Accueil F1 F1 Spa 2015: Hamilton réussit sa rentrée

F1 Spa 2015: Hamilton réussit sa rentrée

113
13
PARTAGER

Les vacances ont réussi à Lewis Hamilton qui remporte sans difficultés le Grand Prix de Belgique devant Nico Rosberg. Romain Grosjean, auteur d’une course parfaite aussi bien du point de vue du pilotage que de la stratégie retrouve le chemin du podium.

Départ: A l’entame du tour de formation, la monoplace de Nico Hülkenberg est victime d’une baisse de puissance mais après quelques tergiversations l’équipe Force India décide malgré tout d’envoyer son pilote sur la grille. Au moment où l’Allemand s’immobilise à son emplacement, il cale ce qui provoque un deuxième tour de chauffe fatal à la Toro Rosso de Carlos Sainz qui entre dans les stands. A l’extinction des feux Lewis Hamilton réussit parfaitement son départ contrairement à Rosberg qui se fait enfermer et se retrouve cinquième après le passage de la Source. Pérez est deuxième et tente même une attaque dans les Combes sur Hamilton.

Tour 1: Maldonado est au ralenti. Il abandonne.

Tour 5: Hamilton mène avec 2″6 secondes d’avance sur Pérez et 3″8 secondes sur Ricciardo. Rosberg est toujours quatrième mais ne semble pas en mesure de tenir le rythme.

Tour 6: Daniil Kvyat parvient à se défaire de Massa et prend la huitième place à Massa. L’autre Red Bull s’est approchée de la Force India de Pérez.

Tour 7: Grosjean bute sur Bottas, sixième alors que Kvyat remonte sur sa Lotus. Ricciardo tente le pari de s’arrêter plus tôt aux stands.

Tour 8: Grosjean dépasse Bottas. Pérez tente d’assurer en s’arrêtant lui aussi mais au moment de reprendre la piste il voit Ricciardo lui passer devant le museau. L’Australien a gagné son pari.

Tour 9: Arrêts de Grosjean, Kvyat, Massa et Verstappen.

Tour 11: Erreur chez Williams qui a monté deux types de pneus différents à l’avant et à l’arrière de la voiture de Bottas.

Tour 12: Arrêt de Raïkkonën qui était remonté quatrième.

Tour 13: Arrêt de Rosberg. Il reprend la piste juste devant Pérez.

Tour 14: Hamilton s’arrête sans encombre. Vettel prend la tête.

Tour 15: Vettel aux stands au moment où la direction de course inflige un drive through logique à Bottas. Ricciardo passe tout près de la correctionnelle en perdant l’adhérence au sommet du raidillon. L’Australien rétablit la situation grâce à un réflexe salutaire.

Tour 17: Après les arrêts Hamilton mène devant Rosberg, Pérez, Ricciardo et Grosjean.

Tour 18: Grosjean dépasse Ricciardo aux Combes. A l’exception des Mercedes personne ne va plus vite que le Français à cet instant de la course.

Tour 19: Maintenant Grosjean fond sur Pérez.

Tour 20: L’affaire est entendue. Grosjean dépose Pérez, toujours aux Combes. La Lotus est sur le podium.

Tour 21: Abandon de Ricciardo à l’entrée de la ligne droite des stands. La virtual safety car est lancée. Grosjean en profite pour passer par les stands tout comme Massa et Raïkkonën.

Tour 22: La course est relancée. Hamilton se plaint que Rosberg ait profité de la neutralisation pour se rapprocher de lui.

Tour 24: Massa prend le meilleur tour en course.

Tour 25: Grosjean est quatrième derrière Vettel avec comme objectif d’aller au bout du Grand Prix sans repasser par les stands.

Tour 27: Hamilton a accéléré et repousse Rosberg à 5 secondes. Kvyat s’arrête aux stands.

Tour 30: Pérez revient de plus en plus fort sur Grosjean qui possède encore 8″4 secondes d’avance. Hamilton s’arrête pour la seconde fois.

Tour 31: Rosberg s’arrête un tour après son équipier.

Tour 34: Record du tour pour Rosberg. Troisième, Vettel semble opter pour une stratégie à un seul arrêt.

Tour 35: Grosjean est revenu à moins de trois secondes de Vettel.

Tour 36: 2 »2 secondes entre Grosjean et Vettel.

Tour 37: Kvyat dépasse Raïkkonën pour la septième place.

Tour 38: Pérez souffre avec ses pneus. Massa, Kvyat et Raïkkonën klaxonnent derrière la Force India.

Tour 39: Grosjean est dans la zone DRS face à Vettel.

Tour 40: Dépassement aux forceps de Kvyat sur Massa.

Tour 41: Première timide tentative de dépassement de Grosjean sur Vettel.

Tour 42: Kvyat prend la cinquième place à Pérez. A la sortie du raidillon le pneu arrière-droit de Vettel explose. Grosjean passe troisième.

Arrivée: Sixième victoire de Lewis Hamilton devant son équipier Rosberg. Le champion du monde accentue encore son avance au classement général. Romain Grosjean, troisième, regoûte au champagne après près de deux ans de disette.

