyong cherche à s’installer en Chine avec Shaanxi

Ssangyong cherche à s’installer en Chine avec Shaanxi

80
0
PARTAGER

Alors que la Chine vient de confirmer ne plus vouloir accorder d’autorisations pour de nouvelles usines (hors électriques), Ssangyong prépare son implantation industrielle. C’est Shaanxi Automobile qui aurait été désigné comme partenaire.

La présence de Ssansgyong en Chine semblait initialement bien partie avec la présence de SAIC au capital. Puis vint la faillite. Lâché par le géant chinois, Ssangyong est alors repris par Mahindra. La priorité est alors placée sur le redressement des finances et la reconstruction d’une gamme. La Chine passe à l’arrière plan, et le constructeur coréen y fait son retour uniquement par la voie de l’importation.

Mais la situation du constructeur est aujourd’hui bien plus favorable, et il envisage à présent de venir s’implanter industriellement en Chine. Cette implantation serait la première usine hors de Corée détenue par le constructeur, sachant que sa production en Russie est opérée par Sollers.

Comme tout constructeur désireux de s’installer en Chine, Ssangyong doit passer par la création d’une co-entreprise. Avec un partenaire désigné, qui dans ce cas est Shaanxi Automobile. Un constructeur installé à Xi’an, dans la province du Shaanxi. Mais qui n’a aucune expérience automobile, puisqu’il ne produit aujourd’hui que des camions et des bus. Mais il répond à une volonté des autorités de développer l’industrie au delà des grandes villes côtières du pays.

Un accord concernant l’étude d’une co-entreprise a été signé entre les deux possibles partenaires. Le processus peut encore prendre du temps. Le démarrage possible de la production n’est donc pas envisagé avant 2020.

Source : The Korea Herald

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz