Accueil Nissan Nissan combine e-NV200, pile à combustible et bioéthanol

Nissan combine e-NV200, pile à combustible et bioéthanol

133
4
PARTAGER

C’est au Brésil (terre du bioéthanol et actuellement des JO de Rio) que le constructeur japonais dévoile un démonstrateur technologique. Ce prototype inédit hérite de la technologie solide-oxyde SOFC, acronyme Solid-Oxyde Fuel Cell.

Ce prototype d’un genre nouveau repose sur la base du fourgon électrique, le e-NV200.

Sauf que, particularités, il marie électricité et éthanol. En clair, la motorisation électrique est alimentée par une batterie 24 kWh dont la recharge est assurée par la pile à combustible.

« Ce prototype utilise la technologie solide-oxyde SOFC. Cette nouvelle technologie se compose d’une pile à combustible e-Bio et d’un générateur électrique SOFC. L’ensemble utilise la réaction de l’oxygène à l’éthanol afin de générer de l’électricité. C’est cette électricité qui propulse le véhicule« , détaille le constructeur japonais précisant que l’autonomie atteint 600 kilomètres.

Et à l’usage ? Silence, confort et agrément seraient identiques à l’utilitaire zéro émission. Ce prototype va encore avaler des kilomètres afin de valider et perfectionner l’ensemble technologique.

Source : Nissan.

Crédit illustrations : Nissan.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Nissan combine e-NV200, pile à combustible et bioéthanol"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

L’avantage de la pile à hydrogène, c’est l’hydrogène.
Plutôt répandu comme élément, dont la combustion génère de l’eau… plutôt inoffensif comme résultat.

L’inconvénient de la pile à hydrogène , c’est l’hydrogène.
plutôt rare sous sa forme la plus simple, dont la combustion génère un Boom… plutôt dangereux comme résultat.

par contre l’éthanol je ne vois pas trop le résultat. il y a du carbone là dedans… vous me direz que dans l’air il y a bien de l’azote. Et ca brule bien.

wizz
Membre

dans l’éthanol, il y a aussi de l’hydrogène, non ?

Bizaro
Invité

oui mais pas que ?

wizz
Membre

C’est vrai que la réaction de l »hydrogène H2 ne génère que de l’eau. Ce qui n’est pas le cas de l’éthanol CH3-CH2-OH, qui contient aussi des atomes de carbone
En revanche, dans la filière hydrogène, les atomes carbone sont très massivement présents dans le processus de fabrication.

C’est comme le maïs par exemple
Je mange des crackers au maïs, où il n’y a pas d’eau. En revanche, il a fallu beaucoup d’eau dans l’usine qui a fabriqué ces crackers, et une quantité astronomique d’eau dans les champs de maïs.
L’hydrogène, c’est pareil…

wpDiscuz