Accueil Actualités Entreprise Dieselgate : Harald Wester se défend et attaque devant l’UE

Dieselgate : Harald Wester se défend et attaque devant l’UE

118
15
PARTAGER

Dans la lignée de certaines déclarations déjà livrées par des responsables du groupe FCA, Harald Wester, auditionné par les membres de la commission EMIS, a maintenu le même discours : aucun dispositif truqueur.

Suite de l’affaire entre le groupe FCA et l’Allemagne.  Nouvelle étape après que les autorités européennes et le gouvernement italien eurent reçu un rapport transmis par l’agence fédérale allemande de l’automobile (KBA) faisant état de la présence d’un logiciel truqueur quant aux niveaux d’émissions de NOx.

Le patron technique Harald Wester vient d’être auditionné (plutôt que cuisiné) par les membres la commission d’enquête du parlement européen. Autant aller droit au but : Harald Wester a catégoriquement démenti toute présence d’une dispositif invalidant les tests d’émissions de NOx.

En clair rien de rien quant à un arrêt du dispositif de dépollution au bout de vingt deux minutes quand le temps nécessaire aux tests d’homologation dure vingt minutes (Jeep Renegade, Fiat Doblo et Fiat 500X en 2.0 l diesel) et catalyseur d’oxyde d’azote se désactivant suite à plusieurs cycles de nettoyage.

On en revient à la fenêtre de tir connue et argument massue : le dispositif antipollution est simplement modulé afin de protéger le moteur. Un discours déjà entendu.

Il ne fallait pas s’attendre à quelconque révélation quand le patron technique FCA a, selon ce qui est rapporté par le parlement européen, d’emblée déclaré qu’il ne pouvait faire aucun commentaire sur un litige juridique en cours. Et pendant ce temps-là

Source : Europarl.

Crédit illustration : FCA.

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Dieselgate : Harald Wester se défend et attaque devant l’UE"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Karl
Invité

Donc un constructeur se prend 30 milliards d amende. Parce que aux Stages on ne rigole pas surtout quand il s’agit du numéro un européen, qui ambitionne de devenir numéro un mondial.

30 milliards pour une industrie lourde à faible marge, en pleine mutation, un handicap plus que sévère…

Pendant ce temps là pour les autres constructeurs qui mentent ouvertement, en invoquant des excuses grotesques, rien, nada…

La morale de l histoire est que la santé publique tout le monde s’en fout…

rob64
Invité

Encore un complotiste ce Karl.

ART
Invité

Pas d’attaques ad abominem etc. ici chérie, sinon, ça va coupé, tu connais la politique maison…

Uberalles
Invité

Les usa son coutumiers du fait, Leurs industrie auto va mal depouis des année. Hop on s’en prend à Toyota n°1 mondial du moment. VAG lance une offensive sur le diesel aux USA où les locaus sont pour être polis à la ramasse, hop un ptit scandale …

Les banques us sont au bord du gouffre, bah tient on va aller demander du pognon à la Deutsche Bank. Et nous en Europe bah on tend gentiment les fesses, et quand on veux jouer au gros bras comme avec Appel, on la ferme gentiment quand la FED braille un coup.

François
Invité

L’industrie auto américaine se porte désormais bien, les reproches faits à Toyota ou VW ont été reconnus par les deux constructeurs et les USA s’en prennent aux banques comme l’UE s’en prend à Apple ou la France à Google et Amazon.

greg
Invité

Tout à fait françois, mais dans l’UE les entreprises européennes se prennent des amendes aussi salées que leurs concurrent américains 😉
Tandis que les amendes que se prennent les entreprises étrangères aux USA sont en moyenne (il y a eut des études) 10 fois plus élevées que pour leurs concurrents US, pour des faits similaires ou moins graves.

greg
Invité

Et pour info: les américains ne nient pas cet état de fait, ils le justifient par l’argumentation pour moi un peu fallacieuse que les dirigeants des entreprises américaines peuvent être poursuivi au pénal et faire de la prison, tandis que les dirigeants des entreprises étrangères ne risquent rien tant qu’ils ne mettent pas les pieds aux USA.

wizz
Membre

greg, l’inverse est aussi vrai.
difficile de mettre un dirigeant étranger dans une prison européenne lorsqu’il n’a pas encore mis ses pieds en Europe…

greg
Invité

Oui, sauf que l’entreprise américaine recevra une amende similaire à une entreprise européenne pour des faits proches, c’est là toute la différence.

François
Invité

« dans l’UE les entreprises européennes se prennent des amendes aussi salées que leurs concurrent américains  »
Oui, tout comme, par exemple, Bank of America qui a été prié de faire un chèque de 16 milliards de dollars au Trésor américain. Pour les études selon lesquelles les USA infligeraient des amendes plus salées aux entreprises étrangères qu’aux entreprises locales (Une chose est sûre, le secteur bancaire n’est pas concerné), à défaut de source plus précise, je ne m’exprimerai pas sur le sujet.

wizz
Membre

http://news.autoplus.fr/Volkswagen-Diesel-V6-TDI-Rapport-affaireVW-1498826.html

à noter que VW va encore plonger aux USA avec son moteur V6 TDI, qui techniquement a tout ce qu’il faut pour passer le test, mais qui en pratique, cesse d’être aussi propre une fois passé un délai correspondant à la durée du test d’homologation

ici, c’est le même principe chez FCA…

greg
Invité

Le lien que tu postes a presque un an…Pour les V6 attendons, ça s’annonce mal, mais le 3 novembre ils doivent proposer une solution pour régler ce problème.

wizz
Membre
….parce que cela fait presque 1 an que le scandale diesel a commencé (concernant ce moteur) quant à une solution, il y aurait aussi le FAP additivé, adopté par PSA -le FAP a besoin d’une température très élevée pour pouvoir se regénérer -le système SCR aussi Les 2 systèmes ont besoin d’être installés le plus près possible du collecteur -solution technique n1: si le FAP est installé en premier, alors le SCR sera plus froid, aura du mal à atteindre une température de fonctionnement correcte, spécialement lorsque la voiture roule lentement, comme en milieu urbain. Pas de problème de FAP… Lire la suite >>
Vévé !
Invité

Bien vu Uberalles

Labradaauto
Invité

la pollution automobile, en somme, on fait les compte, ce n’est que de la philosophie, de la « toise » ou intimidation des relations diplomatiques économiques ?

wpDiscuz