Classement Spa 2015

Championnat pilotes:

1. Hamilton 227
2. Rosberg 199
3. Vettel 160
4. Raïkkonën 82
5. Massa 82
6. Bottas 79
7. Kvyat 57
8. Ricciardo 51
9. Grosjean 38
10. Verstappen 26

Championnat constructeurs:

1. Mercedes 426
2. Ferrari 242
3. Williams 161
4. Red Bull 108
5. Lotus 50

Crédit photo: Mercedes GP

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "F1 Spa 2015: Hamilton réussit sa rentrée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Uberalles
Invité

Encore 2 victoires pour Ham et il egalera Vettel et Senna.

Egalité de poidum avec Senna par contre désormais,

podium 100% de la marque à l’étoile ^^

Encore un GP bien animé, Les crevaisosn de Rosberg et Vettel sont assez mysterieuse il me semble pour le moment.

wizz
Membre

Rosberg oui
Vettel, il a vraiment cherché, vu le nombre de tours effectué avec ces pneus medium, et vu qu’il n’avait pas pu ménager ses pneus avec Grosjean qui pousse derrière

Thibaut Emme
Admin

Oui et non. Le pneu est certes plus usée que celui de Grosjean mais les perf sont encore très bonnes puisque Vettel maintient la Lotus derrière lui.
Souvent on va avoir une chute brutale de la performance avant l’éclatement. Mais là point.

D’ailleurs Vettel est furax de l’éclatement même s’il savait (il a exprimé ce doute à la radio) qu’il poussait le pneu dans ses retranchements.
Pirelli va s’en sortir en parlant d’une utilisation anormale du pneu (déjà employée comme excuse) ou d’un débris (excuse pour Rosberg) 🙂

Lo
Invité

Quand on voit aussi comment ils coupent les vibreurs avec non plus deux mais carrément les 4 roues à l’intérieurs des lignes blanches, ça peut aussi expliquer !
Car ça arrive justement après le raidillon où ils coupent allègrement le virage en « jumpant » sur le vibreur sans que la FIA ne bronche.
Ah mais que je suis bête, c’est les pilotes de GP3 qui ont raison, c’est pas de leur faute mais c’est le circuit qui a des vibreurs…quelle honte!

Thibaut Emme
Admin
En fait non ce n’est pas de leur faute. Les pilotes de GP3 sont de la génération post 94 où on a commencé à « aseptiser » les circuits mythiques en supprimant les bacs à graviers, en mettant beaucoup de bitume partout, en diminuant la hauteur des vibreurs, etc. Le double gauche de Pouhon est désormais bitumé, les gars attaquent à fond car ils savent qu’ils ont bcp de dégagements derrière (même si on a vu avec Ericsson que le bitume n’arrête pas une monoplace en glisse). L’Eau Rouge a vu son vibreur haut être de plus en plus raboté et la… Lire la suite >>
Lo
Invité

certes mais qu’ils ne viennent quand même pas se plaindre qu’il y a des vibreurs quoi… Bientôt il se plaindront qu’il faut freiner

Nullos
Invité

Et les Hondas, elles s’en sont tiré comment?

vic
Invité

N’oublie pas que Honda s’estime largement meilleur que renault……

https://www.leblogauto.com/2015/08/f1-honda-pense-etre-meilleur-que-renault.html

Ce soir elles vont se tirer en rasant les murs……

Jurassix
Invité

Très beau GP de Grosjean, qui montre une fois de plus qu’il est rapide et que ses errements sont derriere.
Vite, un bon baquet!

Thibaut Emme
Admin

RoGro ne s’en cache pas. Il a arrêté d’être un « chien » fou quand il a décidé de se faire épauler par une psychologue.
Dès qu’il a une voiture compétitive, il montre qu’il est capable d’être un pilote très rapide (4ème des qualif) et surtout très régulier et capable de suivre le plan de marche.

A mon sens Grosjean est un Webber ou un Button. Un bon pilote capable de gagner et même plus si la chance tourne dans le bon sens.

En tout cas ça fait plaisir de le voir sur le podium.

gigi4lm
Invité

Nul autre plus que lui ne doit souhaiter le rachat de Lotus par Renault, à condition bien sûr qui fasse partie de l’aventure.

Thibaut Emme
Admin

@gigi4lm : oui c’est sur on ne sait jamais mais le Renault qui reviendrait ne serait pas le Renault qui l’a balancé trop vite dans le grand bain en 2009.
Il n’y a plus Briatore qui a voulu « casser du français ». Le soutien de Total est un bon atout pour Romain.

zoubi
Invité
Oui clairement un retour de Renault serait largement favorable a Romain, il est rapide et assez technicien, mais ca n’est pas vraiment un pilote au sang chaud, mais je pense sincerement que c’est un comportement qui pourrait se developper avec une meilleure voiture, comme on a pu le voir il y a 3 ans ou la confiance arrivait .. Sans oublier ses conneries de troisieme pilote tous les vendredis qui lui bouffe son temps, alors que l’autre tetard passe son temps a casser et a lui plus de temps de pilotage … et la plus grosse valise malheuresement … Bien… Lire la suite >>
wpDiscuz