Accueil Bugatti Genève 2014 : Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse Elisabeth Junek en approche

Genève 2014 : Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse Elisabeth Junek en approche

140
9
PARTAGER

Jean-Pierre Wimille, c’est fait. Jean Bugatti, aussi. Meo Costantini, également. Et si la prochaine série limitée entrant dans le cadre de « Les Légendes de Bugatti » était la déclinaison Elisabeth Junek ?

Il se murmure en effet que la firme de Molsheim pourrait profiter du salon de Genève pour exposer et révéler la Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse Elisabeth Junek. Une série qui sera comme les autres limitées à trois exemplaires, bénéficiant d’un habitacle spécifique et de menues retouches extérieures pour un tarif forcément dispendieux. On peut sur ce dernier point rappeler les 2,09 millions d’euros exigés pour chacune des trois Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse Meo Costantini.

Cette indiscrétion n’est finalement pas nouvelle. On en parlait déjà ces dernières semaines. A l’époque grâce à TitiEB, un fidèle lecteur, on apprenait que les versions Elisabeth Junek (5e à l’arrivée de la Targa Florio de 1928 époque où aucune femme ne possédait le permis et dont le mari Cenek Junek disparut lors d’une course sur le Nürburgring), Chiron (ou plutôt Louis Chiron, pilote lauréat de plusieurs courses dans les années 1920 à 1930 mais aussi connu comme pilote le plus âgé à avoir disputé une épreuve en Formule 1) et Black Bess (autrement plus connue sous le nom de Roland-Garros, modele alors commandé à Ettore Bugatti par Roland Garros) étaient prévues pour composer les trois dernières, sur six, de « Les Légendes de Bugatti ». Lever de voile en Suisse pour cette Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse Elisabeth Junek ?

Source : GTSpirit.

Crédit illustration : Bugatti.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Genève 2014 : Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse Elisabeth Junek en approche"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pedro
Invité

Pas mal le nom
Il faudrait rajouter « Pur Sang Or Blanc Supersport ». Ca fait plus classe.
La seule chose qu’ils trouvent pour ecouler les chassis c’est de rajouter de l’exclusivité fictive par une quantité de nom invraisemblable.
Big Mac grandes frite et grand coca.

T
Invité

La plus inutile de toutes, puissance surdimensionnée et inexploitable à moins de posséder une piste une d’avion privée, après vu le prix de la wago, je pense que le proprio peut se payer une piste …

JiFa
Invité

Pas du tout d’accord, elle est tout à fait exploitable.
Je ne pense pas que dans le cahier des charges ils aient noté qu’elle devait convenir à la circulation française et aux limitations françaises….et encore moins aux routes que vous prenez avec votre diesel sous dimensionné au niveau plaisir de conduite 🙂

Une Venom pourrait être qualifiée d’inutile vu l’extrême dangerosité du truc et encore, si elle se vend c’est que certains la trouve utile.

Lacomete
Invité

et le camion citerne qui va avec 🙂

(c’est peut etre la raison de WW pour prendre le control de Scania)….

Dam'
Invité

Ce qui a toujours manqué à Bugatti actuellement, c’est une « âme », comme l’ont Pagani et Koenigsegg…
On sent trop le coté germanique, et la puissance de R&D, mais aucune « émotion ».
Faut pas chercher pourquoi ils leurs en reste autant sur les bras…

Franck
Invité

J’habite juste à coté de l’usine ou les véhicules sont fabriqué, j’en vois souvent passer, un vrai plaisir 🙂

wpDiscuz