Accueil Constructeurs Prix des pièces détachées : +8%. Aux constructeurs de se justifier

Prix des pièces détachées : +8%. Aux constructeurs de se justifier

211
12
PARTAGER

Le sujet revient régulièrement sur le devant de la scène depuis plusieurs mois. Après quelques effets de manches et menaces en l’air de part et d’autre, l’autorité de la concurrence a décidé d’ouvrir un débat public sur le prix des pièces détachées et obliger les constructeurs à justifier l’absence de concurrence spécifique à la France.

L’Autorité de la Concurrence a lancé en juillet 2011 une grande enquête sur les prix des pièces détachées et leurs évolutions dans différents pays. Le constat est sans appel puisque les pièces détachées ont vu leurs prix baisser de 5% en Espagne ou en Allemagne (en euros constants) ou même de 15% au Royaume-Uni ou en Italie. En revanche en France les prix ont grimpé de 8% – toujours en euros constants. Selon l’enquête, la concurrence ne peut pas jouer son plein rôle pour différents facteurs dont le principal est la protection du droit de propriété sur les dessins et modèles. En clair, n’importe qui ne peut pas faire une pièce d’un constructeur X et cela crée une situation de quasi-monopole.

Les arguments avancés en réponse par les constructeurs sont la sécurité offerte par les pièces d’origine mais également un argument qui fait mouche en cette période de crise économique, les pièces d’origine sont la garantie d’un certain nombres d’emplois en France. L’argument massue est lâché mais il ne convainc pas l’Autorité de la concurrence qui demande donc l’ouverture d’un débat public pendant lequel chaque partie pourra exposer ses arguments ce qui permettra à l’Autorité de donner un avis final au législateur.

Le marché des pièces de rechange était estimé à 30 milliards d’euros hors taxe en 2008 dont la moitié est composée de la main d’œuvre, et l’autre des pièces détachées. On comprend aisément la réticence des constructeurs à laisser filer une telle manne. Dans les pays qui ont vu les prix des pièces détachées baisser, plusieurs facteurs ont joué. Certains pays comme l’Italie, l’Espagne ou le Royaume-Uni ont ouvert la concurrence sur les pièces détachées tout en maintenant une surveillance sur les contrefaçons. Quant à l’Allemagne, les constructeurs se sont engagés en dehors d’une contrainte légale pour une baisse des prix des pièces détachées. Aucun impact significatif sur l’emploi n’a été relevé dans ces pays.

Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la Concurrence déclare : « Nous émettons des doutes sur certains arguments avancés. Le but du débat public est précisément de faire le point sur les conséquences de cette clause de concurrence chez nos voisins ». Le débat public se déroulera jusqu’au 29 mai. Les conclusions définitives et les recommandations de l’Autorité de la Concurrence seront connues en juillet et d’ici là chacun devra avancer ses arguments. Rendez-vous donc dans les prochains mois pour savoir si nous aurons une chance de voir le prix de pièces détachées baisser ou non.

Source : Autorité de la Concurrence via LeFigaro, Photo : VW

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Prix des pièces détachées : +8%. Aux constructeurs de se justifier"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

Argent: trop cher ! un constructeur auto français achète en Allemagne par exemple auprès du fabricant un airbag 33 euros et un phare xenon 35 euros. Le fabricant a pris ttes ses marges ds le tarif. le Constructeur en France facture au client 300, 400 euros l’airbag et le phare xenon jusqu’à … Je n’ose pas même le dire , il suffit de se renseigner pour constater que cette niche qui n’est qu’une stratégie spéculative supplémentaire est dans la mire du gd public en France à présent. Il est temps.

guy liguily
Invité

un crémaillère de direction mercos 3800.00 euros m/o comprise hors remise fabricant de 50% ( à ce prix ils peuvent !!! ) même le garage a des doutes sur le bon sens de ces pratiques … c’est dire .

leelabradaauto
Invité

…et quand le fabricant de la crémaillère de direction de la petite voiture française qu’on engage en compétition en plus , signale les limites du système pour avoir étudié la bonne solution…et que le constructeur impose le système archaïque à bas coût sous dimensionné pour les trains roulants parce que la marque spécule sur les pièces vendues en pièces détachées, on analyse que la sécurité passe loin derrière la rentabilité de la spéculation.

Pedro
Invité

Achetez du Eurorepar.
C’est de la qualite pourrie qui est franchement pas loin de copies de pieces chinoises.
Mais c’est legal et pas cher.
Sinon ben achetez des Honda moteur essence. Tranquille.

Carlos
Membre

Ou achetez simplement du Valeo, Bosch, Denso, Purflux, Mann Filter, Ate, Brembo etc etc de la pièce d’origine sans le logo constructeur. Bien moins cher et au moins aussi bien, mais pour ça, il faut pouvoir/savoir entretenir sa voiture sois-même…

nithael70
Invité

@ carlos, ou faites entretenir votre vehicule dans un centre auto,type Autobachs,feu vert,norauto… Ils distribuent les marques que tu cites . d ailleurs,les constructeurs francais ne fabriquent pas les pieces d usure,mais apposent leurs logos sur des pieces fabriquees par des sous-traitant dont le principal en France est Valeo.

Carlos
Membre

Exactement ! A part les pièces de carrosseries (les pièces de design) et autres, toutes les pièces viennent de ce genre de sous traitants…

Raph
Invité
Mouai et chez des trucs comme Nauroto t’a un service de chiotte, je doute très fortement de leurs compétences, y te rende ta voiture dans un état, comme si elle avait fait la guerre du cambouis, quand ils ne se sont pas permis de fumer dedans !!!!!! Quand tu vois la facture qu’ils te servent et le nombre de chose qu’ils ont fait….. Ca revient moi chère chez un concessionnaire officiel, ave l’assurance d’un boulot bien fait, fait proprement, les mises à jour logiciel que les autres n’ont pas,….. etc. En plus en France peut être que c’est moins chère,… Lire la suite >>
Carlos
Membre

Jamais été dans un centre auto… tout à la maison mais effectivement, pas de mise à jour de logiciels, mais la voiture tourne ! Et pour l’avertisseur d’entretien, bien souvent, pas besoin d’ordinateur pour le remettre à zéro (1/3 (3marques/groupe différents) a besoin du pc pour le remettre à zéro chez moi). Reste le souci de la revente avec un livre de bord non tamponné mais quand on garde 10ans sa voiture…

wpDiscuz