Accueil Finance Renault : la rémunération de Carlos Ghosn contestée mais entérinée

Renault : la rémunération de Carlos Ghosn contestée mais entérinée

156
25
PARTAGER

Comme chaque année les rémunération des dirigeants des grandes entreprises, ici le Groupe Renault, sont des sujets de polémiques et de combats de communiqués. Aujourd’hui le Conseil d’Administration de Renault a validé la rémunération du PDG contre l’avis de l’Assemblée Générale et de l’Etat.

Cette AG devait émettre un avis purement consultatif sur « les éléments de rémunération du Président-Directeur Général au titre de l’année 2015 ». L’AG s’est prononcée contre cette rémunération à 54,12%. C’est une première en France. Mais cette grande première n’aura finalement pas de conséquence immédiate. Il est intéressant de constater que 28% des actionnaires minoritaires ont suivi le vote de l’Etat qui prolonge son bras de fer avec Carlos Ghosn et que ces mêmes actionnaires sont privés de leur pouvoir de décision.

Selon le communiqué officiel de Renault, « le Comité des Rémunérations et le Conseil d’administration de Renault se sont réunis, hors la présence du Président-Directeur Général, afin de prendre connaissance du détail du vote exprimé et de délibérer définitivement sur cette question, conformément au Code AFEP/MEDEF ».

Au final, le maintien de la rémunération du PDG Carlos Ghosn a été décidé sur proposition du Comité des Rémunérations, approuvé par le Conseil d’Administration. Pour rappel, l’an dernier, elle avait atteint 7,251 millions d’euros. Pour amorcer une justification, le Conseil d’Administration rappelle les bons résultats de Renault en 2015 avec un CA record de 45 milliards d’euros et une marge opérationnelle supérieure à 5%. Comme pour PSA, les résultats sont en avance de 2 ans sur les prévisions et la rémunération de Carlos Ghosn devrait s’en apprécier d’autant.

En signe d’apaisement, le Conseil d’Administration charge le Comité des Rémunérations d’étudier « les évolutions utiles de la structure de rémunération pour les années 2016 et suivantes ».

Source et illustration : Renault

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Renault : la rémunération de Carlos Ghosn contestée mais entérinée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité
Carlos Ghosn se fut aussi royalement des actionnaires que de ses salariés. Et il a le soutien de son CA car celui-ci est composé de grands vizirs qui attendent de devenir califes. L’écart entre les salaires grandit avec les décennies et devient déraisonnable : les journées ne font que 24h et que peut-il faire de cet argent, à part être un jour le mort le plus riche du cimetière ? Si encore son personnel était correctement payé. Mais non, il doit se serrer la ceinture, accepter des conditions de travail dégradées et se voir reprocher d’être d’abord un « coût ». Ou… Lire la suite >>
Rapier
Invité

Je ne connais pas la situation actuelle des salariés Renault, je me souviens seulement de quelques remous il y a quelques années qui illustraient déjà ce que vous dites.
Pour en revenir à l’article si il y a bien une personne « clé » à revaloriser pour son travail, ce serait sans conteste Laurens Van Den Acker.

greg
Invité

J’ai moi-même subit une compression brutale, pourtant cela ne rend pas une rémunération injustifiable pour autant eut égard ses résultats et sa vie assez difficile… Le gars est chaque semaine au Japon ET en France pour gérer les deux marques, sans compter les multiples déplacements autre, la tonne de choses à gérer.. Le gars n’a pas de vie, a un boulot blindé de responsabilités et de pressions, a des résultats indéniables et positifs, et y en a encore pour critiquer sa rémunération???

SAM
Invité

Cumul de mandat! S’il a le […] entre deux chaises c’est qu’il ne doit pas faire son boulot correctement et qu’à contrario les personnes qui le secondent et ses équipes font du bon boulot. Il a la paie complète de deux PDG en faisant la moitié du travail chez Nissan et chez Renault! Ne serait-ce pas à eux de donner des récompenses. Il faut donc penser aux designers, aux ingénieurs, aux ouvriers … et à toutes ses petites mains qui quoi qu’on en dise, bosse et bosse bien!

GoGreg
Invité
A votre avis, à quoi sert le PDG de Nissan, nommé par Carlos GHOSN ? Les aller/retour France / Japon, ça fait déjà longtemps qu’il a fortement réduit la dose. Sans salarié, à quoi serviraient un manager ? Oui, Carlos GHOSN travaille beaucoup, connaît des hauts et des bas car personne n’est parfait… MAIS IL OUBLIE DE RECOMPENSER COMME IL SE DOIT SON PERSONNEL, qui est de plus en plus exaspéré de tout donné et de recevoir des miettes en retour ! Il a appelé à la modération salariale alors qu’il ne donne pas l’exemple sur ce point. C’est purement… Lire la suite >>
zafira500
Invité

@GoGreg
Bizarre, j’ai l’impression de m’entendre là. 🙂

miké
Invité

Ça me fait toujours sourire de voir le petit peuple reclamer inégalités et opression, comme quoi, la haut, ils ont bien raison de nous prendre pour des cons. Bisous

Carlos Ghost
Invité

 » Boulot blindé de responsabilités  » : lors de l’affaire de l’espionnage industriel, qui était autre chose qu’on vol de trombones dans le bureau de la standardiste, il a refilé le bébé à Pélata, quia été viré.

Carlos Ghost
Invité

Quelque chose me dit qu’on en a un qui m’aime pas, là.
Bof…

totoro
Invité
 » Le gars est chaque semaine au Japon ET en France pour gérer les deux marques, sans compter les multiples déplacements autre, la tonne de choses à gérer.. Le gars n’a pas de vie, a un boulot blindé de responsabilités et de pressions, a des résultats indéniables et positifs, et y en a encore pour critiquer sa rémunération??? » Tu planes, tu cherches une justification à 15 millions d’euros ? j’ai un immense respect pour Ghosn, mais il n’a pas la vie d’un patient sous les doigts ni inventé l’antigravité. Si un patron prends 15M ou 15MDS ce n’est pas parce… Lire la suite >>
Deutschlanduberalles
Invité

Si t’es pas content de ton boulot, tu te casses pour un autre…. Y en aura un autre pour prendre la place. Et encore soyons content , moi je te detacherais des polonais et tcheques pour bosser à flins et consorts. Je te garantis pas la baisse de couts engendrées.

beniot9888
Invité

Donc, l’intérêt de ce vote était purement consultatif ? OK. Maintenant, les actionnaires savent qu’on leur demandait leur avis que pour leur faire plaisir et leur donner l’impression qu’il comptait.

greg
Invité

Moi ce qui me fait rire c’est que du coup ça relativise les critiques des gauchistes contre les actionnaires, à l’origine de tous les maux.

Tartine
Invité

Connais tu une entreprise du CAC 40 qui se soucie de l’avis des actionnaires individuels ? Danone, BNP, Airbus …etc lors des assemblées depuis 50 ans……
Ou une entreprise allemande ou américaine cotée ?

L’actionnaire pas content revend à des « heureux » d’acheter, c’est on ne peut plus simple……

Tartine
Invité
……. Il y a plein d’entreprises où les AG ne sont pas de simples avis consultatifs. Ah bon ? Je suis actionnaire dans une dizaine d’entreprises plus dans l’automobile que le bancaire ou l’aviation d’Airbus, BNP à Faurecia sans citer les autres… qui s’occupe des petits actionnaires privés dans les AG ?? ( moins de 10000 actions pour situer )… personne ( aucune entreprise ) ….. Voir aussi le cas Peugeot ou le gouvernement — pas encore actionnaire de PSA oblige , — ordonne — , à PSA l’entrée d’investisseur chinois dans son actionnariat au mépris total des actionnaires. Cours… Lire la suite >>
Carlos Ghost
Invité

Ne me parlez pas du Crédit Agricole, banque que j’ai quittée et qui n’a plus de mutuel que le nom. Je lui ai consacré un article sur mon blogue : googlez kill cruellagricola !

Gohsn est entré dans la démesure.

Tartine
Invité
On va dire sur une période de 10 ans à la louche ( depuis Renault qui vacille entre 10 et 15 euros.( action pas nominative ) — Intermédiaire BNP: aucune lettre ou email annonçant l’AG et son contenu ( PDF) de la part de BNP ou Renault. ( et aucune compte rendu de l’AG ni sur le dividende par action ni sur la date de son versement ) — Intermédiaire Société Générale: aucune lettre ou email annonçant l’AG et son contenu ( PDF) de la part de SG ou Renault. ( et aucune compte rendu de l’AG ni sur le… Lire la suite >>
Tartine
Invité

Salaire
La part fixe de la rémunération du PDG de Renault pour l’exercice 2015 s’élève à 1,23 million d’euros et n’a pas évolué depuis 2011. La part variable s’élève, elle, à 145% du fixe, soit 1,78 million d’euros (contre 1,81 million pour 2014). Carlos Ghosn ne reçoit cependant immédiatement que 25% de ce variable, à savoir 445.875 euros. Le solde (75%) est converti en actions qui seront acquises en 2020.

Tartine
Invité

« Actions de performance »
En plus de cela, le PDG a droit à des « actions de performance », valorisées à 4,18 millions d’euros pour 2015. Remplaçant depuis 2013 les stock-options, elles correspondent à une enveloppe théorique d’actions dont le montant réel est déterminé après trois ans, en fonction de critères de performance. « Si les performances de l’entreprise ne sont pas bonnes, — le bénéficiaire ne reçoit aucune action » — , précise un porte-parole du groupe. Le PDG de Renault a également reçu 48.000 euros en qualité d’administrateur de Renault et 5.440 euros d’avantages en nature.

crash71100
Invité

Vu le travail qu’il a effectuer pour redresser Renault, il mérite son salaire. Je rappelle que Sergio à un salaire de 50 millions…

Carlos Ghost
Invité
Parce que bien sûr, les autres personnels de Renault n’ont rien foutu. Les Membres et l’Estomac Je devais par la Royauté Avoir commencé mon Ouvrage. A la voir d’un certain côté, Messer Gaster en est l’image. S’il a quelque besoin, tout le corps s’en ressent. De travailler pour lui les membres se lassant, Chacun d’eux résolut de vivre en Gentilhomme, Sans rien faire, alléguant l’exemple de Gaster. Il faudrait, disaient-ils, sans nous qu’il vécût d’air. Nous suons, nous peinons, comme bêtes de somme. Et pour qui ? Pour lui seul ; nous n’en profitons pas : Notre soin n’aboutit qu’à… Lire la suite >>
wpDiscuz