Accueil GP2 Un pilote Honda en GP2 : Takuya Izawa rejoint Stoffel Vandoorne chez...

Un pilote Honda en GP2 : Takuya Izawa rejoint Stoffel Vandoorne chez ART Grand Prix

62
0
PARTAGER

Nous nous faisions l’écho il y a quelques jours des intentions de Honda qui voudrait avoir un pilote japonais pour accompagner son retour en F1. Il y avait trois candidats potentiels, tous issus de la filière Honda, et c’est Takuya Izawa qui a été choisi. Il disputera la saison 2014 de GP2 au sein de l’équipe ART GP aux côtés de Stoffel Vandoorne, le protégé de McLaren.

La paire va être intéressante à suivre, tant le contraste est grand entre les deux pilotes. Stoffel Vandoorne, pilote belge de 22 ans, a suivi le parcours classique du jeune prodige européen qui grimpe les échelons sans perdre de temps et en alignant titres et places d’honneur sur le chemin : kart national puis mondial,  champion F4 Eurocup en 2010, deux saisons en Formule Renault Eurocup et un titre en 2012, une saison 2013 en FR 3.5 constellée de victoires (4) avec une seconde place à la clé derrière Kevin Magnussen dont il devient le collègue dans le programme des jeunes pilotes McLaren. Il sera d’ailleurs pilote de réserve pour l’écurie de Woking en 2014 en parallèle de son programme GP2.

A 29 ans, Takuya Izawa n’est plus un débutant. Pur produit de la filière Honda japonaise, il a déjà une carrière bien remplie à son compteur. Après le kart, il fut lauréat de l’école de pilotage de Suzuka en 2002 et à ce titre repéré par Honda qui le prit ensuite en charge, l’envoyant en Europe dès 2003 pour une saison anonyme en Formule Renault Allemagne. Rentré au bercail, il dispute la Formula Dream en 2004 et 2005, signant quelques victoires, puis le championnat de F3 japonais en 2006 et 2007, là aussi souvent aux avant-postes mais sans pouvoir remporter le titre, et monte en Formula Nippon en en Super GT comme pilote d’usine Honda. En six saisons dans les deux disciplines en parallèle il s’est fait une place comme un pilote solide, mais sans le déclic pour le mettre dans les vraiment très bons. Sociétaire de l’écurie Dandelion Racing en Formula Nippon, où il a obtenu trois victoires, il a raisonnablement tenu son rang face à ses équipiers successifs, à un cran derrière toutefois : Loïc Duval puis Koudai Tsukakoshi.

En Super GT, il a eu un parcours similaire, sachant aligner les résultats sans pouvoir jusqu’à présent prétendre au titre. A priori, il est un poil moins rapide que les deux autres pilotes pressentis par Honda, Tsukakoshi et Yamamoto, mais il est loin d’être arrêté. Antithèse du pilote flamboyant, Takuya Izawa est humble et d’abord facile, et à ce titre apprécié du public japonais et des fans de Honda en particulier. Honda fait le pari qu’il a désormais la maturité et le bagage lui permettant de réussir en GP2. Il est clair qu’il a depuis longtemps passé le stade du « A fond ! A fond ! A fond ! (dans les barrières du premier virage) » qui caractérise une bonne partie des jeunes chiens fous qui arrivent en GP2, mais il devra être suffisamment fort psychologiquement pour ne pas se laisser déstabiliser d’entrée par la quantité énorme de pur talent que semble posséder son jeune coéquipier. Un baquet de F1 pour lui en 2015, et une place au panthéon des divinités Honda, avec les Nakajima et autre Sato, l’attend s’il y arrive. 伊沢選手、頑張ってください!

Source et crédit photo : Honda

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz