Accueil Ford Quand deux GT40 sortent du garage pour être mises aux enchères

Quand deux GT40 sortent du garage pour être mises aux enchères

200
0
PARTAGER

Les 24 Heures du Mans commencent dans quelques heures, le rythme des pulsations cardiaques monte progressivement mais en attendant le départ il est intéressant de se replonger dans le passé. Deux autos mises aux enchères par RM Auctions vont sans doute raviver bon nombre de souvenirs.

Mythe absolu avec ses quatre succès consécutifs aux 24 Heures du Mans, la Ford GT40 a connu une production confortable pour une voiture de course puisque qu’on en recense autour d’une centaine d’exemplaires. Les 17 et 18 août prochain seront mises aux enchères deux spécimens un peu atypiques mais très intéressants.

La première, numéro de chassis P/1074, a une histoire riche. Née Mirage M1 en 1967, extrapolation lightweight de la GT40 par John Wyer après l’arrêt du projet GT40 par Ford, elle a connu sous les couleurs Gulf pas mal de succès lors de sa première saison en particulier la victoire à Spa avec Jacky Ickx et Dick Thomson en mai 1967. Elle fut reconvertie en 1968 en Ford GT40 pour cause de nouveau réglement et fit une saison un peu plus anonyme à l’exception du meilleur tour en course au Mans aux mains de Jackie Ickx et d’une seconde place à Monza.

Retirée de la compétition à l’issue de la saison 1968, elle fut vendue à Solar Productions qui la reconvertit en voiture caméra pour le tournage du film Le Mans. C’est une autre voiture caméra, la Porsche 908, qui fut engagée directement dans la course des 24 heures mais la GT40 servit par la suite aux tournages de scènes de duel entre la 917 et les Ferrari 512. Pour embarquer la caméra Solar modifia la voiture profondément, en particulier en enlevant le toit et les portières. La voiture changea par la suite plusieurs fois de mains, passant notamment dans celles de Sir Anthony Bamford qui la restaura en configuration GT40 avec ses couleurs Gulf.

La deuxième auto, P/1059, est contemporaine de la première mais a un caractère tout à fait différent. C’est un exemplaire configuré pour la route, une de vingt voitures destinées à la promotion du modèle et une de six affectées à la société de Carroll Shelby, Shelby American. Avec trois propriétaires seulement par la suite et moins de 8000 km au compteur (4769 miles), c’est probablement la GT40 la plus proche de son état d’origine.

L’estimation pour P/1059 se situe entre 2,3 et 2,7 millions de dollars et peut être bien plus pour P/1074. La question est de savoir si ces GT40 vont attraper ou pas la fièvre spéculative de ces derniers moins constatée sur les Ferrari anciennes…

Chris Evans s’offre une Ferrari 250GTO
Enchère record : 7 millions d’euros pour la Ferrari 250 GT SWB

Source : RMAuctions

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz