Accueil Salon de Francfort Francfort 2013 : Toyota Land Cruiser

Francfort 2013 : Toyota Land Cruiser

252
2
PARTAGER

Hybride d’un côté, tout-terrain de l’autre. A Francfort Toyota réalisera un joli grand écart avec la présentation de son concept Yaris Hybrid-R, accompagné du Land Cruiser au style revu et corrigé.
Dévoilé durant l’été 2009, le Land Cruiser (Prado dans certains pays) subit un léger remodelage dans sa quatrième année de carrière. Une révision stylistique qui sera bien visible, avec une face avant entièrement revue, et pas dans la discrétion. La calandre est plus massive avec les 5 barres verticales plus prononcées, et il n’y a plus de barre horizontale inférieure. Comme sur les autres Toyota, les optiques sont dans le prolongement de la grille, avec ici des feux de jours disposés à la verticale. Selon les modèles, les optiques principales sont elles aussi à LED. A l’arrière, l’enjoliveur de plaque est revu avec ici aussi plus de chrome.

A bord, , l’ensemble de la console centrale est revue, avec l’arrivée du système multimédia Toyota Touch 2 à écran tactile de 7 pouces, également disponible en version Toyota Touch with Go (avec navigation et connectée à internet). Les commandes de climatisation ou des aides à la conduite tout-terrain sont revues, ainsi que l’instrumentation qui comprend désormais un écran TFT couleur de 4″2 au centre. Les aides à la conduite s’enrichissent avec l’assistance de maintien dans la file, la surveillance d’angle mort et la surveillance de trafic arrière en manœuvre.

Bien entendu, le Land Cruiser ne renonce en rien à ses aptitudes hors-pistes. Plus long de 20 mm les angles d’attaque ou de départ restent inchangés, et l’arsenal d’aides a été amélioré en douceur. De la suspension pilotée KDSS (qui gère aussi la liaison des barres antiroulis) révisée au Crawl Control (qui gère la vitesse de progression en tout-terrain) ou le Multi-Terrain (désormais doté de 5 modes), le Land Cruiser restera bien entendu un des favoris de ceux qui ont de réels besoins d’aptitudes tout-terrain.

La version 5 portes à châssis long est proposée au choix en V6 4.0l essence 282 ch / 385 Nm bon pour 256 g/km de CO2, ou en 4 cylindres 3,0l turbo diesel de 190 ch / 420 Nm donné pour 213 g/km. La version 3 portes se contente du moteur diesel, avec une homologation à 209 g/km de CO2. Toyota n’a pas ici cherché à réduire les émissions, puisque ces valeurs sont équivalentes à ce qu’elles étaient avant le facelift.

2013_Toyota-Land-Cruiser_052013_Toyota-Land-Cruiser_062013_Toyota-Land-Cruiser_042013_Toyota-Land-Cruiser_172013_Toyota-Land-Cruiser_212013_Toyota-Land-Cruiser_53

Source : Toyota

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Francfort 2013 : Toyota Land Cruiser"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pat
Invité

Superbe, un des meilleurs TT au niveau du look.

Alex
Invité

Au top !!!
Plus jolie que la version Lexus …
Le maitre absolu des 4×4 ..!!

wpDiscuz