Accueil Infiniti Infiniti QX50 : avec un bloc thermique pointu sous le capot

Infiniti QX50 : avec un bloc thermique pointu sous le capot

218
8
PARTAGER

Et si la marque premium du constructeur japonais profitait du prochain Mondial de l’Automobile de Paris pour faire coup double en introduisant son nouveau QX50 et en dévoilant une motorisation inédite ?

Ces derniers jours on évoquait la possibilité de voir Infiniti révéler le remplaçant du QX50 lors de la prochaine grand-messe parisienne porte de Versailles.

Ce nouveau crossover compact QX50 pourrait bien aussi étrenner une nouvelle motorisation, une mécanique essence. On ne parle pas ici du dernier et nouveau V6 double turbo de 405 ch à 6 000 tr/min et 475 Nm mais bien d’un bloc inédit.

Selon quelques indiscrétions relayées par un titre britannique, ce moteur offrirait la cavalerie qu’on peut attendre d’un V6 tout en annonçant des niveaux de consommation et d’émissions de CO2 offerts par un bloc diesel de cylindrée équivalente.

Se profilerait en fait le tout premier moteur essence à taux de compression variable pour une auto de série, une rumeur déjà relayée pour d’autres marques dans le passé.

Simple rumeur en l’état actuel des choses mais l’idée de ce moteur essence pointu et peu énergivore (un nouveau quatre cylindres turbo et injection directe ?) a de quoi séduire sur le papier.

Et si la rumeur se matérialisait concrètement son élargissement serait alors tout sauf inopportun.

Source : Autocar.

Crédit illustration : Infiniti.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Infiniti QX50 : avec un bloc thermique pointu sous le capot"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

Les véhicules Infinity sont-ils basés sur les plateformes communes Renault-Nissan?

SGL
Invité

Bonne question !
Si c’est comme l’ancien ; c’est la « Nissan FM platform » donc aucun rapport avec Renault !
Mais on est en droit de penser qu’il pourrait être maintenant une déclinaison du X-Trail en premium, donc CMF !?

Invité

Les Infiniti sont en general des propulsions, contrairement aux vehicules issues de CMF qui sont en traction a la base. Donc, je pense plutot sur une autre plateforme.

veyron44
Invité

Il s’agit pas du moteur à taux de compression variable dont parles certains sites auto ?

SGL
Invité

Le fameux moteur MCE-5 ?
Je pensais que PSA était dans le coup.

veyron44
Invité

Oui c’est cela il me semble, mais en l’occurrence j’imagine que c’est une autre étude de leur ingénieurs maison, un peu comme fait Mercedes et bons nombres d’autres constructeurs en parallèle, j’imagine 🙂

SGL
Invité

Incroyable d’ailleurs que l’on ait plus de nouvelles de cette technique qui semblait être très prometteuse à l’époque (2009 !!!)
Déjà 7 ans, et ils parlaient d’une mise en production en grande série de ce moteur d’ici 6 à 8 ans (en 2009) 😉
https://www.leblogauto.com/2009/02/peugeot-annonce-un-nouveau-moteur-15-de-220-chevaux.html

veyron44
Invité

Il semble que cela pose des problème de fiabilité, car il y a des pièces mobiles supplémentaires (du moins de ce que j’en sais ^^).
Sinon dans mon premier post, en fait je parlais pas de manière général de ce type de technologie, je faisais référence à cet article qui parle bien d’un moteur de ce type: http://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/nouveaute/infiniti-bientot-un-v6-a-faible-consommation.html

wpDiscuz