Accueil Actualités Entreprise Fisker : chez Wanxiang on compte se faire entendre

Fisker : chez Wanxiang on compte se faire entendre

66
0
PARTAGER

Hybrid Tech contre Wanxiang, suite (et pas encore fin). Alors qu’une vente aux enchères est programmée pour le 12 février prochain (et les actifs de Fisker cédés au plus offrant), le dernier invité à être entré dans la danse s’exprime…

Il est écrit depuis des mois et des mois que rien n’est et ne sera simple pour Fisker. Cette fois c’est le patron de Wanxiang qui prend la parole dans les médias américains. Et de prêcher pour sa paroisse, son offre et se poser comme le candidat le plus crédible pour assurer l’avenir de Fisker.

Le grand patron de Wanxiang, Lu Guanqiu, ne tourne pas autour du pot. Il confirme que son offre est la meilleure et notamment celle de satisfaire les créanciers du constructeur (on sait pour quelles raisons). L’homme rappelle aussi que derrière Wanxiang se cache aussi le propriétaire de A123 Systems, la firme qui fournissait Fisker en batteries.

Il évoque aussi une production relocalisée sur le territoire nord-américain. Mais prévient également son intention de ne pas payer plus cher les actifs de Fisker que leur valeur réelle. En clair, chez Wanxiang (qui a déjà réévalué son offre à la hausse) on ne compte pas s’aligner face à une proposition financière jugée trop importante signée Hybrid Tech. Verdict attendu le 12 février.

Source : Reuters et Inautonews.

Crédit illustration : Fisker.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz