Accueil Alfa Romeo Alfa Romeo Alfetta : la berline du segment supérieur ?

Alfa Romeo Alfetta : la berline du segment supérieur ?

392
32
PARTAGER

Et si finalement oui la prochaine grande berline du constructeur au Biscione reprenait un nom disparu du catalogue depuis des années ?

Dans le plan produits du constructeur milanais pointe une nouvelle grande berline.

Cette grande berline qui doit reprendre le vide laissé par la 166 haut de gamme marquera une nouvelle offre chez Alfa Romeo dans le segment supérieur.

Appelée à compter comme le fleuron de la marque italienne cette berline routière était au centre de rumeurs lors de l’été dernier.

On évoquait alors son nom potentiel : Alfetta. Les dernières indiscrétions en date, qui prennent du poids dans certains titres italiens, confirment cette tendance.

Chez les décideurs on aurait bien acté ce patronyme. Pour mémoire la carrière de l’Alfetta (remplacée par la 90) débuta entre le début des années 1970 et le milieu des années 1980.

Comme sa devancière la nouvelle du genre (plateforme Giorgio et motorisations les plus hautes du panier) se déclinera sans aucun doute dans une version plus pointue et puissante.

Ou comment marquer plus encore la filiation au niveau du nom entre l’ainée Alfetta Quadrifoglio Oro et la moderne Alfetta Quadrifoglio.

Source : Carscoop.

Crédit illustration : Alfa Romeo.

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Alfa Romeo Alfetta : la berline du segment supérieur ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Michel
Invité

Si avant de monter en gamme, Sergio élargissait sa base avec la remplaçante de la GUILLETTA, çà relancerai plus rapidement la marque, toucherai un plus large public et augmenterai la trésorerie plus vite

labradaauto
Invité
Les marques reprennent souvent les types connus, usités dans le passé. C’est bon je pense. Les dinosaures ne sont pas encore tous morts et ont mémoire. L’Alfetta (la bagnole des flics) a succédé à la Giulia (qui était aussi l’auto de la Police) . Elle était un peu plus grosse que la Giulia. Le succès de l’Alfetta n’est plus à rappeler. Robuste, équilibrée, performante On a tous roulé en Alfetta, ses coupés sur même plateforme. Sur le Mte carlo enneigé, emmenée par des pilotes français , elle a démontré sa supériorité en voiture de série . Si Alfa a des… Lire la suite >>
KifKif
Invité

labradaauto : Alfa Roméo, pour qui ne s’en souvient plus, c’était avant Ferrari et c’était le must de la bonne auto rapide.
Exemple, la magnifique 8C

labradaauto
Invité
…qui a même existé avec un moteur à l’avant et un moteur à l’arrière, lequel tournait à l’envers. …Oui, c’est loin, mais quand on nous bassine avec les mécaniques teutonnes qui tiendraient le haut du pavé. Les Italiens étaient des concepteurs, des ingénieurs, des mécaniciens. ! On se souvient que le patron de MG avant BMC avait acheté une alfa 1900 POUR LA DEMONTER, la COPIER… Les Allemands nous ont livré l’auto d’Hitler qui fait encore le bonheur de passionnés à présent.Et j’ai respect pour ces gens là. Le truc : c’est qu’elle était livrée sans moteur ! sic !… Lire la suite >>
greg
Invité

C´est dingue ce concentré de Germanophobie dans un seul post…..
Avec un Point goodwin, il a réussit à nous parler d´Hitler dans un Sujet consacré à Alfa Romeo, Chapeau.

Admin

+1. Quitte à faire des à-côtés douteux, il eut été plus exact dans ce cadre d’évoquer Mussolini, qui a beaucoup roulé dans les productions de la marque milanaise.

SGL
Invité

C’est bien de nous parler d’un peu d’histoire ! 🙂
James May en fait souvent référence.
La Fiat 500 Topolino est la « cox » de Benito Mussolini !?
Vaut mieux atteindre le (votre) « Point goodwin » que de sombrer dans l’obscurantisme.

greg
Invité

Ce à quoi je répondrais que brasser de la haine n´est pas vraiment un recours contre l´obscurantisme 🙂
(franchement pour le coup ta réaction est écoeurante, ou alors tu as de gros soucis de compréhension et je te plains)

Ad Hoc
Invité

Ce n’est pas douteux, c’est un rappel historique. Et vous avez raison, Mussolini avait très bon goût en matière automobile.

labradaauto
Invité

@ P-L Ribault
…et Mesrine , ennemi public n°1 fût abattu dans une voiture rapide en vogue à l’époque ici en France, la bmw 528. On y voit aucun à-côté douteux. La traction avant était aussi l’auto des gangsters: idem.
Je pense qu’en Italie le pape s’est vu offrir une Alfa Roméo. Mercatique , sans doute . Rien de douteux non plus !

labradaauto
Invité
@Greg : Merci de ne pas m’intégrer au rang des germanophobes, si c’est mon passage que tu cibles. J’ai évoqué la coccinelle parce qu’elle était bien en retrait de ce qu’on produisait en France , en Italie 25 ans après l’armistice. Evidemment qu’une Fiat 850, une simca 1000, une r8 offraient de plus agréables prestations que la coccinelle même avec moteur 1600 cc. James May est bien trop « gamin » pour savoir de ce que je parle. Il n’avait même pas le permis aux temps où ces populaires étaient dans tous les foyers. Oui, l’Allemagne s’est bien reconstruite et tire ses… Lire la suite >>
zafira500
Invité

@labradaauto
D’autant que cette série 5 a des gènes latine car dessinée par le français Paul Bracq et dont la base est le proto BMW 2200ti Garmisch signé… Bertone.

labradaauto
Invité

Kifkif :
clin d’oeil dans le rétro de la bonne auto : (ça se passe chez nous en France):

labradaauto
Invité

Kifkif: là voilà

ART
Invité

Faut toujours qu’il y est quelques tocards sur un fil de discussion à propos du point Godwin, alors que ce n’est pas le sujet, une simple comparaison des véhicules d’une époque. Vraiment n’importe quoi…

SGL
Invité

Les « tocards » ce n’est pas ceux qui évoquent le « Point goodwin » à tout bout de champ comme des mainates ?
L’histoire est parsemée de programme industriel déclenché par des décisions politiques, et souvent par un seul homme.
Alors… c’est certain qu’un petit moustachu au XXe siècle, a pris des décisions lourdes de conséquences qui ont un peu changé la face du monde pratiquement dans tous les domaines.
Difficile de masquer cela… 😉

ART
Invité

Ai je dit le contraire ? Je rebondissais sur le propos stupide de greg : « Avec un Point goodwin, il a réussit à nous parler d´Hitler dans un Sujet consacré à Alfa Romeo, Chapeau. »

SGL
Invité

Ok… Dont acte 🙂

rapido
Invité
Alfetta ou pas, j ai bien du mal à comprendre la stratégie de Sergio sur Alfa; aller se battre sur un marché trusté depuis plus de 20ans par les allemands et Lexus donc où il n y a pas de place pour un nouvel entrant traditionnel (Tesla y arrive mais avec un autre concept) alors que la Giulia ne semble pas percer… Pour dynamiser la marque , j aurais plutot miser sur une compacte dynamique , vu qu’ils ont réussi à le faire avec la Giulia… Et pourquoi pas rêver d une Giulia raccourcie pour avoir une vraie propulsion qui… Lire la suite >>
wizz
Membre
non rapido Lorsqu’un industriel, un acteur économique a trouvé un filon porteur, il est rare de le voir changer de crémerie. Par exemple Mc Donald se comporte bien en vendant des hamburger. Il est peu probable de voir son PDG d’annoncer que désormais, Mc Do va abandonner le fastfood, et se reconvertir dans la restauration conventionnelle. De même, qui chez Fiat va prendre la décision de stopper la 500? Personne Inversement, Renault avait tenté le concept coupé-monospace. L’immense succès commercial intergalactique fut telle que Renault a très rapidement stoppé le modèle. En revanche, on n’est pas prêt de voir Renault… Lire la suite >>
Carlos Ghost
Invité

Dans le dernier Rétroviseur, un comparatif entre cette Alfetta et un Dolomite.

Pour moi, la dernière belle berline Alfa.

Ad Hoc
Invité

les 164 et la (magnifique) 156 étaient superbe aussi.

Carlos Ghost
Invité

Regrettable oubli !

Dcomdim
Invité

A l’époque ils copiaient déjà allègrement le style des allemandes quand même, nan?

labradaauto
Invité

…faut avoir fumé la moquette pour lui trouver de la ressemblance à une opel rekord 1700, une glas 1600, une mercedes 190, vw k 70, une nsu ???

SGL
Invité
Ad Hoc
Invité

Les deux sont sorties en 1972…et les italiens n’ont jamais eu besoin d’allemands pour avoir du style. Une chance pour Volkswagen d’avoir croisé la route d’un certain Giorgetto…

Carlos Ghost
Invité

Cette BM est une évolution d’un dessin de… Michelotti, un Italien comme pas permis !

labradaauto
Invité

Elle a bien davantage des airs de sa contemporaine 504 Peugeot !

wpDiscuz