Accueil Constructeurs chinois Shanghai 2013 Live: Byd

Shanghai 2013 Live: Byd

89
0
PARTAGER

Le passage à vide de Byd commence à s’éterniser. Au point où il n’ose même plus faire de point mensuel sur ses ventes! En 2012, il aurait écoulé environ 420 000 véhicules sur le marché chinois et son chiffre d’affaire s’est contracté de 4,04%. En conséquence, il lève le pied sur les nouveautés.Il continue de peaufiner son hybride Qin. Il s’agit d’une évolution de la F3 Su Rui. Elle dispose d’un 1,5l TiD 153ch, associé à un moteur électrique de 110kW (149ch.) Il est accouplé à une boite à double-embrayage et un KERS Bosch. Par rapport à l’ancienne F3 DM, très rustique, il n’y a pas photos. Même si l’autonomie en mode électrique pur diminue (50km contre 60km auparavant.) On parle d’un prix autour de 130 000 yuans (16 000€.)

2013_BYD-Qin_012013_BYD-Qin_042013_BYD-Qin_062013_BYD-Qin_072013_BYD-Qin_022013_BYD-Qin_032013_BYD-Qin_052013_BYD-Qin_102013_BYD-Qin_082013_BYD-Qin_09

Au début, la stratégie de Byd consistait à envahir le marché, avec des produits aux prix très agressifs. Depuis quelques années, il a changé son fusil d’épaule. Le constructeur veut vendre des produits plus aboutis et plus luxueux. Ainsi, il peut les vendre plus cher et augmenter ses marges.
La grande berline Si Rui est l’exemple même de cet objectif: une voiture plus élégante, mieux finie et mieux motorisée. La nouveauté de Shanghai, c’est l’apparition d’un 2,0l TID (turbo injection directe) 207ch avec boite 6 rapports à double-embrayage.

2013_BYD-SiRui_012013_BYD-SiRui_062013_BYD-SiRui_072013_BYD-SiRui_082013_BYD-SiRui_092013_BYD-SiRui_022013_BYD-SiRui_032013_BYD-SiRui_122013_BYD-SiRui_042013_BYD-SiRui_05

Enfin, l’attraction du stand, c’est le nouveau SUV S7. Il s’agit d’une version remodelée du S6 déjà existant. Le S6 n’est qu’une copie bon marché du Lexus RX, équipée de vieux moteurs Mitsibushi. Le S7 se veut plus luxueux. A l’instar de la Si Rui, la finition et l’équipement sont à la hausse. De plus, elle reçoit elle aussi le 2,0l 207ch et la boite à double-embrayage.
Il serait vendu 150 000 yuans (18 600€.)

Par ailleurs, pour la première fois, Byd réunit ses importateurs. Ils ont droit à un mini-salon à ciel ouvert. Pendant des années, Byd s’était concentré sur l’hypothétique exportation de ses modèles hybrides et électriques en occident. Aujourd’hui, il privilégie le court, moyen terme et les pays émergents. Il est surtout présent en Amérique latine et en Russie. Pour l’instant, il n’y a pas eu de grosse annonce. Pour en revenir à son « mini-salon », il y a point de Qin, de Si Rui ou de S7. Les importateurs doivent se contenter de la citadine F0 et de la compacte Su Rui.

2013_BYD-S7_022013_BYD-S7_012013_BYD-S7_032013_BYD-S7_042013_BYD-S7_052013_BYD-S7_062013_BYD-S7_072013_BYD-S7_082013_BYD-S7_092013_BYD-S7_10

Crédits photos: Le Blog Auto

A lire également:
Shanghai 2013: Byd S7

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz