Accueil VW VW e-Up! : bientôt en phase avec le réel

VW e-Up! : bientôt en phase avec le réel

115
10
PARTAGER

La première auto électrique Volkswagen de grande série ne sera bel et bien pas la Golf mais la citadine Up!. Il s’agira alors de la concrétisation sur les routes d’un premier concept initialement découvert dans les allées du salon de Francfort 2009 et un autre vu deux ans plus tard. Impossible évidemment de ne pas penser que celle-ci sera l’adversaire de la Renault Zoé, les deux profitant du poids de leur constructeur respectif pour tenter d’électriser et électrifier un peu le paysage automobile européen…Mais avant son lancement officiel sur les marchés, attendu dans le courant de l’année prochaine, le géant allemand profitera d’un salon (Francfort ?) pour dévoiler cette Up! électrique dans ses attributs définitifs de production.

Les données officieuses concernant cette puce verte lui offrent un moteur délivrant l’équivalent de 82 ch (210 Nm) pour 13 s dans l’exercice du 0 à 100 km/h ou encore une vitesse de pointe de 130 km/h et une autonomie de 150 km (6h de recharge sur prise domestique ou sur chargeur rapide 80 % des capacités en 40 mn). Soit des données globalement identiques à celles revendiquées par le concept.

VW tablerait sur un prix de vente de l’ordre de 25 000 € (tarif sur le marché allemand) sans compter la location des batteries devant osciller autour de 60 € par mois (selon le nombre de km parcourus dans une année).

Pour mémoire sur notre marché, la Zoé ce sera un tarif d’attaque fixé à 13 700 € (bonus de 7 000 € déduit) avec un loyer mensuel de batterie (pour 36 mois / 12 500 km par an) de 79 €. Si le tarif de l’Allemande se confirme chez nous (18 000 € ceci incluant le bonus de 7 000 € + location mensuelle  batterie), la Française aurait alors pour elle un gros avantage tarifaire. A voir ensuite les différents tarifs pratiqués selon les marchés.

Alors que les iOn et C-Zero rament (comme la Japonaise i-MiEV) et que Renault fonde de grands espoirs dans la Zoé, la version frappée du VW entendra bien se mêler à la lutte sur un marché encore balbutiant. Les Zoé et Up! seront-elles celles qui feront franchement décoller un peu ce marché ?

A lire également. VW e-Up! : accord de production ?

Source : Motornature.

Crédit illustration : VW.

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "VW e-Up! : bientôt en phase avec le réel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

Je doute qu´elle soit similaire au concept de 2009: celui-ci mettait en avant une UP! raccourcie de la taille d´une IQ.
Or à mon avis cela coute bien trop cher.
Je pense plutot qu´elle sera proche du concept de 2011.

Waza
Invité

Mouais sur blogautomobile on lit 19K€ hors bonus. Il faudrait accorder les violons…

Nicolas
Invité

Il faut dire qu’elles sont horriblement moches les iMiev CZero et iOn. La Zoé et la Up ressemble au moins à quelque-chose!

Sinon, les jumelles Skoda et Seat sont aussi prévues ou pas?

John
Invité

Mouais…

Mon avis (pour avoir étudié depuis 4 mois les techno hybrides et électriques) achetez une version 3 cylindres : moins cher à l’achat, coûts d’exploitation identique, pollution « crank to grave » similaire à mieux.

à la limite un micro hybride avec une boîte auto, stop start, et un récupérateur d’energie au freinage c’est valable… le reste? du poids en plus et des batteries hors de prix et polluantes.

circonspect
Invité

ho John , que de certitudes!
4 mois d’études , et des conclusions définitives . Bravo!
Je conduis des hybrides depuis près de 9 ans , et récent possesseur d’une petite citadine(4places quand même) électrique pour un usage essentiellement urbain , j’aurai du mal à revenir à des solutions classiques . J’attends avec impatience que cette Up soit disponible , que je la mette en concurrence avec la Zoe , qui me parait également très séduisante . Ce sera dans 2 ans , ça tombe bien , la location de la petite Citroën sera terminée.

John
Invité
Eh bien on peut parler technique, des rendements de la converstion d’energie cinétique en energie electrique, reconvertie en energie mécanique (un rendement désastreux), de la réelle économie d’emission de polluant lors de la fabrication de superconducteurs et de batterie, de la surcharge pondérale induite par l’integration des batteries, et donc de la dépense énergétique supplémentaire pour mouvoir le véhicule. En allant plus loin on peut aussi parler du bilan carbone de l’électricité, sorti de la France, c’est moins polluant de bruler de l’essence ou du Diesel ! (Allemagne notamment) Il y a d’autres techno qui sont autrement plus performantes et… Lire la suite >>
Pelo
Membre

Dans ton optique, on peu prendre aussi le coût écologique de l’extraction du Pétrole de son raffinage et son transport à la voiture. C’est pas mieux …

wpDiscuz