Accueil F1 F1 Melbourne 2015: Hamilton sans concurrence

F1 Melbourne 2015: Hamilton sans concurrence

132
13
PARTAGER

N’abandonnant le commandement de la course qu’un seul tour par le jeu des arrêts au stand, Lewis Hamilton a dominé le Grand Prix d’Australie pour accrocher un trente-quatrième succès à son palmarès. Nico Rosberg termine second devant Vettel qui réussit son premier podium en rouge.

Départ: Ce sont quinze voitures seulement qui viennent se positionner sur la grille de départ de ce Grand Prix inaugural de la saison 2015. Valterri Bottas a déclaré forfait en raison de fortes douleurs au dos tandis que Kvyat et Magnussen sont coincés dans les stands à cause d’ennuis techniques. A l’extinction des feux, les Mercedes conservent leur avantage. Juste derrière Raïkkonen tente de s’infiltrer mais Vettel profite d’être à l’intérieur pour tasser son co-équipier qui se fait finalement percuter par Felipe Nasr. Mais le grand perdant de ce cafouillage est Pastor Maldonado qui termine sa course dans les pneus entraînant l’entrée en piste de la safety car. Il n’y a déjà plus de Lotus en course puisque Grosjean abandonne dans les stands sur ennui technique.

Tour 4: La course reprend et Hamilton réussit un deuxième envol parfait en distançant Rosberg de plusieurs longueurs. Carlos Sainz subit une perte de puissance et se fait dépasser par Nasr, désormais cinquième, et Daniel Ricciardo.

Tour 6: Après plusieurs records du tour de Lewis Hamilton, Nico Rosberg passe à l’attaque pour réduire son écart qui avoisine les trois secondes.u

Tour 10: Rosberg est revenu à 1″6 secondes de Lewis Hamilton alors qu’un groupe se forme pour le gain de la cinquième place entre Nasr, Ricciardo, Raïkkonen et Sainz.

Tour 13: En lutte avec Button pour le gain de l’avant-dernière position, Pérez part en tête-à-queue après un contact avec la McLaren mais peut repartir.

Tour 17: Raïkkonen est le premier à s’arrêter au stand mais la manoeuvre s’éternise un peu à cause d’un problème à l’arrière-gauche.

Tour 18: Les leaders sont maintenant séparés de 2″5 secondes. En pneus neufs Raïkkonen s’empare du meilleur tour en course.

Tour 21: Massa aux stands pour son premier arrêt au moment où Hamilton reprend le record du tour.

Tour 23: Arrêt de Ricciardo qui repart en dixième position derrière Raïkkonen.

Tour 24: Vettel s’arrête à son tour tout comme Sainz qui reste immobilisé une bonne demi-minute en raison d’un écrou arrière-droit récalcitrant. La Ferrari est devant Massa suite à cet arrêt.

Tour 25. Arrêts de Hamilton et Nasr.

Tour 26: Rosberg, éphémère leader, procède à son premier arrêt.

Tour 27: Raïkkonen dépasse Verstappen qui ne s’est pas encore arrêté.

Tour 28: Record du tour pour Raïkkonen.

Tour 31: Encore un meilleur tour pour Raïkkonen qui tente de remonter sur Massa dix secondes devant lui.

Tour 33: Arrêt de Verstappen

Tour 34: Verstappen immobilise sa Toro Rosso fumante dans l’herbe. Il n’y a plus que 12 voitures en course.

Tour 37: Rosberg est revenu à 1″5 secondes de Hamilton après un record du tour.

Tour 38: Hamilton répond à son équipier en 1’31″134.

Tour 40: Premier arrêt de Pérez.

Tour 41: Raïkkonen s’arrête une seconde fois pour chausser des pneus medium. Le Finlandais ne va pas beaucoup plus loin puisque sa Ferrari s’immobilise quelques centaines de mètres après son retour en piste. En cause, sa roue arrière-gauche a été mal serrée.

Tour 43: Pérez dépasse Button qui devient le seul pilote encore en course hors des points.

Tour 46: Massa tente de revenir sur Vettel, un peu moins de trois secondes devant lui.

Tour 48: 1’31″092 pour Rosberg.

Tour 50: Rien à faire pour Rosberg, Hamilton rend coup pour coup: 1’30″903.

Tour 54: Ericsson revient très fort sur Sainz, huitième, en difficulté avec ses gommes.

Tour 56: Ericsson trouve l’ouverture et passe devant Sainz.

Arrivée: Indiscutable victoire de Lewis Hamilton qui n’aura jamais été inquiété par Rosberg. Mercedes débute la saison par un doublé et semble plus que jamais favorite pour ce championnat. Vettel débute sa collaboration avec Ferrari par un podium. Mention spéciale pour Felipe Nasr, cinquième pour son premier Grand Prix de F1.

classement melbourne 2015

Crédit photo: Mercedes GP

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "F1 Melbourne 2015: Hamilton sans concurrence"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

A part l’annonce d’une saison bien ennuyeuse, je retiendrais qu’aux jeux des forfaits et abandons Jenson Button a failli rapporter 1 point à McLaren-Honda avec 2 tours de retard !

wizz
Membre

pas de soucis pour lui
avec ces troubles de perte de mémoire ces jours ci, il ne se souviendra pas pendant longtemps de ces courses à la queue du peloton…

Fred21
Invité

GP très ennuyeux, reflet de ce que sera la saison. Je regarde ça depuis mes 8 ans et j’en ai 50 de plus et depuis l’an dernier, j’en zappe de plus en plus. Restera à voir qui de LH ou NR pour le titre, qui dominera l’autre chez Ferrari, les progrès des jeunes chez Torro Rosso ou Sauber. Pas vraiment grand chose de très excitant. Ca ressemble au Scalextric …

SGL
Invité

Les couettes Dodo et matelas Dunlopillo ne sont pas les nouveaux sponsors des grands prix de F1 cette année ?

jr
Invité

bravo au p’tit nouveau pour le 1 er point mais c’est sur que la saison risque que d’être peut passionnante si les choses restent en l’état

jr
Invité

petits nouveaux leurs 1er points

gigi4lm
Invité

Faut dire que pour marquer des points il fallait :
1 – Ne pas être forfait
2 – Finir … (le plus difficile)
3 – … devant McLaren (même une Logan aurait pu le faire)

Uberalles
Invité

Bravo Mercedes

Superbe doublé

Comme annoncé la batialle entre Williams et Ferrari s’annoncent interessantes pour peu que les Fiat viennent toucher les Silberpfeil en fin de saison.

Manor ne sera pas sanctionné

Alonso, bottas reviennent donc pour la Malaisie ?

McLaren va remonter la pente, enfin espérons, mais il vont finir devant Renault c’est une certitude, à voir avec ces derniers les rumeurs concernant le rachat de Torro Rosso auquel cas la saison va être dur pour Red Bull.

Andre
Invité

Fiat ne sponsorise pas la F1 cette année. C’est Alfa Romeo.

Invité

N’ayant pas vu la course je m’attendais pas a ce résultat^^

McLaren a la ramasse pour les prochains mois, tant mieux, fallait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Sauber qui à déjà fais une bien meilleurs saison que la précédente. Force India qui réussi à bien s’en sortir sans essais hivernaux. Lotus qui garder la chance de l’année dernière.

Par contre il semble que Red Bull entame une chute progressive dans le peloton..

wpDiscuz