Accueil Constructeurs Russie : la production automobile bat de l’aile

Russie : la production automobile bat de l’aile

93
2
PARTAGER

Selon le très officiel Service fédéral russe des statistiques (Rosstat), la production de voitures en Russie a chuté entre janvier et septembre 2013, régressant de 2,5% par rapport à la même période de 2012, pour s’établir à 1,4 million d’unités.

Si on peut certes observer une progression de 6,7 % en un mois, il n’en demeure pas moins que la production de voitures a chuté de 7,2% par rapport à septembre 2012. Parallèlement, la production de camions reculait de 5,5%, à 145.000 unités.

En juillet dernier, une étude des analystes du Boston Consulting Group (BCG) concluait que les ventes d’automobiles à l’intérieur du territoire russe devraient atteindre 4,4 millions d’unités par an d’ici 2020, faisant de la Russie le plus grand marché automobile en Europe et le cinquième du monde.

Les experts ajoutent que compte tenu des projets de construction et d’extensions d’usines présentés par les constructeurs russes et étrangers, la production russe devrait atteindre 3,3 millions de voitures par an d’ici 2016 (pour 2,3 millions en 2012). Dont la moitié serait produite dans les futurs sites.

Les analystes de BCG reconnaissant toutefois l’importance des dépenses de logistique et d’énergie, lesquelles pourraient lourdement peser sur le secteur.

Sources : Ria Novosti

Crédit Photo : Renault-AvtoVAZ

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Russie : la production automobile bat de l’aile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pat d pau
Invité

produire en russi ou vendre dans l’URSS ok. Ca devient la crise pour tous .. donc barriere a l’entrée qui vont arriver.

On achète deja des voiture roumaine (Dacia) et slovene (panda/twingo), on va finir comment a ce ryhtme.. avec un salaire indien ? Dans les Grandes entreprises Les cadres europeens sont remplacés par des indiens…
Your welcome. bon vote a tous.

SGL
Membre

Comparer la situation française et la Russie n’est pas rationnelle.
En effet la Russie de Poutine tire ses bénéfices presque uniquement par l’exportation de ses produits pétroliers et de son industrie d’armement.
Heureusement pour la France il n’a pas que l’industrie automobile pour nos devises, l’industrie aéronautique / nucléaire / raffinage de pétrole et chimie / produits de luxe / vins et spiritueux / BTP / sociétés d’ingénierie et de services etc. rapportent beaucoup plus.
Donc une fois de plus, entre la France et ma Russie, il y a une marge !

wpDiscuz