Accueil Fun Sin R1 : pour manger de l’Exige au petit-déjeuner

Sin R1 : pour manger de l’Exige au petit-déjeuner

163
4
PARTAGER

La Sin R1 n’est pas à proprement parler une nouveauté puisque les premières maquettes sont apparues il y a 2 ans et que le modèle de route a fait une apparition tonitruante à Goodwood cet été. Mais la petite entreprise allemande Sin Cars présentera début janvier au Autosport International de Birmingham la version définitive de son bolide sortie tout droit de la piste. De quoi faire l’intérieur aux Lotus Exige V6.

3035-SIN_original75

Penchons-nous sur les caractéristiques de la voiture. Châssis cage tubulaire développé en partenariat avec l’entreprise britannique ProPerformances Metals, coque carbone, réservoir Merin 100 litres type F1, le tout est homologué FIA (la Sin possède d’ailleurs sa formule de course). Coté éléments mécaniques, la Sin ne fait pas non plus dans la dentelle. Baquets OMP, volant et harnais de la même marque, énormes disques de frein AP Racing de 362 mm à l’avant comme à l’arrière, ensachés dans des jantes 19 pouces chaussées de Michelin Pilot Sport Cup 265/35 à l’avant et 325/30 à l’arrière.

3075-SIN_original115

Pour propulser le tout, Sin met un V8 d’origine GM. Le moteur développe 525 chevaux et est accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports d’origine Graziano. La répartition du poids est de 40/60 ce qui augure de belles sorties de virage en glisse !

3040-SIN_original80

A l’intérieur, c’est….So British ! Très dépouillé (certains ne manqueront pas de noter les vis apparentes), la planche de bord mêle le carbone et le cuir et donne les informations essentielles sur la voiture. A noter tout de même que la Sin R1 dispose d’un air conditionné et d’une rétrovision intérieure grâce à une caméra. Avec tout cela, la Sin R1 de route revendique 1 100 kg à peine et affiche donc un rapport poids/puissance d’environ 2 kg/ch.

Les performances annoncées sont en lien direct avec ce rapport très favorable. Le 0 à 100 km/h est effectué en 2,5 secondes et la vitesse maximale est de plus de 320 km/h. Esthétiquement, cette Sin R1 est proche d’une Tushek Renovatio par exemple.

3074-SIN_original114

Maintenant le prix. Sin Cars frappe fort puisque la Sin R1 ne coûte « que » 72 000 euros. Certes l’intérieur est spartiate et sans doute moins cossu que certaines sportives du même prix, mais avoir des performances de supercar pour ce prix là, gageons que cela convaincra pas mal d’acheteurs. Sin développe également une version découverte de la R1, et planche sur une version avec un moteur moins puissant pour un prix plus abordable. A suivre.

3031-SIN_original71

Source et illustration : Sin Cars

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Sin R1 : pour manger de l’Exige au petit-déjeuner"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Alfa155
Invité

Quel c’est beau et que ça donne envie. :d
Heureusement qu’il existe encore des petits artisans de ce type.

tibzzz
Invité

les bouches d’aération d’Audi TT mk1

klm
Invité

original sans être exentrique

klm
Invité

original sans être vulgaire

wpDiscuz