Accueil F1 F1 Melbourne 2016 qualifications: Hamilton sans rival

F1 Melbourne 2016 qualifications: Hamilton sans rival

217
10
PARTAGER

La première séance de qualifications de la saison a donné un spectacle affligeant aux spectateurs et téléspectateurs, la faute a de nouvelles règles conduisant les pilotes à limiter leurs tentatives en piste. Le show de Lewis Hamilton à bord de la voiture médicale après la séance n’aura pas suffi, nous sommes restés sur notre faim. Côté sportif, les Mercedes et plus particulièrement Hamilton se sont montrés intouchables. A tel point que les Ferrari ne sont même pas sorties du garage pour leur livrer bataille en fin de Q3.

Q1: Nouveau format de qualifications oblige, tous les pilotes se pressent au bout de la pitlane avant même l’allumage du feu vert. Nico Rosberg est le premier à s’élancer mais commet une erreur au premier virage et met quatre roues dans l’herbe. Hamilton établit le premier temps de référence avant d’être battu par Raïkkonën dans sa deuxième tentative. Mais le champion du monde en avait sous la pédale puisqu’il pulvérise le temps du Finlandais de plus d’une seconde quelques instants plus tard. Après sept minutes de séance le couperet tombe sur Pascal Wehrlein, premier éliminé de la saison. Les deux Haas de Gutierrez et Grosjean passent également à la trappe. Il s’agit d’une grossière erreur de l’équipe américaine qui a relancé ses pilotes trop tard en piste alors qu’ils avaient le potentiel pour largement améliorer leurs chronos. A moins qu’ils aient simplement manqué de temps pour changer de pneus sur leurs voitures. Kvyat, Nasr et Ericsson sont les trois derniers exclus des qualifications. En tête, Massa prend la deuxième place à plus d’une demi seconde d’Hamilton devant un surprenant Fernando Alonso. Les McLaren se distinguent puisque Button prend la septième place. Les Renault de Palmer et Magnussen sont les dernières qualifiées.

Q2: Encore une fois les premières en piste, les Mercedes s’installent en haut de la feuille de temps, Hamilton deux dixièmes devant Rosberg. Tous les autres sont relégués à plus d’une seconde de l’équipe championne du monde. Magnussen puis Palmer sont éliminés mais Renault n’a visiblement rien tenté en lançant ses pilotes avec des pneus rodés, privilégiant la course. Button et Alonso n’auront fait illusion qu’en Q1 et rejoignent le clan des éliminés avant Bottas, Hülkenberg et Pérez. Vettel, Sainz, Ricciardo, Raïkkonën, Verstappen et Massa tenteront de disputer la pole position aux Mercedes.

Q3: Rosberg passe la ligne en 1’25″260 mais ce n’est pas suffisant, loin s’en faut, puisque Hamilton réussit un 1’24″133 devant les deux Ferrari de Vettel et Raïkkonën. Ricciardo, huitième, est le premier éliminé suivi de Sainz et Massa. Rosberg et Hamilton reprennent la piste à sept minutes de la fin alors que Raïkkonën, Vettel et Verstappen mettent pied à terre laissant les Mercedes s’expliquer. Rosberg améliore et revient à 6 centièmes de son équipier qui n’a même plus besoin de finir son tour pour s’emparer de la première pole de la saison. Malgré cela Hamilton poursuit son effort et boucle son tour en 1’23″837.

A noter que Rio Haryanto qui a réalisé le 21ème temps en qualifications partira finalement 22ème après une pénalité de 3 places pour avoir provoqué un accrochage dans les stands avec Romain Grosjean lors des essais libres 3.

Qualifications Melbourne 2016

Crédit photo: Mercedes GP

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "F1 Melbourne 2016 qualifications: Hamilton sans rival"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

Avant, les qualifs étaient parfois plus intéressantes que le GP.

Bernie, à la retraite !

Thibaut Emme
Admin
En fait tout le monde râle sur les qualifs car au final elles n’ont rien changé en empêchant même certains « petits » de retenter une deuxième fois de passer. Mais imaginez que Hamilton rate son premier tour…il fait un plat sur son pneu au freinage et est le dernier ou l’avant-dernier…tic tac tic tac….paf éliminé ! Là comme tout s’est passé « comme attendu » par les équipes, forcément c’était très très monotone… Personnellement je suis pour un retour à 45 minutes de qualif non stop ! Avec 2 jeux de pneus par exemple spécialement pour les qualifs, comme ca on peut les… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Le problème n’est pas le format des qualifications (qui en vaut un autre) mais les pneus.
En Q3, si Ferrari renvoie ses deux lascars en piste pour une deuxième tentative la qualification change d’aspect. Mais la gestion des pneus les ont « obligé » à rester au stand. Tant que Pirelli fera les pneus qu’on lui demande de faire …

Rowhider
Invité

Je suis du même avis que toi, il faut des pneus pour que tout le monde puisse courrir. Quitte à avoir des pneus de qualif spécifique. C’était franchement pathétique et les équipes ne sont exemptes de reproches: des erreurs grossières ont été commises.

maurice cpasleponpon
Invité

50eme pole d’Hamilton.

Dcomdim
Invité

Bernie n’y est pas pour grand chose dans ce nouveau format de qualif puisqu’il n’a rien à voir avec le règle sportif…

Thibaut Emme
Admin
En fait oui et non. Car c’est une décision du groupe mondial qui compte sauf erreur la FIA, la FOM et les écuries. La proposition initiale ne comprenait que le « shoot out » (c’est à dire une élimination 1 par 1 des concurrents) mais prévoyait des pneus qualifs (pour éviter de jouer aux épiciers). Là le gros problème ce sont les pneus qui ont….1 tour qualif seulement ! Button et Alonso par exemple ont du faire 2 tours pour passer en Q2 contre 1 seul aux autres voitures. En Q2 ils ont pu faire 1 tour qualif puis retour au stands… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

A quand les pneus qualifs qui tiennent au moins 2 tours ?

Thibaut Emme
Admin
Hélas oui, et c’est cela qui flingue cette qualif en shoot out. Mais en fait cette histoire de qualifications tient principalement à la pingrerie de Ecclestone. Comme il demande des 30 ou 40 millions de dollars en ticket d’entrée aux circuits, ceux-ci mettent des prix monstrueux pour assister à la course, avec des qualifs interessantes, le but est de justifier un prix encore plus gros pour le billet weekend. On veut de l’aléa ? du spectacle ? Du n’importe quoi ? Allez soyons fou….on a 22 voitures. On fait 2 groupes de 5 et 2 groupes de 6. Chaque groupe… Lire la suite >>
wpDiscuz