Accueil F1 F1 2015 – Barcelone jour 8: dernière répétition avant Melbourne

F1 2015 – Barcelone jour 8: dernière répétition avant Melbourne

62
2
PARTAGER

La dernière séance d’essais libres de pré-saison s’est terminée hier. Avant le début des choses sérieuses le 13 Mars prochain à Melbourne, il est désormais possible de se faire une idée beaucoup plus précise des forces en présence.

Contrairement aux deux jours précédents, ce n’est pas une Mercedes qui réalise le meilleur temps. La flèche d’argent pilotée par Nico Rosberg a visé la régularité et la fiabilité en bouclant 148 tours. En première position, on trouve donc Valtteri Bottas au volant de la Williams qui est crédité d’un temps convaincant de 1:23.063. A 4 dixièmes, Sebastian Vettel vient prendre la deuxième place devant Felipe Nasr dans la Sauber. Les trois premiers étaient dotés des gommes super tendres. Une nouvelle fois, McLaren Honda n’a pas été en mesure de rouler suffisamment, la faute cette fois-ci à des problèmes d’électronique. RedBull a également rencontré des problèmes techniques avec un ERS défaillant tandis que Pastor Maldonado a vu sa séance stoppée net au bout de 36 tours après avoir encastré sa Lotus E23 dans le mur suite à « un problème qui a compromis le freinage » . Le pilote vénézuélien n’est donc pas à mettre en cause.

Classement non officiel Jour 8:

01 V. Bottas, Williams, 1:23.063, 89 tours
02 S. Vettel, Ferrari, 1:23.469, 129 tours
03 F. Nasr, Sauber, 1:24.023, 159 tours
04 M. Verstappen, Toro Rosso, 1:24.527, 85 tours
05 D. Ricciardo, Red Bull, 1:24.638, 72 tours
06 S. Perez, Force India, 1:25.113, 130 tours
07 N. Rosberg, Mercedes, 1:25.186, 148 tours
08 J. Button, McLaren, 1:25.327, 30 tours
09 P. Maldonado, Lotus, 1:28.272, 36 tours

F10152

Enseignements des 4 dernières journées d’essais à Barcelone:

Tout d’abord, Mercedes sera encore l’écurie à battre. Les autres équipes devraient une nouvelle fois se contenter des miettes. Dans le rôle de numéro 2, Williams semble en parfaite position tant leur niveau de performance a pu être intéressant à Barcelone. Derrière, la Ferrari F15-T semble plus performante que sa devancière bien que la « Scuderia » reste encore loin de Mercedes. Deuxième force l’an passé, RedBull marque le pas en ce début de saison ce qui peut laisser penser que l’écurie autrichienne pourrait reculer encore un peu plus dans la hiérarchie en 2015. Difficultés du bloc Renault ? Les temps de l’écurie soeur Toro Rosso, qui a présenté à Barcelone une évolution de la STR10 avec un nouveau museau, prouvent que le « power unit » de Viry-Châtillon est dans le coup. Tout ceci renforce les doutes au sujet de RedBull.

Au rang des bonnes surprises, on peut évoquer Sauber qui, motorisée par Ferrari, a démontré un potentiel supérieur à l’an passé. La Lotus E23 Hybrid a bénéficié du passage au bloc Mercedes. La monoplace d’Enstone semble bien plus efficace que la E22 qui était quant à elle particulièrement ratée. Egalement, Force India a su montrer un niveau de régularité intéressant, malgré la jeunesse de sa voiture.

Enfin, pour son grand retour en F1 en tant que motoriste avec McLaren, Honda a collectionné les soucis. L’intégration du bloc dans la McLaren MP4-30 pose problème. Il semblerait que ces dysfonctionnements soient imputables à des problèmes de chauffe puisqu’en aérant plus le moteur, le monoplace de Woking a pu parcourir 102 tours lors de la sixième journée.

Bien entendu, ces essais révèlent juste des tendances et il faudra attendre le 13 Mars prochain, date du début des premiers essais libres du premier Grand Prix de la saison à Melbourne, pour lever toutes les interrogations.

F10153

Classement du nombre de tours sur 4 jours :

Sauber 545 tours
Ferrari 488 tours
Toro Rosso 442 tours
Williams 384 tours
Mercedes 378 tours
Lotus 367 tours
Force India 365 tours
RedBull 353 tours
McLaren 177 tours

Illustrations: écuries respectives

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "F1 2015 – Barcelone jour 8: dernière répétition avant Melbourne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

La fiabilité de la force india est vraiment étonnante

Thibaut Emme
Admin
Pour une voiture qui n’a démarré que la semaine dernière oui. Mais SFI n’en n’est pas à sa première voiture et le retard est du au non paiement du fabriquant de la coque carbone qui l’a donc « retenue ». Par contre la partie intégration du moteur et autre avait été déjà faite. Mais oui c’est tout de même impressionnant (et on doit se réjouir du coté de SFI de ne pas avoir connu de gros pépin). Les écuries expliquent pas mal cela ces derniers jours. Depuis novembre, jusqu’à mi-mars, les rentrées d’argent sont faibles voire inexistantes (les sponsors ne paient qu’au… Lire la suite >>
wpDiscuz