Accueil Actualités Entreprise Bosch fait le point sur la voiture autonome

Bosch fait le point sur la voiture autonome

133
8
PARTAGER

Si la voiture autonome n’est pas une réalité concrète du quotidien, elle est de plus en plus au coeur de travaux de recherche et développement du côté des constructeurs et des équipementiers. Lors du dernier CES de Las Vegas par exemple, chez Audi et Toyota (via Lexus) on a profité du rendez-vous américain pour mettre en lumière les dernières avancées dans le domaine. Récemment aussi Continental faisait état de ses travaux. Vient à Bosch le tour de faire le point.

Plus qu’une voiture cent pour cent autonome pour se rendre d’un point A à un point B, Bosch détaille ses dernières avancées vers un système autonome dans les embouteillages. Pour y parvenir l’équipementier a développé un système d’assistance qui intègre le régulateur de vitesses adaptatif, l’alerte de franchissement de ligne, le radar anticollision avec assistance au freinage, motorisation et direction.

Grâce aux capteurs, caméras et radars, l’ensemble surveille ce qui se passe dans un rayon latéral et devant jusqu’à 250 mètres. Le système devrait être opérationnel à l’horizon 2014 pour une utilisation dans les bouchons entre l’arrêt et une vitesse de 50 km/h, le conducteur pouvant à tout moment reprendre le contrôle direct de son auto. Plus tard, la vitesse maximale pourra être élevée précise Bosch indiquant que le changement de file automatique pourrait aussi enrichir la technologie.

Alors que plusieurs constructeurs pourraient franchir le cap à court terme, rien n’a été filtré sur le choix de leur équipementier pour l’occasion. « Deux défis majeurs restent à résoudre.  Le premier concerne la conduite en centre-ville puisque les véhicules automatisés doivent gérer un trafic dense où des usagers se déplacent dans tous les sens. Le second concerne le développement d’un concept aux technologies fiables en toutes circonstances« , conclut Gerhard Steiger, le Président de la Division Bosch Chassis Systems Control.

Source : Bosch.

Crédit illustrations : Bosch.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Bosch fait le point sur la voiture autonome"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité
Pour l’heure, tout le monde bosse dans ce sens. Pour que le conducteur « n’ait plus rien à foutre ». Une majorité de conducteurs , en 2013 n’est pas tout à fait d’accord. – On va les mettre d’accord ! – Les contraintes croissantes , la culpabilité omni permanente du chauffeur, parce qu’il tripote tel ou tel écran en étant au volant etc…les réglementations les repressions, les informations contradictoires et la responsabilisation , son antonyme, surtout… Bientôt tous les automobilistes vont réclamer la conduite automatique des véhicules. Ce sera tellement plus pratique. Oui nous y sommes. Sur qu’il va falloir installer des… Lire la suite >>
juuhuu
Invité

Déresponsabiliser les gens, le déni du risque, yeah, c’est le progrès ça !

guy liguily
Invité
manque un truc à cette jouissante auto .. l’accès au fauteuil roulant ! car l’obésité galopante guette .. mais le fauteuil massant et relaxant aura surement ses capteurs pous vous concocter un régime adapté et pourra !!! le cas échéant se rendre toute seule pour vous conduire au bois de boulogne via les réseaux sociaux et les offres « alléchantes » selon le quidam qui aura fait une fausse manip pensant aller à une séance de sport !. avant il y avait l’automatisation des machines outils , demain ( c’est en partie déjà fait ) il y aura la lobotomisation des cerveaux… Lire la suite >>
r1
Invité
A ceux qui critiquent ces progrès, je pose la question : combien de temps par jour passez vous dans les embouteillages ? A une époque où je passais 3/4 d’heures par jour, je suis passé d’une Golf ferme et dynamique avec boîte manuelle à une Xantia molle et et calme à boîte auto. Cela m’a fait un sacré progrès. Je n’avais plus mal au mollet droit et j’étais relaxé en arrivant. Donc, ne jetez pas la pierre à ceux qui travaillent au confort de ceux qui subissent des conditions de circulation inconfortable. Pour conclure, il m’arrive de regretter la boite… Lire la suite >>
leelabradaauto
Invité
Vous avez totalement raison r1, les temps changent et on ne peut pas critiquer les travaux actuels sur l’auto de demain. Personnellement j’analyse bien que les gosses de demain seront friands, demandeurs plus encore de nouvelles technologies. Je ne regrette pas mes 18 ans. J’ai juste eu 18 ans au bon moment. La conduite automobile était dangereuse davantage qu’elle ne l’est à présent, même s’il reste à faire, mais , nous, les vieux, les anciens, les + de 30;40,50;60 ans , on a le droit d’avoir la nostalgie du temps où avec rien qu’avec un cyclo 49 cc on roulait… Lire la suite >>
wpDiscuz