Accueil Berlines Détroit 2015 : Cadillac CTS-V

Détroit 2015 : Cadillac CTS-V

158
5
PARTAGER

Comme déjà annoncé, c’est bien dans les allées du prochain salon de Détroit dans les semaines à venir que Cadillac exposera la bouillante CTS-V. Une berline pas anémique pour un sou, dollar, bien au contraire…

« Le produit le plus puissant dans les 112 ans d’histoire de la marque« . Le ton est donné. La Cadillac CTS-V lâchée. C’est que cette dernière est dans la lignée des précédentes, une berline en survêtement prête à taquiner les références allemandes et japonaises du genre.

Elle reprend le V8 6.2 l suralimenté (Chevrolet Corvette Z06) dans une exécution de 640 ch pour 855 Nm. De quoi répliquer à certains moulins allemands, Cadillac ciblant directement les V8 4.4 l Biturbo chez BMW ou V8 5.5 l Biturbo chez Mercedes. De quoi poser plus encore la Cadillac CTS-V face aux M5 et E63 AMG.

La berline sportive affiche 322 km/h en vitesse de pointe et réclame 3,7 s pour passer de 0 à 96 km/h. La puissance est envoyées aux roues arrière via la boîte auto à huit rapports et palettes au volant, boîte calibrée pour rivaliser avec celles à double embrayage. Fonction launch control également au programme.

Chaussée en gommes Michelin Pilot Super Sport spécifiquement développées, jantes de 19 », la CTS-V bénéficie évidemment d’un traitement châssis particulier avec une rigidité structurelle renforcée de 25 %, ensemble freinage Brembo avec disques de 390 mm à l’avant et étriers six pistons et de 365 mm à l’arrière et étriers quatre pistons, différentiel à glissement limité et encore troisième génération des systèmes Magnetic Ride Control et Performance Traction Management avec quatre modes distincts de conduite : Tour, Sport, Track et Snow.

Pour le reste, cette CTS-V se radicalise aussi davantage à travers ses éléments uniques comme son capot ventilé en fibre de carbone ou grille spécifique. Un pack carbone complète avec diffuseur arrière en fibre de carbone, spoiler, etc.

A bord ? Sièges Recaro, trois harmonies particulières, écran 12,3 pouces notamment. De quoi dans son ensemble enthousiasmer le patron de Cadillac. « La nouvelle CTS-V s’élance dans la stratosphère des voitures de luxe les plus exaltantes« , conclut ainsi Johan de Nysschen.

Source : Cadillac.

Crédit illustrations : Cadillac.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Détroit 2015 : Cadillac CTS-V"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

superbe…le coupé devrait l’être encore plus

SGL
Invité

Pas fan de l’auto américaine sauf exception.
Là je dois l’avouer, elle en ferait partie !
La proue, les flancs, la chute de pavillon, l’intérieur, sont d’un bel ensemble.
Petit bémol, l’aileron noir sur la carrosserie blanche dénote un peu.

belphegor
Invité

Je déplore que le logo Cadillac ait été amputé de ses lauriers, son blason est devenu un peu banal.

juuhuu
Invité

640 watts !! Ca cause sérieusement chez Cadillac… Comme quoi les tenants de la puissance ou la vitesse c’est dépassé sont bien à coté de la plaque !
Ca va être intéressant de voir en essai TG ! A moins que LBA envoie du bois sur un essai sérieux ?

hanzo64
Invité

Je crois que le break et le coupé ne sont pas au programme de la nouvelle version, malheureusement, le coupé est une voiture incroyable que j’ai eu la chance d’essayer.

Certes un peu lourd mais la boite manuelle est un vrai bonheur là dessus, n’existant plus malheureusement sur les formules allemandes…

wpDiscuz