Accueil Egocentrisme exacerbé Di Montezemolo quitte (finalement) Ferrari

Di Montezemolo quitte (finalement) Ferrari

178
23
PARTAGER

Malgré les démentis des derniers jours, Luca Cordero di Montezemolo quitte la Présidence de Ferrari et laisse la place à Sergio Marchionne, Président du groupe Fiat-Chrysler.

« Je pars après 23 années inoubliables ». C’est par ces mots que di Montezemolo commence le communiqué officiel de sa démission de la Présidence de l’une des marques automobile les plus prestigieuses. Prenant « prétexte » de la prochaine introduction à la bourse de Wall Street du groupe Fiat (la « fin d’une époque » dit-il) di Montezemolo met ainsi fin à une histoire d’amour aussi passionnelle que compliquée qui a commencé en 1973 au coté du grand Enzo Ferrari lui-même. Il y a deux jours, il s’était fait sèchement recadrer par son patron, Sergio Marchionne, et l’ambiance était clairement à la fin de règne.

« Je souhaite aux actionnaires, en particulier à Piero Ferrari qui a toujours été à mes cotés, et à tout le monde dans l’entreprise toutes les années de succès que Ferrari mérite ». Le départ de di Montezemolo sera effectif à partir du 13 octobre, à la fin des célébrations des 60 ans de présence aux USA.

Di Montezemolo est pressenti pour prendre la présidence de la compagnie aérienne Alitalia mais les mauvais résultats de la scuderia Ferrari en F1 ont également poussé à son départ. Pour le moment aucune information n’est donnée sur qui prendra la présidence de l’écurie (à moins que cela soit Marchionne lui-même) mais ce weekend à Monza, la rumeur du retour de Ross Brawn chez les rouges est revenue au galop. Une beau challenge pour le sortir de sa retraite, non ?

Source et illustration : Fiat/Ferrari

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Di Montezemolo quitte (finalement) Ferrari"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
GREG
Invité

« Malgré les démentis des derniers jours, Luca Cordero di Montezemolo quitte la Présidence de Ferrari »
Oui enfin, franchement, quand ton patron te critique violemment par voie de presse et dit que tu n’es pas indispensable, vas-tu pouvoir rester et faire ton job sereinement?
Y a quand même une relation de cause à effet évidente..
Bravo Sergio.

GREG
Invité

Ah merde, en plus vous l’avez classé dans « égocentrisme exacerbé »….Bravo.

4aplat
Invité

Ross Brawn est préssenti pour la partie F1 de Ferrari, pas forcement pour diriger la marque …

seb92
Invité

Non thibaut emme.

seb92
Invité

Le dernier paragraphe est si peu clair que l’on peut l’interpréter de plusieur façon.

Seb92
Invité
Et 4aplat c’est quoi? Du novlang aussi 😉 Je te cite « Pour le moment aucune information n’est donnée sur qui prendra la présidence de l’écurie (à moins que cela soit Marchionne lui-même) » Le petit probleme est que luca n’était pas président de lécurie ferrari mais président de la marque. Il n’y a pas de president de l’écurie mais un directeur qui s’appelle Marco Mattiacci. Quand à Marchionne il serait très très drole de le voir avec son casque d’écoute rouge chaque we sur le muret au bord des circuits mais ća n’est pas du tout à l’ordre du jour et ni dans… Lire la suite >>
Seb92
Invité

Thibaut, on comprend mieux tes commentaires que tes articles lol.
Donc la phrase de l’article que vraissemblablement d’autres que aplat et moi n’ont pas compris voulait dire tout ça??!! Lol

Blurp
Invité

@ Seb92 : va te racheter un cerveau !

gabriel
Invité

et du coup, à la présidence de Ferrari, il est remplacé par Sergio? il va avoir un peu plus de boulot le pauvre.

Marco
Invité

Pas de titre pilote depuis 2007 et pas de titre constructeur depuis 2008… l’annonce devenait inévitable…

wpDiscuz