Accueil Endurance IMSA 12H de Sebring : Olivier Pla signe la pole position

IMSA 12H de Sebring : Olivier Pla signe la pole position

92
0
PARTAGER

La Saint Patrick est terminée. En êtes-vous bien certain ? On serait en droit de se le demander, puisque c’est une voiture verte qui s’élancera depuis la pole position dans la catégorie de pointe de ce championnat d’endurance.

Le tricolore Olivier Pla s’est adjugé le précieux sésame que représente la pole position, au terme d’un tour extrêmement rapide en 1.51.152 sur sa Ligier JS P2. Il relègue à trois dixièmes de seconde son plus proche poursuivant, Ryan Dalziel, sur la Honda HPD ARX, et à neuf dixièmes la numéro 5 de l’Action Express Racing pilotée par Joao Barbosa.

Martin Plowman en pole, certes, mais avec une meute à ses trousses.

Du côté des Prototype Challenge, c’est le Bar Motorsport qui a réalisé le meilleur temps pour la deuxième fois cette saison. Martin Plowman, à l’issue d’un tour en 1.55.257, devance d’un souffle Colin Braun (+0.070) et Tom Kimber Smith du Mathiasen Motorsports (+0.089). Inutile de dire que la course sera sûrement très serrée dans cette catégorie, qui a l’habitude de nous offrir de magnifiques empoignades.

CAocVEOVAAALOSO

Porsche déjoue les pronostics en réalisant le meilleur temps par l’intermédiaire de Frederic Makowiecki.

Les GT Le Mans nous ont offert une petite surprise. Beaucoup d’observateurs voyaient une Corvette s’emparer du meilleur temps, et ce, assez facilement. Il n’a finalement rien été de tout cela puisque c’est une Porsche qui a été créditée du temps le plus rapide en 1.58.587, avec à son volant, Frédéric Makowiecki. Son coéquipier, Patrick Pilet, le suit de près dans la seconde voiture engagée par l’écurie. Antonio Garcia a pris la troisième place sur sa Corvette, juste devant la première BMW Z4 du Team RLL. Dirk Werner, dans la numéro 25, a pris la quatrième place devant Pierre Kaffer sur la Ferrari numéro 62 du Risi Competizione.

Dodge Viper devant sans surprise, mais avec un écart moindre qu’a l’accoutumée.

Enfin du côté des GTD, il n’y a pas de surprise, la Dodge Viper – qui avait outrageusement dominé sa catégorie aux 24h de Daytona – se trouve toujours aux avant-postes. Jeroen Bleekemolen a signé son meilleur tour en 2.03.485, quelques petits centièmes devant Mario Farnbacher et la Porsche du Alex Job Racing. Le reste du top cinq est complété par Spencer Pumpelly du Park Place Motorsports Porsche, Leh Keen dans la Porsche « sœur » du Alex Job Racing, et de la TRG-Aston Martin de James Davison. Une demi-seconde sépare le premier de la catégorie du cinquième, ce qui laisse augurer une belle course, comme toujours, sur le mythique circuit – au combien bosselé – de Sebring.

Source et crédit photographique : IMSA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz