Accueil Audi Barcelone 2013 live – Un salon en devenir

Barcelone 2013 live – Un salon en devenir

99
1
PARTAGER

Les années impaires, la capitale de la Catalogne tient salon. Un rendez-vous qui a normalement lieu en alternance avec celui de Madrid. Normalement, car l’édition 2012 de ce dernier a été annulée, faute d’exposants. Si le même sort à failli s’appliquer au salon de Barcelone, les organisateurs ont tout de même tenu à maintenir cet évènement. Un effort qui méritait bien que nous allions y faire un tour.

 Vous ne saviez pas qu’avait lieu à Barcelone un salon international de l’automobile ? Vous êtes pardonnés car cette exposition n’a pas grand chose de comparable avec ses « rivales » de Detroit, Paris, Francfort ou Genève.

Première particularité : le cadre. Le salon de Barcelone se déroule au parc des expositions de Montjuïc, c’est à dire à quelques encablures du centre-ville. Forcément, le décor n’a rien à voir avec celui de notre parc des expositions de la Porte de Versailles.

 Crise oblige, peu de constructeurs, 22 précisément, sont présents. Même Citroën, pourtant l’un des poids-lourds du marché espagnol, est absent. N’espérez pas non plus voir des BMW, des Chevrolet, des Ford, des Opel, des Porsche ou des Toyota.

Comme à chaque salon, ce sont les constructeurs locaux qui se taillent la part du lion. En Catalogne, on en compte deux et chacun d’entre eux a fait construire son propre pavillon.

Deux marques catalanes ? Oui et non. Bien sûr, tout le monde aura pensé à Seat.

Bien qu’elle n’ait aucun modèle inédit à montrer, la firme a décidé d’en mettre plein les yeux avec un stand affichant le nouveau slogan de la marque en lettre géantes.

 L’autre marque locale -en tout cas aux yeux du public espagnol-, c’est Nissan. La marque japonaise possède en effet  un site de production à proximité du port de Barcelone, un site qui produit le trio Nissan Primastar/Opel Vivaro/Renault Trafic mais aussi les NV 200, Evalia, Pathfinder et Navara.

L’allié nippon de Renault a donc droit, lui aussi, à son propre batiment.

Et comme chez Seat, on en prend aussi plein les yeux à l’intérieur.

Nissan profite de cette occasion pour rappeller que le NV200 vient de recevoir l’homologation pour devenir l’un des taxis de l’AMB, la communauté urbaine de Barcelone. N’a t-il pas fière allure dans son habit noir et jaune ?

Cette année, le salon de Barcelone a tout de même eu droit à deux premières mondiales. D’un coté, il y a la e-up !, version électrique de la citadine de Volkswagen.

De l’autre, on trouve le Twizy Renault Sport F1.

Parmi les modèles qui posent pour la première fois leurs roues en Europe, on peut voir l’Audi A3 berline,

le Range Rover Sport,

et le Mercedes GLA Concept.

Le chemin risque d’être encore long avant que le salon de Barcelone ne mérite sa place parmi les grands. Mais la municipalité semble bien décidée à mettre de plus en plus de moyens dans ce qu’elle considère comme sa semaine de l’automobile, une période qui a débuté avec le Grand Prix de F1 et s’achèvera le week-end prochain avec les X-Games.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Barcelone 2013 live – Un salon en devenir"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pedro
Invité

« N’a t-il pas fière allure dans son habit noir et jaune ? »
Non

wpDiscuz