Accueil Constructeurs chinois Spyshots: Byd C3

Spyshots: Byd C3

52
0
PARTAGER

Souvenez-vous, c’était il y a très longtemps… A l’automne 2010, le Chinois Byd bombe le torse. Galvanisé (euphémisme) par ses ventes au premier semestre et un cours de l’action au plus haut, il se prend pour un géant. Déjà présent dans les batteries de téléphones portables, les voitures et depuis peu, dans les bus électriques, il envisage une diversification tout azimut: LED, cellules photo-voltaïques, informatique, électroménager, chariot-élévateurs et minivans! Telle une baudruche, Byd se dégonfle en fin d’année. Aujourd’hui convalescent, il ressort son minivan.

Rappelons que les Chinois adorent les minivans. Il s’en est vendu 321 959 en juillet, soit près de 3 millions depuis le début de l’année. Il y a peu, le marché s’est consolidé autour de Wuling (dont GM possède 33%) et ChangAn. Les généralistes « pures » se sont lancés dans l’aventure pour avoir une part du gâteau.

Voilà pourquoi Byd tient à tout pris à ressortir son C3. A priori, il est propulsé par un 3 cylindres 1,0l 55ch de la F0 (calqué sur le moteur des C1/Aygo/107.)
Dans ce secteur, la fonction et le prix sont prioritaires, d’où un look quelconque. Il n’a d’ailleurs pas évolué depuis 2010 (plus de photos ici.)
L’argument du constructeur, c’est une meilleur qualité perçue. Par contre, l’équipement reste spartiate: vitres à manivelles à l’avant, coulissantes sur les portes et seule la troisième rangée de sièges est rabattable.

Présentation attendue au salon de Guangzhou, en fin d’année.

Source:
Auto.qq

A lire également:
La Byd F3 SuRui télécommandée commercialisée en Chine

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz