Accueil Renault Renault Sport R.S. 01 : développement bouclé

Renault Sport R.S. 01 : développement bouclé

249
20
PARTAGER

C’était lors du dernier salon moscovite : on découvrait alors la Renault Sport R.S. 01. On apprend finalement que celle qui « incarne le nouveau visage des World Series by Renault » achève son développement.

Les différentes phases de développement de la Renault Sport R.S. 01 ont été menées, achevées, entre son déverminage sur l’Autodromo di Franciacorta, le Circuito de Barcelona-Catalunya, l’Autodromo di Monza, le Circuito de Jerez, Motorland Aragón et le Circuito de Navarra.

« Durant dix-sept jours de roulage, Renault Sport R.S. 01 a parcouru un total de 7475 kilomètres sous toutes les conditions. Des profils variés et complémentaires se sont relayés au volant de la nouvelle création de Renault Sport. Parmi eux, on trouvait Alexandre Prémat, Andy Soucek, Albert Costa, Mirko Bortolotti, Dimitri Enjalbert, Anthony Beltoise, Nick Castburg, Renaud Kuppens, Laurent Hurgon ainsi que des pilotes issus du monde de l’Endurance et de la Formule 1 », précise le constructeur au losange à titre complémentaire.

Et maintenant ? « Il nous reste un peu de travail à effectuer sur les freins afin d’atteindre l’objectif d’un jeu de disques par an », commente Christophe Chapelain, en charge du département Technique Compétition de Renault Sport Technologies. L’assemblage des voitures clients a été lancé. Premières livraisons aux équipes en mars en préambule de l’ouverture des World Series by Renault à Spa-Francorchamps.

Ci-dessous en bonus une vidéo.

Source : Renault Sport.

Crédit vidéo : Renault Sport.

Crédit illustration : Renault Sport.

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Renault Sport R.S. 01 : développement bouclé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

Tiens elle ne s’appelle plus Renault-Alpine !
C’est sûr que Renault Sport RS (RS signifiant Renault Sport ». Lol), ça pose moins de problème en marketing – et avec les hordes de gardiens du temple de la légende Alpine.
Si transit gloria mundi, comme on dit.

Invité
C’est surtout très probablement un problème législatif. Alpine est déposé, le reprendre peut poser problème (même quand ça vient de Renault) Sans parler du gros risque avec l’image alpine : si c’est un raté, ça risque de faire mal à cette légende. Et dans tous les cas, en l’appelant alpine, la comparaison sera faite par tous, même si c’est désué et obsolète : les attentes et les habitudes ont bien changés, on ne peut faire une replica de nos jours. Ce fut fait lors de la sortie de la ds3 : bien que c’était totalement ridicule et risible, les gens… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Heu…elle n’a jamais été appelée Renault-Alpine…
https://www.leblogauto.com/2014/07/renault-r-s-01-j-30.html

La RS 01 est une pure voiture de course qui ne verra jamais la route en version homologuée malgré nos « rêveries » https://www.leblogauto.com/2014/08/revons-un-pneu-renault-ose-la-r-s-01-de-serie.html
C’est la remplaçante de la Megane Trophy (d’un châssis tube on passe à une coque carbone).

juuhuu
Invité

Vu le positionnement et l’image, c’est quand même un peu con de pas avoir utilisé le nom d’Alpine…

Surtout que celle qui avait été lancé avec trompettes à Monaco en 2013, y avait bien écrit Alpine dessus !

Et depuis 2013, toujours rien dans la vraie vie…

Invité

il n’y a rien à voir entre cette rs01 et la future alpine, qui seront deux autos différentes

juuhuu
Invité

J’entends bien mais vu la gueule et le track de l’auto, ça aurait été plus cohérent de commencer à travailler l’image à l’appeler Alpine tout simplement…

Pat
Invité

La (re)naissance d’Alpine ne signifie pas la mort de RS.

Les deux marques vont coexister.

SGL
Invité

Vraiment méga-belle cette R.S. 01, Quelle gueule !
si l’Alpine est du même jus c’est le nirvana.

SAM
Invité

Peut-être bien la remplaçante de la Laguna pour les feux arrières!?!

Verth.
Invité

Avec les A 310 et surtout A 610, il y a longtemps que la légende Alpine en a pris un coup ! Pouvait-on plus mal succéder et trahir l’esprit de la Berlinette ? Au lieu de lorgner vers l’Italie, les dirigeants de la firme à l’époque auraient mieux fait de prendre exemple sur Porsche et de faire évoluer la A 110 comme les Allemands leur 911. Aujourd’hui, Alpine serait encore présente !

SGL
Invité

Oui.
Avec des si !

Dcomdim
Invité

Car les A310 et A610 étaient de mauvaises autos? Ah bon. Parlez-en à ceux qui ont eu le privilège de se glisser derrière le volant pour voir…

SGL
Invité

Non ce n’est pas dans cet esprit-là !
Évidemment que les A310 et A610 n’étaient pas de mauvaises autos, mais elles n’ont pas évolué d’une façon progressive et sans à-coups comme la Porsche 911.
Il y a trop de « troues » dans la carrière des Alpine, là où la persévérance paye comme la 911, nous Français on marche par (vouloir faire) révolution et non pas évolution.

Allegra
Invité

Pas des mauvaises autos en soi, mais elle étaient très cher et mal motorisées pour le prix demandé.

SGL
Invité

Dans le chapitre : qui aime bien châtie bien
la tenue de cap des premières A610 comme leur tableau de bord non pas laissé que des bons souvenirs, non !?

wizz
Membre

Pour Porsche, ce ne fut pas la persévérance avec leur 911.
Ce fut une persévérance « par défaut », parce que les autres produits n’ont jamais été bien vendus. Pour Porsche, ce fut 911 ou rien. Et ce fut à la limite de la faillite

Heureusement, depuis la Boxster, la diversification a bien fonctionné, et permettant de financer la légende 911 pas forcement bénéficiaire

leelabradaauto
Invité

faut faire table rase du passé avec ce projet qui semble bien né. LMP1 on a compris ce n’est pas pour se promener . On en verra pas ds la rue.
Mais il y a du moteur humain derrière ce projet. C’est du haut niveau ! Ce dont Renault est parfaitement capable

wpDiscuz