Accueil Chevrolet Carnet de voyage : Cuba – quand débrouille, pénurie et ingéniosité conduisent...

Carnet de voyage : Cuba – quand débrouille, pénurie et ingéniosité conduisent à un défi technique (5/12)

119
3
PARTAGER

Cuba, où l’art de transformer une nécessité en un charme suranné, la passion et la fierté faisant le reste. Et peu importe si la poignée intérieure ne fonctionne plus et qu’il faille passer la main à l’extérieur pour ouvrir la portière. La débrouille avant tout !

Ce qui frappe également quant on connaît l’Afrique et ses taxis brousses, mémoire vivante de nos bonnes vieilles Peugeot, c’est le côté souvent impeccable des vieilles américaines qui circulent de l’autre côté de l’Atlantique. Comme si les Cubains se faisaient un point d’honneur à faire perdurer le luxe d’antan, qui plus est américain, briquant et re-briquant leurs véhicules. Paradoxe quand tu nous tiens. Il est vrai aussi qu’il est plus facile de conserver les véhicules sur les routes cubaines bitumées – où certes les nids de poule font florès – que sur les bouts de pistes sénégalaises quelque peu ensablées …

Quelques adaptations auront été faites au passage, comme pour cette Chevrolet Bel Air 1958 de troisième génération où la couleur n’est pas d’origine, le pare-choc avant a été  visiblement refait et les rétros sont passés sur les ailes au lieu de la portière avant.

LBA-CUBA-SANTIAGO-IMG_5920

Les mécanos et carrossiers cubains ont en effet réussi la prouesse – financière et technique – de préserver leur trésor. Au delà des conséquences économiques de l’embargo US et du régime communiste, réparer les carrosseries et les chromes usés par l’air maritime n’est pas simple.  Le plus difficile serait de conserver, réparer, refaire ou retrouver les éléments en plastiques tels que les feux arrière des voitures.

Le moteur est le plus souvent un V8, parfois un v12, à essence dans la plupart des cas. Ce qui aboutit à une consommation d’au moins 30 litres au 100km … A moins qu’à bout de course, il ait été remplacé par des moteurs diesels d’origine soviétique, moins gourmands, ou par un savant assemblage de pièces en provenance des pays de l’ex-URSS (Pologne, Tchéquie, …).

Autres éléments à prendre en compte : concessionnaires de pièces de rechange, petites annonces, e-bay et autre « Bon Coin » ne sont pas des notions en vigueur à Cuba, pays où Internet n’a pas les faveurs de l’Etat. Alors que les distributeurs de pièces de rechange pour véhicules US ont disparu depuis belle lurette, le pays de Raoul et Fidel Castro doit recourir au bon vieux troc via échange aussi physique que verbal.

LBA-CUBA-AUTO_IMG_6051-640x360

Vous l’aurez compris : remettre en état cette Dodge Kingsway 1956 où manquent beaucoup de pièces ne sera pas de tout repos  …

Nombre de voitures ressemblent au final à un assemblage digne d’un inventaire à la Prévert réunissant carburateurs tchèques, pistons polonais, pièces récupérées de voitures de l’ex-URSS. Ainsi, au delà de toute notion de guerre froide, les pistons des camions de modèle soviétique – tels que les camions GAZ – feront office de pièce de rechange pour les vieilles Chrysler, les moteurs de ces camions ayant été clonés à partir de ceux de Detroit.

Si les propriétaires de voitures acquises avant 1961 peuvent les vendre, rares sont ceux qui disposent de l’argent nécessaire pour acquérir un bien qu’il faudra par la suite entretenir en alliant débrouille, imagination et passion. Tel l’heureux propriétaire de cette Ford  Club Wagon/Van de 1946-1947. Parmi les modifications, notons la calandre, les clignotants avant, les marches-pieds, la vitre arrière, la baquette chromée sur capot absente.

IMG_6245

Crédits Photos : Elisabeth Studer – www.leblogauto.com

 

 

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Carnet de voyage : Cuba – quand débrouille, pénurie et ingéniosité conduisent à un défi technique (5/12)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fistulinside
Invité
Une portière qu’on ouvre par l’extérieur, j’ai connu ça il y a quelques années sur une R6, en France. Certes c’était avant le contrôle technique mais je peux vous assurer qu’en campagne (Ardèche pour moi) roulent encore pas mal de voitures qui à mon avis ne passent pas au contrôle. Après tout beaucoup roulent sans permis ! Pour ce qui est des marques de voitures, Cuba est plus proche des USA ce qui explique certainement que l’on y trouve beaucoup d’américaines. En Afrique, pour y avoir vécu près de 10 ans il y a d’une part l’effet colonialisme qui a… Lire la suite >>
NBx LCV
Invité

Pour mémoire, la Pologne et la Tchéquie (ce n’est plutôt la Tchécoslovaquie ?) ne sont pas des pays de l’ex URSS…

Thibaut Emme
Admin

La République Tchèque (ou Tchéquie) et la Slovaquie sont indépendantes depuis 1993 😉

Sinon oui vous avez raison, il faut plutôt parler de pays de l’ex bloc de l’Est.

wpDiscuz