Accueil Fiat Fiat Toro, un SUV plus qu’un pick-up

Fiat Toro, un SUV plus qu’un pick-up

4427
20
PARTAGER

Voici donc le fameux pick-up Fiat Toro. Annoncé depuis quelques mois, il arrive à présent sur le marché brésilien et se montre sous toutes ses facettes.

Leader qu marché du pick-up avec son Strada, Fiat souhaitait monter en gamme. Sans toutefois proposer un « simple » pick-up classique. L’idée du Toro, est de reproduire à l’échelle supérieure ce qui a fait le succès du Strada : un pick-up orienté vers la famille et les loisirs. Un peu à la façon du Honda Ridgeline aux Etats-Unis. Le Toro serait en fait plus un SUV avec benne qu’un pick-up familial. Sa base technique est la plateforme CUSW (Compact US Wide). Soit celle des Dodge Dart et Jeep Cherokee. Il partage son usine avec le Jeep Renegade.

Le style du Toro ne cherche pas à rouler des mécaniques comme d’autres pick-ups, mais s’inscrirait plus dans la tendance des crossovers. Le face avant adopte des optiques séparées, avec les feux de jour en partie haute, reliés par un jonc chromé au logo Fiat, et les optiques principales intégrées à une calandre élargie au maximum. De quoi accentuer les 1844 mm de large. Sur le profil, le Toro ne cherche pas à intégrer la benne, son argument, mais parvient à éviter l’écueil d’une vitre arrière verticale, lissant un peu son aspect utilitaire. On distingue aisément dans les proportions un empattement très long : 2990 mm, pour une longueur de 4915 mm.

La benne arrière, le plat de résistance. Intégralement habillée de plastique, d’une contenance de 820 litres, elle inaugure un aspect par deux portes battantes. Ce qui facilitera l’accès au fond. Mais pour proposer la fonctionnalité de chargement en longueur, chaque porte comprend une partie venant se disposer à l’horizontale. Fiat a prévu un filet, et des feux additionnels pour compenser les optiques principales masquées.

Pour le style intérieur, on retrouve un dessin classique, nullement typé utilitaire, et doté de toutes les fonctions nécessaires au Brésil à ce niveau de gamme. L’instrumentation profite d’un écran 7 pouces, et le Uconnect 5 pouces assure les fonctions de connectivité, et l’accès et démarrage seront mains-libres selon les versions. Fiat a également prévu un démarrage à distance via un bouton sur la clé. Le rangement de l’accoudoir est réfrigéré, la climatisation automatique et un éclairage d’ambiance est intégré aux portes avant. Les versions avec boîte automatique reçoivent des palettes pour le changement séquentiel des rapports.

Question mécanique justement, la gamme débute avec un 1.8 Flex de 135 ch et 184 Nm avec boîte automatique à 6 rapports et deux roues motrices en version Freedom. Vient ensuite le diesel 2.0 de 170 ch et 350 Nm. Pour lui, le choix se fera entre la boîte manuelle 6 rapports en 4×2 et 4×4 en version Freedom également, ou la boîte automatique 9 rapports, en 4×4 uniquement sur la version haut de gamme baptisée Volcano.

Les prix ? Le Toro débute à 76000 R$ pour culminer à 116000. Sa version de base est ainsi environ 5000 R$ au dessus du plus cher des Renault Duster Oroch. Mais il trouvera aussi face à lui un Chevrolet Colorado qui débute à  95500 R$ ou un Ford Ranger donc la gamme s’ouvre à 91900 R$. Plus gros, mais moins familiaux.

Il ne semble pas y avoir de projet pour ramener ce Toro en Europe.

Source : Fiat

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Fiat Toro, un SUV plus qu’un pick-up"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
crash71100
Invité

C’est clair que ce n’est pas la voiture la plus belle du monde…

zafira500
Invité

Ce n’est pas la plus moche non plus. Je la trouve sympa cette auto.

gabriel
Invité

cela change de la calandre classique. je trouve ça plutôt réussi.

Pedro2
Invité

Quand dans ton groupe tu as Ram qui fait du pick up qui a de la gueule, tu ne fais pas ca!! C’est penalement reprehensible ce coup de crayon… lamentable meme un chez tata ca envoie plus

SAM
Invité

« Le Toro serait en fait plus un SUV » … Oui un Jeep Cherokee re-carrossé….
http://pictures.dealer.com/k/kingscdjramcllc/0566/40967f9852e130c712c24de4e8dfcdb6x.jpg
D’où les doubles optiques?

turbo v8
Invité

il devient urgent a Fiat de se réinventé mais alors avec ce pseudo pick up a la chinoise
c’est vraiment jeter l’argent par les fenêtres je pense qu’on peut dire que l’arrière est aussi affreux que l’avant

greg
Invité

Attendez là, le véhicule fait presque 5m de long, et il est censé reposer sur la plateforme compacte (small) des 500x et Renegade??? La SUSW?
Vous êtes sûrs que ce n’est pas plutôt la CUSW, Compact US Wide, qui elle peut être allongée jusqu’à presque 5m? Parce que c’est ce que je retrouve dans les autres articles de presse.

wpDiscuz