Accueil F1 F1 Barcelone 2012 : Maldonado héroïque !

F1 Barcelone 2012 : Maldonado héroïque !

151
18
PARTAGER

Bon anniversaire Sir Franck ! Pour ses 70 ans, Franck Williams ne pouvait espérer meilleur présent et personne n’aurait osé lui promettre vendredi en arrivant à Barcelone. Pourtant c’est bien Pastor Maldonado qui s’est imposé sur le circuit de Catalunya, à la suite d’une course où il aura été chasseur puis chassé par l’enfant du pays Fernando Alonso mais n’aura jamais commis d’erreur.

Au départ, malgré une tentative d’intimidation du Vénézuélien, c’est Fernando Alonso qui vire en tête devant la Williams. Les Mercedes de Rosberg et Schumacher sont bien parties et se mettent en bagarre avec les deux Lotus qui le sont aussi. La première victime du peloton est Sergio Perez qui doit rentrer au stand changer ses pneus après une excursion hors piste. Pic se fait une frayeur dans le deuxième tour avec un 360 degrés au milieu de ses petits camarades. Au tour 5, l’ordre est Alonso-Maldonado-Raikkonen-Rosberg-Grosjean-Schumacher-Vettel-Button-Kobayashi-Vergne. Les premières voitures à changer de pneus au septième tour sont les deux Red Bull, enfermées dans le trafic et préférant jouer une stratégie décalée. Le reste des hommes de tête s’arrête entre le 9ème et le 12ème tour, à l’issue duquel on retrouve Alonso devant un Maldonado pugnace qui n’a concédé qu’une seconde et demie.

Grosjean s’accroche avec Senna en le dépassant au 12ème tour, faisant voler un peu de carbone qui ne lui manquera apparemment pas trop par la suite heureusement, mais le Brésilien n’en a pas fini avec les ennuis puisqu’au tour suivant, au même endroit en bout de ligne droite des stands, il surprend au freinage Michael Schumacher logé dans son aileron. Le pilote allemand encastre sa Mercedes dans la boîte de vitesses de la Williams et doit abandonner, furibard, alors que Senna ne fera que deux tours de plus avant de s’arrêter pour le compte lui aussi.

Au 15ème tour Lewis Hamilton, remonté à la 12ème place, passe au stand pour le premier de ses deux arrêts alors que la quasi-totalité des autres pilotes a opté pour trois changements de pneus. Il se retrouve bientôt dans les roues de son vieil ami Massa, lui même klaxonnant derrière Vergne toujours 10ème. Le Français finira par devoir laisser passer les deux hommes, une sage décision. Au 27ème tour, le tournant de la course voit Alonso, qui a trop tardé à rentrer au stands, rejoindre la piste derrière Maldonado. Il ne pourra plus reprendre la tête.

Massa et Vettel écopent chacun d’un drive trough pour avoir doublé sous drapeaux jaunes au moment de l’accrochage Senna-Schumacher, ce qui fait les affaires d’Hamilton. Kobayashi se fait remarquer au 33ème tour avec un superbe dépassement sur Button, les deux hommes étant en bagarre avec Rosberg pour la 6ème place. Au 36ème tour Pic abandonne et Vettel, faisant le forcing pour revenir après avoir effectué sa pénalité, passe un Button peu combatif ce dimanche. Au 40ème tour c’est Perez qui abandonne.

La dernière salve des arrêts aux stands ne change rien et le classement pour entamer le dernier tiers de la course est Maldonado-Alonso-Raikonnen-Grosjean-Rosberg-Kobayashi-Hamilton. Le pilote japonais passe Rosberg en difficulté avec ses pneus pour la cinquième position, tandis que Vettel remonte fort lui aussi et passe Lewis avant d’aller chercher Rosberg. Alonso n’est pas loin derrière Maldonado, mais ne peut revenir assez prêt pour l’attaquer et le Vénézuélien passe la ligne en vainqueur, une première pour une Williams depuis l’époque Montoya, ce qui ne nous rajeunit pas. Derrière Alonso, efficace second, les deux Lotus font à nouveau un beau résultat devant Kobayashi qui fait la meilleure place à l’arrivée de sa carrière.

Classement final
1. 18 Pastor Maldonado Williams-Renault
2. 5 Fernando Alonso Ferrari +3.1 secs
3. 9 Kimi Räikkönen Lotus-Renault +3.8 secs
4. 10 Romain Grosjean Lotus-Renault +14.7 secs
5. 14 Kamui Kobayashi Sauber-Ferrari +64.6 secs
6. 1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault +67.5 secs
7. 8 Nico Rosberg Mercedes +77.9 secs
8. 4 Lewis Hamilton McLaren-Mercedes +78.1 secs
9. 3 Jenson Button McLaren-Mercedes +85.2 secs
10. 12 Nico Hulkenberg Force India-Mercedes +1 Lap
11. 2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault +1 Lap
12. 17 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari +1 Lap 14
13. 16 Daniel Ricciardo STR-Ferrari +1 Lap 15
14. 11 Paul di Resta Force India-Mercedes +1 Lap
15. 6 Felipe Massa Ferrari +1 Lap
16. 20 Heikki Kovalainen Caterham-Renault +1 Lap
17. 21 Vitaly Petrov Caterham-Renault +1 Lap
18. 24 Timo Glock Marussia-Cosworth +2 Laps
19. 22 Pedro de la Rosa HRT-Cosworth +3 Laps
Ret 15 Sergio Perez Sauber-Ferrari +29 Laps
Ret 25 Charles Pic Marussia-Cosworth +31 Laps
Ret 23 Narain Karthikeyan HRT-Cosworth +44 Laps
Ret 19 Bruno Senna Williams-Renault Accident
Ret 7 Michael Schumacher Mercedes Accident

Championnat Pilotes
1. Sebastian Vettel German Red Bull Racing-Renault 61
2. Fernando Alonso Spanish Ferrari 61
3. Lewis Hamilton British McLaren-Mercedes 53
4. Kimi Räikkönen Finnish Lotus-Renault 49
5. Mark Webber Australian Red Bull Racing-Renault 48
6. Jenson Button British McLaren-Mercedes 45
7. Nico Rosberg German Mercedes 41
8. Romain Grosjean French Lotus-Renault 35
9. Pastor Maldonado Venezuelan Williams-Renault 29
10. Sergio Perez Mexican Sauber-Ferrari 22
11. Kamui Kobayashi Japanese Sauber-Ferrari 19
12. Paul di Resta British Force India-Mercedes 15
13. Bruno Senna Brazilian Williams-Renault 14
14. Jean-Eric Vergne French STR-Ferrari 4
15. Nico Hulkenberg German Force India-Mercedes 3
16. Daniel Ricciardo Australian STR-Ferrari 2
17. Felipe Massa Brazilian Ferrari 2
18. Michael Schumacher German Mercedes 2
19. Timo Glock German Marussia-Cosworth 0
20. Charles Pic French Marussia-Cosworth 0
21. Vitaly Petrov Russian Caterham-Renault 0
22. Heikki Kovalainen Finnish Caterham-Renault 0
23. Pedro de la Rosa Spanish HRT-Cosworth 0
24. Narain Karthikeyan Indian HRT-Cosworth 0

Crédit photo : Williams F1 / LAT

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "F1 Barcelone 2012 : Maldonado héroïque !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Cévennes
Membre

Bravo! Et de cinq gagnants différents, prochain grand prix victoire d’une Lotus comme ça cela fera six gagnants différents avec six équipes différentes!!! Enfin un championnat un peu plus ouvert!!! De quoi redonner un peu d’engouement…. 😀

Thibaut Emme
Admin

Bravo à Maldonado et Williams. Pour les 70 ans de « papi » Franck c’est un joli cadeau 8)
La lotus continue de montrer ses belles aptitudes, que ce soit en qualifs ou en course. Grosjean confirme que ce n’était pas un coup de bol la dernière fois 😉

AZZURRA
Invité

FERRARI en net progès, encore un effort et ALONSO sera champion car c’est vraiment la classe ce pilote . MASSA est complètement largué, l’année prochaine by by.

4aplat91
Membre

Quelle course !!!
Maldonaldo et Williams : parfaits FW70 !!
Lotus : toujours aux avant postes …
Ferrari, du moins Alonso : Le couteau entre les dents
McLaren : un peu en baisse

r.burns
Membre

Maldonaldo doit être félicité par tout le monde, sauf Grosjean peut-être…

Thibaut Emme
Admin

Pourquoi Grosjean ?

Jean
Invité

Car ce ne sont pas les meilleurs amis du monde, depuis le GP2 notamment.

wpDiscuz