Accueil Droit routier Sécurité routière : +7,2% en octobre mais…

Sécurité routière : +7,2% en octobre mais…

95
7
PARTAGER

Selon les chiffres publiés par le Ministère de l’Intérieur aujourd’hui, le nombre de morts sur les routes ont augmenté de 7,2% mais cette hausse est due à l’accident de Puisseguin.

« 372 personnes ont perdu la vie sur les routes de France contre 347 en octobre 2014, soit 25 personnes décédées de plus qu’au mois d’octobre 2014 » déclare la Sécurité Routière. Parmi ces victimes figurent les 43 personnes décédées dans le dramatique accident autocar contre poids-lourd survenu à Puisseguin (33) le 23 octobre. Sans cet accident, on enregistrerait une baisse de 18 décès ou 5,2%.

Si les décès ne baissent donc pas, les accidents corporels sont en recul de 12% à 4 949 contre 5 627 en 2014, le nombre de blessés baisse lui aussi de 10,5% à 6 207 blessés contre 6 933 en 2014. Enfin, le nombre d’hospitalisations est passé de 2 488 à 2 257 soit une baisse de 9,3%. Depuis janvier, la mortalité routière s’établit en hausse de 2%.

Source : Sécurité Routière, illustration : Préfecture d’Eure-et-Loir

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Sécurité routière : +7,2% en octobre mais…"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
rs459
Invité
Raison pour laquelle il faut arrêter l\’escroquerie qui consiste à parler en nombre de mort, mais passer à un système honnête qui calcule le nombre d\’accident ayant impliqué la mort de un ou plusieurs individus (et aussi inclure le ou les morts qui le sont plusieurs jours après l\’accident). Il conviendrait aussi de séparer paris, sa sur représentation de deux roues, dans une densité de traffic sans équivalence. Mais l\’honnêteté n\’est pas le fort de cette organisme qui ose encore s\’appeler \ »prévention routière\ » alors que ses propositions ne se résument qu\’à utiliser des poncifs, et mettre en oeuvre une répression… Lire la suite >>
lym
Invité
Partout dans l\’administration la SR a été une planque pour ceux qui n\’avaient pas envie d\’en branler une ou un placard pour ceux qu\’on voulait écarter et que cela contribuait à aigrir encore plus. Reste une politique elle aussi aigre, qui verbalise a peu près tout, surtout si c\’est automatisable… sauf, dans l\’immense majorité des cas, les accidents! Certains peuvent donc continuer à rouler avec les contrats pré-remplis dans la boite à gants afin de gagner du temps (assez souvent). Parmi eux probablement certains juges sur lesquels on peut tomber, dans leur voiture n\’ayant plus une tôle intacte, après être… Lire la suite >>
litlfred
Invité

Ce n\’est pas la \ »prevention routière\ », qui est une assoc\’, mais la \ »securtié routiere\ » qui est AG… sinon, d\’accord sur le reste.

Olivier
Invité

ce qui compte ce sont les chiffres annuels. Je ne comprends pas pourquoi les autocars ne sont pas construits suivant des normes anti feu ?

Bizaro
Invité
Peut – être se mettre à compter les accidents, plutôt que les victimes. Plus le nombres de victimes baissera, plus les pourcentages des variations du nombre de victimes seront spectaculaires… surtout si on regarde sur un mois, pourquoi ne pas faire un relevé hebdomadaire pour avoir des pourcentages encore plus élevés… histoire de ne plus rien y comprendre. Se pencher sur la mortalité (ou le nombre d\’accidents), depuis 50 ans la comparer, à la densité du trafic, et le nombre de km parcourus et plus parlant. C\’est assez édifiant de voir que depuis 1972 il n\’y a eut que 2… Lire la suite >>
Olivier
Invité
je ne suis pas d\’accord: \ »surtout après : 2 prises de consciences collectives, un travail pédagogique et une volonté.\ » Le permis à point est la méthode la plus pédagogique qui soit et ça n\’a rien donné, il n\’y a que la répression qui fonctionne. Oh je sais que sur un blog de passionnés de voiture je ne vais pas me faire que des amis. Moi même je roule en sportive et je fais fréquemment des excès de vitesse, mais jamais en ville et seulement où je suis sur qu\’il y a 0 danger. Je ne roule pas bourré ni drogué… Lire la suite >>
wpDiscuz