Accueil Constructeurs Koenigsegg: 4 portes et un moteur sans arbre à cames ?

Koenigsegg: 4 portes et un moteur sans arbre à cames ?

289
12
PARTAGER

En marge de la présentation de la nouvelle Koenigsegg Regera au salon de Genève, Christian von Koenigsegg, fondateur et directeur du constructeur suédois, aurait déclaré que quelques nouveautés importantes étaient à l’étude pour les années à venir.

Rapporté par le média britannique Top Gear, ces évolutions ne seraient pas des moindres puisque Koenigsegg réfléchirait à l’introduction d’une supercar quatre portes et au développement d’un nouveau moteur sans arbre à cames.

Tout d’abord, pour Christian von Koenigsegg, la possibilité de voir arriver à terme un modèle 4 portes au catalogue de sa marque est plus qu’envisageable: « Oui je peux imaginer une voiture comme cela. Peut-être dans les cinq prochaines années, peut-être plus tôt que cela ». L’homme d’affaire suédois ne veut pas s’avancer en entrant trop dans les détails. Une supercar quatre portes dans la veine des Aston Martin Rapide et Maserati Quattroporte ? Ou alors un crossover pour suivre la tendance ? Cette dernière possibilité ne ressemble pas à Koenigsegg qui avoue lui-même vouloir rester à l’écart de la guerre que se mène les grands constructeurs Ferrari, Porsche ou McLaren, raison qui l’a poussé à ne pas produire de rivale aux 488 GTB, 911 et 650S.

Ensuite, son but est de développer un nouveau moteur sans arbre à cames: « La manière dont je vois la chose, c’est que si vous comparez le moteur à un piano et les soupapes à des clés, utiliser un arbre à cames revient à jouer du piano avec un manche à balai ».

Pour la faisabilité et les avantages techniques, Christian von Koenigsegg rentre également peu dans les détails. Pour lui, ce type de moteur pourrait être particulièrement bénéfique et apporter un meilleur rendement mécanique. Enfin, cette technologie devrait être mure d’ici deux ans et être partagée avec d’autres constructeurs.

Source: Top Gear

Crédit illustration: Koenigsegg ( One:1 )

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Koenigsegg: 4 portes et un moteur sans arbre à cames ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gabriel
Invité

commande électrique de soupapes? Renault y travaillait dessus pendant un temps. on gère la course, la durée et l’instant d’ouverture
de mémoire cette solution était intéressante jusqu’à 4000 tr/mn, au delà la consommation électrique était importante.
mais peut être est ce une toute autre technologie. hate de voir ce qu’il propose.

Dr_Briefs
Invité

Il existe depuis très longtemps des moteurs camless (desmodromic ou hydraulique comme en F1)
Les vrais soucis étant la fiabilité, l’entretien et la durée de vie de ce type de moteur.

wizz
Membre

ces moteurs ne sont pas cameless
on a substitué le ressort de rappel de la soupape par autre chose, comme hydro-pneumatique, pour éviter le phénomène de résonance du ressort, et de pouvoir monter très haut en régime moteur

ASP68
Invité

Ca fait longtemps que Koenisegg fait tourner des moteur proto camless, impassiant de voir ce que cela va donner.

Invité
Invité

Il me semble que certains moteurs développés par Fiat avec l’appellation « Multiair » proposent déjà ce type de technologie. Suppression d’un arbre à came, gestion des soupapes par un système éléctro-hydraulique. Réduction de la consommation et souplesse du moteur augmentée dans les bas régime. Ces moteurs équipent surtout Alfa Romeo.

wizz
Membre
Le système multiair utilise toujours l’arbre à came. C’est l’interface came/soupape qui change Sur un moteur classique, la came appuie directement sur la soupape, qui ne peut que descendre, suivant le profil de la came. Le timing entre la soupape et le piston du moteur est invariable Sur un moteur classique ayant une admission ou échappement variable (en timing), un mécanisme permet d’avancer(en rotation) ou de reculer l’arbre à came par rapport au pignon au bout (lui même entrainé par la chaine de distribution). AInsi, on peut anticiper ou retarder l’ouverture de la soupape par rapport au mouvement du piston… Lire la suite >>
wizz
Membre

Pour le projet des moteurs 3 cylindres, PSA a dépensé 717 millions d’euros. Bien que performants, on ne peut pas dire que ces moteurs sont des foudres de guerre. La technologie utilisée sur ce moteur n’a rien de révolutionnaire, et PSA compte y vendre par millions

Un moteur, surement V8, ou minimum V6, cameless, chez un « constructeur » vendant au compte goutte, alors comment dire…..

Dr_Briefs
Invité

Cela se comprend.
Le 3 pattes de PSA a été conçu en faisant volontairement l’impasse sur des technologies jugé trop cher pour la production, entretien etc…

Car bon faire un moteur ultra efficient mais qui unitairement vaut déjà le prix d’une 208 et un cout d’entretien digne d’un moteur de F1 ils n’en vendront pas des millions.
Et PSA est un ensemble de généraliste pas un petit fabricant de super/hypercar.

Dcomdim
Invité

Ferrari et McLaren produisent des crossovers?

wpDiscuz