Accueil Actualités Entreprise Spyker c’est fini

Spyker c’est fini

102
5
PARTAGER

Le bout du chemin pour Spyker ? En tout cas sous sa forme actuelle puisque le tribunal vient officiellement de déclarer le constructeur et ses différentes filiales en faillite. Mais Victor Muller n’a pas dit son dernier mot.

Placé au début du mois sous un régime de protection afin de mener à bien un plan de restructuration, Spyker est à présent eu bout du chemin. Pas de sauvetage in-extremis cette fois-ci, et les fonds promis ne sont pas arrivé à temps pour la cour de Midden-Nederland. L’entreprise et toutes ses filiales ont donc été déclarées en faillite, et l’administrateur procédera à présent à la liquidation des actifs.

Mais Victor Müller ne semble pas décidé à abandonner. Dans le communiqué de presse annonçant la faillite, il précise qu’il « s’efforcera sans relâche à ressusciter Spyker dès que possible ». Il précise vouloir poursuivre son but de fusionner la marque avec un constructeur d’avions électriques pour développer des Spyker électriques et révolutionnaires…

Source : Spyker

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Spyker c’est fini"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
YANIS
Invité

Quel dommage 🙁

Invité

Victor Müller t’as pas compris on n’en veut pas de tes caisses…on veut de la Porsche de la Ferrari de la Lambo. Mais bon t’as fait des belles choses la C8 laviolette C8 aileron le Peking to Paris ….. En revanche ta dernière creation …..ça avait comme un goût de has been et puis les gens aiment les gagnants en bizness…

François
Invité

Spyker, c’est l’histoire de la grenouille qui voulait être plus grosse que le bœuf (F1, rachat de Saab en s’appuyant sur des mafieux),un éparpillement qui aura coûté cher 😉

4aplat
Invité

Ca fait 10 fois que Spyker est fini … L’agonie est longue, très longue !!
Au fait, le Victor Muller, il ne serait pas cousin avec Collin Kolles ?
Il sont tous deux fossoyeurs d’entreprises !!!

Panama
Invité

Ah la la… Mais où donc trouver une Laviolette qui n’ a pas trop roulé ?
Ces Spyker étaient olympienne, infatigable et belles comme une œuvre d’art baroque.
Un must pour collectionneur avisé- et riche.

wpDiscuz