Accueil F1 F1 Austin 2014 : Hamilton puissance 10

F1 Austin 2014 : Hamilton puissance 10

75
0
PARTAGER

La course d’Austin voit Hamilton s’imposer et conforter sa première place au championnat devant son coéquipier. Derrière, la course a apporté son lot de dépassements. L’une des courses les plus sympas à regarder depuis quelques temps.

Les qualifications d’hier ont montré des Mercedes dominant largement les autres concurrents mais un Hamilton en retrait (problèmes de freins encore visiblement) par rapport à Rosberg. Mais en course tout est remis à plat ou presque puisque le départ est crucial. Derrière les Mercedes, Bottas à les dents longues et certains comme Sutil ou Maldonado vont chercher à marquer leurs premiers points de la saison. Vettel s’élancera des stands et tentera une remontée du diable Vauvert. On devrait assister à une course à 2 arrêts mais certains tenteront sans doute 1 seul ou 3 arrêts.

Hamilton se trouve à l’intérieur pour le premier virage mais la ligne extérieure est la plus rapide. Vu la largeur de la piste, on ne devrait pas avoir (trop) d’accrochage. Ricciardo doit terminer 1er ou 2nd pour conserver une mince chance mathématique de titre.

Départ ; Rosberg et Hamilton s’envolent sans souci tandis que Massa dépasse Bottas. Bottas doit se battre contre Alonso qui s’est aussi très bien élancé. Après un demi tour, Perez et Sutil sont sur le coté de la piste. La voiture de sécurité sort car Sutil n’a pu dégager sa voiture. Course gâchée pour Sutil et pour Sauber qui espérait marquer de précieux points. Au ralenti, Perez freine n’importe comment et touche d’abord Räikkönen avant de balancer Sutil. Pas sur que ça l’aide à rester chez les safran/blanc et vert. [Mise à jour : Perez reconnu coupable d’un double accrochage reculera de 7 places sur la prochaine grille de départ et perd 2 points sur son permis.]

Rosberg fait un tour au large mais sans conséquence. Magnussen, Gutteriez, Vettel et d’autres en ont profité pour changer de pneus et se décaler dans la stratégie. Ricciardo qui avait complètement raté son départ réussit au final à ne perdre qu’une place.

Tour 4/56 : La voiture de sécurité va rentrer et libérer la meute. Pendant ce temps Vettel a effectué 2 changements de pneus et peut ne plus s’arrêter du tout de la course ! Sur le redémarrage Ricciardo se décale par rapport à Alonso, lui fait l’intérieur au 1er freinage, passe pas loin de la Williams de Bottas mais dépasse Alonso dans l’enfilade après le premier virage. Magnifique. Maldonado est 8ème, Grosjean 10ème. De grandes chances de points pour Lotus ?

Tour 7/56 : Mercedes communique à Hamilton qu’il est dans la limite des 100 kg d’essence par heure. L’Anglais force un peu le rythme et revient à moins d’1 seconde de Rosberg. Derrière les Williams sont à 5 secondes, Ricciardo à 7 tandis que les Ferrari accusent déjà 15 secondes de retard. Guttierez, Maldonado, Vergne et Button sont sous investigation pour « vitesse excessive » sous voiture de sécurité.

Tour 10/56 : Vergne justement se fait attaquer par Grosjean par l’extérieur mais Vergne élargit et Grosjean est forcé de sortir de la piste pour éviter le contact. La Lotus semble plus stable qu’hier.

Tour 12/56 : Si Button passe à travers les gouttes, Maldonado, Guttierez et Vergne non. Ils devront observer 5 secondes d’arrêt lors de leur prochain passage aux stands. Vettel pour sa part ne semble pas content de sa voiture.

Tour 13/56 : Rosberg annonce que son pneu avant gauche est fini. Hamilton toujours blotti dans son aileron va-t-il en profiter pour aligner un ou deux tours qualif ? Pour le moment c’est Rosberg qui accélère et reprend un peu de temps pendant que Ricciardo met la pression à Bottas. Ricciardo rentre aux stands en même temps que Massa. RedBull fait un arrêt très rapide et Ricciardo va tenter de passer Bottas « dans les stands ».

Tour 15/56 : Le leader, Rosberg rentre aux stands pour chausser les pneus medium. Bottas le suit. Ricciardo réussit à passer Bottas en pneus « froids » par l’extérieur du premier virage. Bottas n’a pas insisté mais n’a pas dit son dernier mot. Il tente de repasser Ricciardo à la faveur du DRS. La Williams est plus rapide que la RedBull.

Tour 16/56 : Hamilton change également ses pneus mais ressort derrière Rosberg qui retrouve la tête de la course.

Tour 18/56 : les arrêts aux stands se suivent et il faudra attendre la fin pour avoir une vision claire. Hulkenberg arrête sa voiture sur le bas coté. Il n’y a plus de Force India en course. Souci sur le moteur Mercedes visiblement. Alonso dépasse Vettel pour le gain de la 9ème place, tandis que Grosjean après son arrêt est derrière Guttierez mais semble plus rapide.

Tour 20/56 : Grosjean force la porte  et s’engouffre à l’intérieur. Vergne, opportuniste, en profite et attaque Grosjean juste après qui se défend bien. Vettel se plaint encore de sa voiture qui a pourtant un power unit neuf. Ricciardo pendant ce temps est 4 ème…

Tour 22/56 : Button et Alonso nous offrent une passe d’arme de toute beauté sur plusieurs virages. Et dire que l’an prochain peut-être aucun des deux ne sera en F1 (on parle des 24H du Mans pour les deux…). Hamilton revient à moins d’une seconde de Rosberg.

Tour 23/56 : Hamilton passe en mode attaque et dixièmes par dixièmes revient dans l’aileron arrière de Rosberg.

Tour 24/56 : Alonso fait l’intérieur à Button au premier virage tandis que Hamilton attaque Rosberg et le passe. Ca passe fin mais ça passe ! Hamilton prend la tête et tente de décrocher tout de suite Rosberg.

Tour 26/56 : Grosjean 10 ème attaque Vettel 9 ème mais cette bagarre profite à Vergne. Mais Grosjean fait l’intérieur à Vettel sur le premier virage ! Décidément ce virage est l’un des plus intéressants du circuit. Vergne en a profité pour passer Vettel. Les deux Français sont 9 et 10 ème.

Tour 28/56 : Qu’arrive-t-il à la Lotus ? Grosjean passe Button. Chez McLaren c’est un peu la confusion. Après avoir indiqué à Button de rentrer aux stands, Magnussen rentre et Button doit rester un tour de plus.

Tour 29/56 : Vergne passe Button qui reçoit de nouveau l’ordre de rentrer aux stands. Button se fend d’un sarcastique « Etes-vous sur ? Etes-vous sur comme le tour d’avant ? ».

Tour 30/56 : Grosjean et Vergne rentrent aux stands. Devant Bottas rentre également. La course devrait se décanter après ce dernier arrêt. Grosjean ressort devant Vettel et Button tandis que Vergne non. Une belle possibilité pour Grosjean de finir dans les points.

Tour 33/56 : Massa rentre à son tour. L’arrêt est lent ! Ricciardo passe Massa dans les stands et l’éjecte du podium. Devant, Hamilton reçoit l’ordre de rentrer. Rosberg reçoit l’ordre de pousser pour son dernier tour.

Tour 35/56 : Ricciardo se rapproche de Rosberg tandis qu’Hamilton creuse l’écart. Rosberg peut-il perdre cette 2nde place ? Vettel passe Grosjean pour la 10 ème place.

Tour 40/56 : Vettel est dans l’aileron de Magnussen et devrait tenter de l’attaquer mais la McLaren et surtout le jeune rookie ne vont pas se laisser faire. Vettel tente un freinage après la ligne droite du retour mais manque légèrement son freinage, Magnussen le repasse facilement.

Tour 42/56 : Désormais c’est au tour de Button d’attaquer Grosjean qui semble moins à l’aise qu’avec le train de pneus précédent. Button passe Grosjean au premier virage (décidément). Alors que Vettel se débarrasse de Magnussen.

Tour 43 et 44/56 : Räikkönen et Alonso changent de pneus et passent les tendres pour un dernier rush. Vettel et Alsono sont roues dans roues mais Vettel ressort devant de l’enchaînement des premiers virages. Alonso est survolté en pneus tendres.

Tour 46/56 : Alonso semble avoir récupérer suffisamment d’énergie pour attaquer de nouveau Vettel. Il le passe sans coup férir. La Ferrari semble marcher à fond 1 ou 2 tours, puis moins bien sur plusieurs tours, puis de nouveau.

Tour 47/56 : Button n’a pas pu décrocher Grosjean et l’Anglais emmène un petit train avec Vergne et Maldonado. Räikkönen derrière essaie de raccrocher les wagons. Devant Hamilton mène toujours devant Rosberg et Ricciardo. Massa semble pouvoir le rattraper.

Tour 49/56 : Kvyat attaque Räikkönen ! Après une première attaque, le Russe fait l’intérieur au Finlandais. C’est propre ! Vettel rentre de nouveau aux stands pour passer des tendres…

Tour 50/56 : Incroyable ! Grosjean attaque Button. Ils sont roues dans roues mais ne se touchent pas. Opportuniste encore, Vergne fait l’intérieur à Grosjean et le pousse à l’extérieur. Il se fait passer par Maldonado et se trouve sous la menace de Kvyat. Au ralenti on voit quand même que Vergne a forcer la porte…

Tour 52/56 : Massa rattrape Ricciardo mais il ne reste pratiquement plus de temps pour tenter quelque chose. Vergne attaque Button, mais sera sous investigation pour avoir pousser Grosjean hors de la piste. Vettel vole sur la piste et passe tout le monde 1 par 1. Encore Maldonado à passer et il sera dans les points.

Tour 53/56 : Maldonado fait le freinage à Button et Vettel tente de s’infiltrer. Ca passe encore fin mais ca passe. La Lotus de Grosjean redevient inconduisible et il fait plusieurs passages au large. Un tour après Vettel passe Maldonado qui reste accroché à son petit point.

Tour 56/56 : Vettel fait le freinage à Vergne au virage 1 puis Magnussen. Grosjean passe Button (encore) et Hamilton file vers la victoire ! Nouveau doublé Mercedes, nouveau podium pour Ricciardo. Maldonado débranche son cerveau et manque de ruiner sa course et celle de Vergne sur un freinage. Maldonado prend la 9 ème place et 2 points mais devra la rendre car il a pris 5 secondes de pénalité après la course pour vitesse excessive dans les stands. Un freinage dangereux pour rien ! JEV prend 2 points précieux pour conserver son baquet en F1 (sauf s’il prend une pénalité après la course pour sa manoeuvre sur Grosjean). [Mise à jour : JEV prend effectivement 5 secondes de pénalité et perd donc la 9 ème place au profit de Maldonado. En revanche il conserve la 10ème place.]

Pour Hamilton c’est la 10 ème victoire de la saison en 17 courses, mais aussi sa 32 ème de sa carrière. Autant que Fernando Alonso ! Il prend un peu d’air au championnat et compte désormais 24 points sur Rosberg. Ricciardo sécurise sa place sur le podium final mais perd tout espoir de titre. La prochaine manche aura lieu dès le weekend prochain au Brésil.

F1_Austin_2014_Course

 

Classement provisoire du championnat :
1 Lewis Hamilton 316
2 Nico Rosberg 292
3 Daniel Ricciardo 214
4 Valtteri Bottas 155
5 Sebastian Vettel 149
6 Fernando Alonso 149
7 Jenson Button 94
8 Felipe Massa 83
9 Nico Hulkenberg 76
10 Kevin Magnussen 53
11 Sergio Perez 47
12 Kimi Räikkönen 47
13 Jean-Eric Vergne 22
14 Romain Grosjean 8
15 Daniil Kvyat 8
16 Jules Bianchi 2
17 Pastor Maldonado 2
18 Adrian Sutil 0
19 Marcus Ericsson 0
20 Esteban Gutierrez 0
21 Max Chilton 0
22 Kamui Kobayashi 0
23 Andre Lotterer 0

Illustration : Mercedes, F1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz