Accueil Formula E Formule e – Putrajaya 2015 : Di Grassi chante, Renault e.Dams déchante

Formule e – Putrajaya 2015 : Di Grassi chante, Renault e.Dams déchante

97
4
PARTAGER
2015/2016 FIA Formula E Championship. Putrajaya ePrix, Putrajaya, Malaysia. Lucas Di Grassi (BRA), ABT Audi Sport FE01 celebrates on the podium with Sam Bird (GBR), DS Virgin Racing DSV-01 and Robin Frijns (NLD), Andretti - Spark SRT_01E. Saturday 07 November 2015. Photo: Zak Mauger/LAT ref: Digital Image _L0U2513

La course de Formule E de Putrajaya en Malaisie a donné un verdict assez surprenant après de multiples rebondissements. Lucas di Grassi remporte sa deuxième victoire après la course inaugurale de la série l’an dernier.

Qualifications : Buemi encore le plus fort

Lors des qualifications, Sébastien Buemi pour Renault e.Dams réalisait la pole position pour la deuxième fois en deux e-Prix. Il devance un étonnant Sarrazin sur sa monoplace Venturi et Loïc Duval pour Dragon Racing. Nicolas Prost rate sa tentative et prend la 5ème place derrière Antonio Felix da Costa.

Le futur vainqueur, di Grassi pour ABT Schaeffler, signe le 6ème temps devant Jérôme d’Ambrosio. En fond de grille, le champion en titre Nelson Piquet JR. est toujours à la peine, aux côtés de son coéquipier Oliver Turvey. Simona de Silvestro ferme la marche en l’absence de l’écurie Trulli encore absente de ce e-Prix (nous y reviendrons bientôt).

Course : di Grassi émerge du chaos

Sarrazin a perdu tout le bénéfice de sa belle qualification en ayant des soucis avec sa voiture avant la mise en grille. Rejeté en fin de grille il aura fort à faire pour remonter. Ainsi débarrassé de concurrent direct à côté de lui, Buemi s’élance sans problème à l’extinction des feux. Prost s’élance bien aussi mais, placé à l’extérieur du premier virage, il doit reprendre sa 4ème place derrière Duval et Da Costa.

A l’arrière, Vergne, tassé, pousse Heidfeld à ce premier virage. Parti en tête-à-queue, le pilote allemand se retrouve après le peloton tandis que Vergne est contraint à l’abandon. Buemi s’échappe rapidement et on se dit qu’il va construire un nouveau succès. Oliver Turvey qui part en sous-virage provoque la sortie de la voiture de sécurité ce qui regroupe tout le monde. Une fois la voiture de Turvey évacuée, Buemi reprend sa marche en avant et se détache de nouveau.

Prost attaque Da Costa et après plusieurs tentatives finit par le passer. Le petit train reprend et les pilotes commencent à viser le changement de monoplace vers la mi-course et voir s’ils peuvent décaler leur stratégie. Mais coup de théâtre au 15 ème tour (sur 33) la monoplace de Buemi ralentit et finit par s’arrêter sur la piste. Renault e-Dams choisit de faire rentrer Nicolas Prost à ce moment là tandis que Buemi réussit à rejoindre les stands pour changer de monoplace. On apprendra que c’est un souci de logiciel sur la monoplace de Buemi et de batterie en surchauffe pour Prost qui précipite le changement de voiture.

_g7c9287

Avec cette anticipation de « ravitaillement », Prost prend la tête de la course mais va devoir économiser son énergie et pourrait y laisser des plumes en fin de e-Prix. Duval a de façon incroyable réalisé un mauvais changement de voiture puisqu’il perd 2 places. Di Grassi attaque Da Costa et prend la 3ème place. Piquet est alors en tête mais n’a pas encore changé de monoplace. Prost ne profitera pas longtemps de sa position de leader puisque sa Renault e-Dams subissait des coupures. Di Grassi le rattrape et le passe sans coup férir au freinage de la ligne droite au 24 ème tour.

Un tour après c’est Da Costa qui s’attaque à Prost et le passe pour la 2nde place. Di Grassi a créé un petit écart pendant ce temps tandis que D’Ambrosio 5ème se rapproche du petit groupe de tête. Quelques hectomètres plus loin Da Costa doit s’arrêter à 7 tours de la fin. Duval auteur d’une manoeuvre audacieuse passe Prost qui doit encore reculer un peu plus tard, passé par D’Ambrosio. On a alors à 5 tours du drapeau à damier les deux voitures Dragon Racing sur le podium.

Prost continue de se faire dépasser et on comprend alors que la fin de course va être dure. Mais un nouveau rebondissement arrive avec Duval qui voit sa suspension casser. Frinjs le rattrape et la passe mais glisse et va frotter le mur. Duval repasse mais Frinjs le repasse au virage suivant quand le Français doit abandonner. D’Ambrosio casse aussi sa suspension dans le tout dernier tour et laisse la 2ème place à Bird. Frinjs grimpe à la 3ème place et passe la ligne d’arrivée suspension cassée.

Di Grassi remporte ce e-Prix devant Bird pour DS Virgin et Frinjs pour Andretti. A noter l’excellente remontée de Sarrazin parti dernier suite à ses soucis de mise en grille et qui finit 4ème. Longtemps dans le trio de tête, Da Costa termine 6ème derrière Bruno Senna. Prost arrache le dernier point. Grâce à sa victoire, Di Grassi prend la tête du championnat 8 points devant Buemi qui limite la casse en signant le meilleur tour en course en plus de la pole (soit 2+3 points). Sam Bird grimpe sur le podium provisoire. Abt Schaeffler Audi prend de son côté la tête du championnat constructeurs devant Renault e-Dams et Mahindra. Avec la 2nde place de Bird, DS Virgin prend la 4ème place.

Rang#PiloteEquipe
111Lucas DI GRASSIABT Schaeffler Audi Sport
22Sam BIRDDS Virgin Racing Formula E Team
327Robin FRIJNSAndretti Formula E Race Team
44Stéphane SARRAZINVenturi Formula E Team
521Bruno SENNAMahindra Racing Formula E Team
655Antonio Felix DA COSTATeam Aguri
766Daniel ABTABT Schaeffler Audi Sport
81Nelson PIQUET JRNEXTEV TCR Formula E Team
923Nick HEIDFELDMahindra Racing Formula E Team
108Nicolas PROSTRenault e.Dams

Illustration : Formule E

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Formule e – Putrajaya 2015 : Di Grassi chante, Renault e.Dams déchante"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

J\’espère que Renault e dams ne regagnera pas la réputation de \ »bouilloire jaune\ »

tibzzz
Invité

Erreur dans votre article Bird hérite de la seconde place après la rupture de suspension de la monoplace de D\’ambrosio.
Le Belge était 2e, le Britannique 3e et Frijns 4e à ce moment là
Cordialement 😉

wpDiscuz