Accueil Concept car Les concepts Bertone : Opel Slalom (1996)

Les concepts Bertone : Opel Slalom (1996)

311
5
PARTAGER

Face à la demande de véhicules orientés sur les loisirs, Bertone propose en 1996 de mêler le coupé à l’univers du break. Un thème qui lui est cher, mais pour une marque qui est plus inédite.

Espérant sans doute flatter Opel à l’aube d’un hypothétique renouvellement de la Calibra, Bertone prend pour base le coupé allemande, et l’habille d’une carrosserie maison. On retrouve donc la mécanique de la Calibra Turbo 4×4 à bord de la Slalom.

Justifiant sa démarche par le besoin croissant de véhicule plus polyvalent disponibles pour divers loisirs, Bertone donne naissance à un nouveau break de chasse, long de 4m64, tout en faisant référence alors à l’Espada. Le nom de Slalom est censé illustrer le thème du style, fait d’intersections de lignes en carrosserie, vitrages, phares et feux.

Au final, Opel n’a jamais renouvelé la Calibra, et la multiplication des niches de marché envisagée par Bertone n’a vraiment eu lieu.

Source : Bertone

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Les concepts Bertone : Opel Slalom (1996)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jurassix
Invité

Vu la taille des feux des voitures de nos jours, c’est probablement le concept car le plus en avance sur son temps et le plus représentatif que j’ai vu…

nicolas
Invité

la forme des phares me fait penser à celles des ford d’il y a quelques années (en raccourcissant bien sur)

litlfred
Invité

En 1996, la Slalom avait eu un bon echo. Si son theme graphique n’a pas eu de suite chez Opel, on remarquera neanmoins que quelques années plus tard Opel a sorti la Signum qui hormis ses 2 portes supplementaires , avec son arriere de break et son interieur 4+1 n’est pas éloignée en terme de produit.

Invité

Ah oui, je m’en rappelles, de ce proto, j’avais bien aimé. Par contre le commentaire « Un thème qui lui est cher, mais pour une marque qui est plus inédite » est partiellement faux, Bertone ayant travaillé très souvent avec Opel (Opel Kadett Cabriolet en 1986, Astra Cabriolet en 1993 et 2000, Opel Max, Opel Insignia en 2003, il me semble aussi que le GTW de 1975 était signé Bertone)

fneuf
Invité

Plusieurs éléments ne sont pas sans rappeler la Ford Focus 1ère génération. A commencer par les feux arrières et la liaison custode / feux. Ce dessin aux lignes tendues et anguleuses annonce à lui tout seul le Edge Design cher à Claude Lobo, le galbe de la malle lui, rappelle que l’on était encore en pleine période bio design.

wpDiscuz