Accueil Droit routier Coût des auto-écoles : le Ministère découvre un fait connu de tous...

Coût des auto-écoles : le Ministère découvre un fait connu de tous ?

167
12
PARTAGER

C’est pas le biais d’une association de défense du consommateur (CLCV – Consommation, logement et cadre de vie) que cette information est sortie. Reprise depuis par le Ministre de la consommation Benoît Hamon, elle ne fait pourtant qu’enfoncer des portes ouvertes.

Des prix pas toujours clairs et allant du simple au double

L’alerte de la CLCV, publiée dans le Parisien, porte sur les auto-écoles et sur leurs prix pour faire passer l’examen en vue d’obtenir le précieux papier rose (très bientôt la précieuse carte à puce). L’enquête de la CLCV a porté sur 447 établissement (sur près de 11 000 en France) arrive à la conclusion que dans 10% des cas les prix n’étaient pas affichés contrairement à ce que demande la loi (ils doivent être visibles de l’extérieur NDLR).

Toujours selon la CLCV, dans un tiers des cas, les prix étaient soit incomplets, soit incompréhensibles. « Je vais me saisir de cette alerte de la CLCV pour demander à la répression des fraudes de faire la lumière sur ce qui se passe dans les écoles de conduite » déclare Benoît Hamon à Europe1. Si sur ce point on ne peut que se féliciter de la réaction du Ministre, il n’en est pas forcément de même sur un autre point bien connu, à savoir le coût et le nombre de places à l’examen complètement différents d’une région à l’autre.

La CLCV explique que le forfait de 20 heures de conduite a un coût moyen de 1 067 euros. Mais ce coût moyen cache une grande disparité. Jusqu’à 1 425 euros à Paris et 780 euros à Lille d’après l’association. Ou comment payer du simple au double. Le délai de présentation à l’examen, ainsi que le taux de réussite sont aussi très variables et peuvent vite se transformer en parcours du combattant pour certains candidats.

Un état de fait pourtant bien connu

Sauf que cet état de fait n’est pas nouveau. Dénoncée très souvent par les inspecteurs du permis de conduire, mais également par les gérants d’auto-écoles cette situation fait souvent la une des émissions d’enquête. Le Ministre semble pourtant découvrir cela. Pire encore cette situation n’est pas vraiment nouvelle puisqu’il y a 20 ans déjà certains habitants de l’Ile de France n’hésitaient pas à partir en province pour 15 jours le temps de passer le permis dans une région bien plus favorable et rapide.

Concernant les prix, ils sont libres en France et si l’on peut regretter que cela puisse varier du simple au double, il ne faut pas perdre de vue qu’un pas de porte en Ile de France coûte bien plus cher qu’en Province, fut-ce dans une grande agglomération. Dès lors quelle solution pour le Ministre ? Une aide pour certaines auto-écoles ? Cela contreviendrait au principe d’égalité. Mettre plus d’inspecteurs dans certaines zones ? Pourquoi pas, mais cela ne résoudrait pas le problème des prix et le coût supplémentaire engendré a souvent été mis en avant pour refuser cette augmentation par le passé.

La dernière grève des inspecteurs du permis de conduire date du début de l’année 2013. A voir quelle suite sera donnée à cette réaction à chaud.

Lire également : Le permis électronique repoussé à septembre 2013
Test – le code de la route pour les nuls, le DVD

Source : Le Parisien, Europe1 via AFP, photo : Ministère

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Coût des auto-écoles : le Ministère découvre un fait connu de tous ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Dano
Invité
A noter le système de quotas plutôt dégueulasse, les refus parfois étranges et accords encore plus étranges. Bref, une auto école ne peut se choisir trop loin de chez soi, et c’est dommage car lorsqu’il n’y a pas de concurrence on peut se retrouver dans un mauvais système. J’ai eu la chance d’avoir un excellent mono pendant 15H et un mauvais pendant 5H, ça m’a suffit il y a 10ans à avoir mon permis (bon j’aime conduire ça aide aussi). Mais aujourd’hui, meme un automobiliste en herbe se voit refuser le permis à cause d’un manque d’heures effectuées sur papier.… Lire la suite >>
Dano
Invité

Ah! Et pour le prix, il ne faut pas fonctionner qu’en rapport prix/horaires/passages mais voir ce qu’il y a autour :
Leçons de codes
Leçons auto
Moniteurs / monitrices compétents
Voitures entretenues
Parfois payer un peu plus permet de s’affranchir d’extra…

seb92
Invité

Le vittel menthe est plus chere a paris aussi. Que dis le ministre?
Il ne se passera rien comme d’hab, cette association brasse de l’air…..

pedro
Invité
Le systeme francais est franchement archaique… Il faut des mois pour avoir une date de passage, les transferts de dossiers sont un cauchemar… La bureaucratie a son paroxysme…Resultats de plus en plus de gens conduisent sans permis, ou avec des permis passes a l’etranger ou sur simple presentation de quelques billets vous decrochez le papier rose echangeable contre un permis francais. un de mes amis a garde son permis passe au maroc (il n’est meme pas marocain) pour eviter la perte de points. Sur internet il y a desormais des forfaits « Vacances+Permis » vers le Senegal… On va se retrouver avec… Lire la suite >>
pedro
Invité

Et au niveau du ministere, tres belle perfomance niveau boulot les gars.
Que vous soyez payer a rien foutre ok on le sait tous, mais restez au moins un peu discret plutot que de vous moquer des gens en racontant des choses deja connues de tous depuis des annees. A la limite du manque de respect…

Milton
Invité

Commente avoir du respect pour des électeurs qui viennent de prouver une si grande bêtise.

le sujet « auto-école » c’est du caviar pour un politicien, alors ils en profitent.

10 minutes à la télé ça vaut bien ça…

wpDiscuz