Accueil Cadillac Genève 2014 : le programme Cadillac

Genève 2014 : le programme Cadillac

64
3
PARTAGER

Malgré des ventes décevantes en 2013, Cadillac continue dans sa tentative de conquête de notre continent, et sera présent au salon de Genève avec ses derniers modèles.

Quelques semaines après leur présentation respective à Los Angeles et Détroit, les Cadillac Escalade et ATS Coupé débarqueront donc à Genève, et ne seront pas seuls. Le coupé hybride ELR en version de série (il s’agissait d’une maquette pour la précédente édition) sera aussi présent. Prélude à une commercialisation future ? Rien n’est pour le moment confirmé par le constructeur…

Enfin, pour ceux qui n’étaient pas à Francfort mais qui feront le déplacement en terre helvète, ils pourront admirer le concept Elmiraj…

Source : Cadillac

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Genève 2014 : le programme Cadillac"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Stan
Invité

Mais qu’éspère Cadillac ? Ca fait quinze ans que la marque nous sert la même voiture en intégrant des feux/phares (certes pas vilains) sur une ligne de Mercedes coupé millésime 98…quelle manque d’inspiration..

Pour celui qui souhaite un peu d’exotisme Lexus a parfaitement réussi à proposer des produits différents, de qualité et à se montrer pré-curseur en même temps…ce Cadillac ne parvient pas (plus) à faire…

Carlos Ghost
Invité

Pas d’accord sur votre critique du style Cadillac. Cette marque a su se donner une identité avec des lignes à la fois acérées et sobres. Identité très  » ricaine », qui fait qu’on ne saurait la confondre avec une nippone (contre qui je n’ai rien, bien sûr)

Ce que n’a pas la nouvelle Classe S coupé* (et encore, je ne parle pas de son tableau de bord « mal de mer »). Chez Daimler Benz, la période Bracq est hélas révolue pour longtemps.

Comparez le vitrage latéral de l’une et de l’autre : pour la Cad, une droite et un trapèze adouci et c’est tout.

Greenevans
Invité
D’accord avec Stan. Le seul salut des marques premium face aux allemandes, c’est l’originalité (Infiniti), la technologie différente (Lexus), une fiabilité et un SAV à toute épreuve et un design non germanique mais flatteur (Lexus) ou fort (Infiniti). Le tout avec bon goût et un risque moindre de car jacking! Un SUV hybride au prix des japonaises sus-citées et pas au prix des allemandes, un réseau plus important (c’est aussi le point faible d’Infiniti) et Cadillac devrait augmenter ses ventes en Europe; Il y a certainement de la place pour des premium non germanique, mais adapté à ceux qui recherchent… Lire la suite >>
wpDiscuz