Accueil Cabriolet Le cabriolet n’est plus dans le vent

Le cabriolet n’est plus dans le vent

301
23
PARTAGER

Non, les cabriolets ne vont pas disparaître des catalogues des constructeurs. Mais tout laisse à penser qu’ils n’ont plus le vent en poupe.  
Très en vogue dans les années 60, le cabriolet a déjà eu des revers par le passé. Mal en point dans les années 70, sa timide résurrection au début de la décennie suivante s’accompagnait d’un arceau que la rumeur disait même obligatoire. Les Golf, Samba et autres Escort faisaient ainsi cause commune avec les Laredo et autres Samouraï.
Le roadster à 2 places plutôt sportif d’une part, et le toit rigide d’autre part, ont renouvelé le genre dans les années 90. Mais toute tendance à ses limites. 827.000 cabriolets sont tombés des chaines des constructeurs en Amérique du Nord et en Europe en 2007 contre 444.000 en 2013. La chute est rude. En France, il s’est vendu 9788 cabriolets sur les 9 premiers mois de l’année, contre 12152 sur la même période en 2013; une baisse de 20%. Les marchés mondiaux et plus particulièrement les pays ou les immatriculations progressent vite sont plus que jamais friands de SUV compact. Alors pour beaucoup de constructeurs, il importe de se concentrer sur ce qui se vend. Il y aura toujours des MX5, des SL ou des Volante. Mais chez Volkswagen on parle de réduire l’offre EOS-Golf-Coccinelle. La FT86 est enterrée. Et chez Peugeot 208 et 308 II n’auront probablement pas de version décapotable, alors que la marque est associée au genre depuis toujours…La fin d’un cycle qui en appelle d’autres.

Via CCFA

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Le cabriolet n’est plus dans le vent"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
samuel
Invité

comme chez Ford , il n ‘ a plus de Focus CC, il reste la Mustang mais ce n’ est plus le même prix

Gentil
Invité

En même temps la Focus CC est laide, elle a un cul de chinoise.

Carlos Ghost
Invité

Alors c’est que vous n’avez pas vu une Mégane « sac à dos »…

Dcomdim
Invité

« La FT86 est enterréE ».

Invité

Je roule en Carrera cabriolet 6 mois par annee car ou j’habite le climat est rude l’hiver,quel plaisir de retrouver ma caisse le printemps apres 5 ou 6 mois d’hibernation et de Rouler la tête dans le vent…

beniot9888
Invité

Peut-être que c’est le fait d’offrir des CC, qui ne fait plus recette ? Car les modèles abandonnés sont pratiquement tous le fait de constructeurs généralistes (pragmatiques, qui voient la rentabilité) et de format CC.

VW est un cas un peu particulier, avec une très très grande variété de modèles découvrables.

Pour le reste, ceux qui ont disparu sont des CC. Échaudés par les scores de vente décevants de certains CC, les constructeurs sont sans moins motives. Mais ceux qui font « de la capote », souvent haut de gamme, renouvellent leurs modèles.

beniot9888
Invité

J’en suis à mon cinquième cabriolet. Dont 4 cabriolets classiques et 1 CC (Mazda MX5). Le seul que je n’ai pas regretté après l’avoir vendu, c’est le CC.

GREG
Invité

Le problème est double :
D’une part, limitation géographique: les deux premiers marchés pour les cab sont les USA et l’UE. Dans les deux cas limités à certaines zones tempérées ou pas trop caniculaires(Californie et Europe centrale-ouest. Car oui dans les pays « chauds » peu roulent en cab. En Asie, pratiquement pas de débouchés : soit à cause de la pollution (chine), soit le climat (chaud/humide : Inde).
D’autre part, l’arrivée de certaines carrosseries (SUV) ou équipements (toits panoramiques) ont cannibalisés les cabrio car offrant la même sensation de « liberté, d’aventure », même si bien entendu les sensations de conduite n’ont rien à voir….

wizz
Membre
euhhhh Quand tu habites au Danemark, tu roues toit ouvert en été, pendant qu’il fait chaud dans ce pays, c’est à dire en été Et effectivement, si tu roules toit ouvert au même moment….en Espagne ou en Grèce, alors ça va cogner grave, et on roule fermé, clim en marche Effectivement, on ne roule pas toit ouvert pendant l’été en Espagne ou en Grèce. Mais rien ne t’empêche de rouler toit ouvert dans ces pays pendant le reste de l’année. Et c’est parfait pour cela, et sur une plus longue période… Bref, un cabriolet, ça convient aussi pour les pays… Lire la suite >>
GREG
Invité

Il se vend comparativement et proportionnellement plus de cabrio en Allemagne ou en France qu’au Danemark ou en Espagne……. Hors crise, ces deux pays n’ont jamais été de gros marchés pour les cabrios.
Un cabrio est vu comme une voiture plaisir, d’évasion, pour rouler à la belle période.
Or y a peu de gens qui l’assimilent à l’hiver au risque de te surprendre.
M’enfin bon, tu peux dire ce que tu veux, les chiffres sont ce qu’ils sont, pas ce que tu voudrais 😉

wizz
Membre

vu les taxes et tracasseries sur les voitures au Danemark, on peut comprendre que les cabriolets ne soient pas une priorité absolue pour les Danois

quant à l’Espagne, même avant la crise, leur pouvoir d’achat était déjà moindre qu’en France ou Allemagne (ce n’est pas pour rien que les constructeurs y construisent des usines chez eux)

et puis la belle période, pour les cabriolets, pour les Français ou Allemands, c’est en été.
Mais la notion de belle saison idéale pour rouler en cabriolet n’est pas la même, que l’on soit en Suède, Allemagne, ou plus au sud de l’Europe

beniot9888
Invité

Premièrement, un cabriolet a un toit, ou une capote. Ce qui fait qu’en fait on peut rouler avec fermé. Et donc toute l’année.

Et deuxièmement, la bonne saison pour décapoter, c’est quand on en a envie, tant qu’il ne pleut pas et fait une température positive (pour ne pas endommager les joints). Ou plutôt 8-10 degrés si la lunette est en plastique (le froid les rend cassantes).

SGL
Invité

Avant les années 80 le pays du cabriolet, c’était l’Angleterre !
Pourtant… le crachin est bon pour le teint, à ce qui se paraît.

wpDiscuz