Accueil F1 F1 Bahreïn 2014 qualifications: Rosberg créé la surprise

F1 Bahreïn 2014 qualifications: Rosberg créé la surprise

58
7
PARTAGER

On voyait mal comment la pole position de ce troisième rendez-vous de la saison pouvait échapper aux flèches d’argent mais Lewis Hamilton, imbattable durant les trois séances d’essais libres, semblait intouchable ce samedi. Contre toute attente, c’est Nico Rosberg qui s’élancera en position de tête demain après avoir mieux appréhendé les conditions de pistes plus fraîches une fois la nuit tombée.

Q1:

Nico Hülkenberg, en pneus tendres, s’empare du meilleur temps devant la Williams de Bottas, l’autre Force India de Pérez et l’autre Williams de Massa. Derrière le Brésilien on retrouve les deux Ferrari de Raïkkonën et Alonso dans un mouchoir. Il ne faut toutefois pas se fier à cette hiérarchie car les plus rapides sont bel et bien les Mercedes de Lewis Hamilton, huitième, et Nico Rosberg, dixième qui se sont payées le luxe de ne boucler qu’un seul tour rapide en pneus durs. Romain Grosjean, seizième, est le dernier qualifié pour la Q2 avec un avantage infime de 9 millièmes sur le premier éliminé qui n’est autre que son équipier Maldonado. Le Français a été copieusement gêné par la Sauber de Sutil qui l’a violemment tassé sur le côté droit de la piste. Cette manoeuvre dangereuse est sous investigation des commissaires de course. Les autres éliminés sont Sutil, Kobayashi, Bianchi, Ericsson et Chilton.

Q2:

A égalité de pneus avec les autres concurrents, les Mercedes de Rosberg, meilleur temps en 1’33″708, et Hamilton, deuxième, ne font pas de quartiers et relèguent leur meilleur opposant, Daniel Ricciardo, à près de neuf dixièmes. Button, Alonso et Pérez se tiennent en seulement trois centièmes de seconde alors que les deux Williams de Bottas et Massa terminent cette Q2 avec exactement le même temps. Les deux grosses surprises de cette session sont les éliminations de Nico Hülkenberg, douzième, et surtout de Sebastian Vettel qui s’élancera seulement onzième demain. La journée est également terminée pour Kvyat, Vergne, Gutierrez et Grosjean.

Q3:

Dès la première tentative on comprend bien que la pole va se jouer entre Rosberg et Hamilton et c’est l’Allemand qui signe le temps de référence en 1’33″185 contre 1’33″464 pour son équipier. Valterri Bottas, troisième provisoire accuse déjà un retard de plus d’une seconde. Dans son second tour rapide, Rosberg est incapable d’aller plus vite et rentre directement au stand. Hamilton ne fait pas mieux non plus à cause d’un énorme blocage de roue. La pole revient finalement à Nico Rosberg pour la cinquième fois de sa carrière. Derrière les deux Mercedes, on retrouve finalement la Red Bull de Daniel Ricciardo devant la Williams de Bottas. Cependant, l’Australien reculera de dix places sur la grille en raison de sa pénalité reçue à Sepang.

Bahrein qualifications

Crédit photo: Mercedes GP
Source: F1.com

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "F1 Bahreïn 2014 qualifications: Rosberg créé la surprise"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Dcomdim
Invité

Je ne vois pas où est la surprise. Désormais le suspense tient dans une question: laquelle des deux Mercedes gagnera la pôle et la course.

Titi
Invité

Tout a fait d’accord. Il n’y a pas de surprise. Ca me rappelle la saison 2009 avec Brawn GP.

jr
Invité

ou le titre …:(

Invité

Je préfère une domination mercedes a red bull, car ça change un peu, par contre déçu de l’élimination d’hulkenberg, il aurait pu être dans le top 5, massa aurait aussi pu être plus haut. Surpris aussi du raté d’alonso, même si c’est pas pour me déplaire, j’espère voir williams et force india a la fête pendant la course (et aussi pourquoi pas toro rosso battre red bull)

Berkut
Invité

Intéressent de voir que certains ont déjà oublié l’écrasante domination des Red bull pendant 3 saisons…Mercedes a au moins le mérite d’avoir réussi à les contrer, bravo à eux.

Dcomdim
Invité

Je n’ai rien oublié l’ami. Seulement au bout de deux grands prix on connaît déjà l’issue de la saison. Durant le « règne » RedBull le suspens tenait jusqu’à la mi-saison. Je ne suis pas plus supporter de l’une ou de l’autre, je suis pour la bagarre. À l’âge que j’ai, j’ai connu les courses où les pilotes se donnaient des coups de roues en toute impunité et ou le suspens d’une saison pouvait tenir jusqu’au dernier GP.

Zagato
Invité

Attendons de voir les évolutions des autres écurires… Je ne crois pas que le championnat soit déjà joué! Pour info, nous avons ici deux pilotes qui se partagent les points et pas Vettel qui cavalier seul…

Nous verrons!

wpDiscuz