Accueil Actualités Entreprise Spyker s’associe à Youngman, ou l’inverse

Spyker s’associe à Youngman, ou l’inverse

60
0
PARTAGER

Victor Muller a de la suite dans les idées. Après avoir défendu bec et ongles un accord entre Saab et Youngman, voici que Spyker annonce un accord similaire, dont le premier fruit sera le SUV D8 Peking-to-Paris…

Le sauvetage de Saab par Youngman empêché par GM n’a pas empêché les chinois de poursuivre les discussions avec Victor Muller. La petite compagnie néerlandaise va ainsi s’associer au constructeur chinois. Le projet d’accord comporte plusieurs volets. Le premier est purement financier. Spyker cède 29,9% de ses parts, en échange de 6,7 millions d’euros. Un somme payable sous 45 jours après signature définitive de l’accord. S’y ajoutent 2,3 millions d’euros payables sous 7 jours, et sans attendre cette signature finale.

Le second volet est directement axé sur des véhicules communs. Une première co-entreprise dénommée Spyker P2P sera fondée. 75% seront détenus par Youngman, moyennant un apport de 25 millions d’euros, tandis que Spyker possède le reste moyennant apport de la marque Spyker, ainsi que le SUV D8 Peking-to-Paris en l’été actuel. Le but de cette première entreprise sera de mettre ce modèle sur le marché en 2014.

Une seconde co-entreprise est également créée : Spyker Phoenix. Youngman en détiendra 80%, tandis que les 20% de Spyker ne pourront être réduits par les éventuelles augmentations de capital suivantes. Youngman apporte à cette entité ses droits sur la plateforme Phoenix, achetée à Saab avant sa faillite. Le but étant de développer une gamme de véhicules haut de gamme, produits en Europe et / ou en Chine.

Source : Spyker

Lire aussi : General Motors accusé d’avoir mis en faillite Saab

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz