Accueil Constructeurs Signatech vise le titre WEC en LMP2

Signatech vise le titre WEC en LMP2

57
0
PARTAGER

Passé tout près d’aligner une Peugeot 908 (un accord avait été signé avec Peugeot avant que la marque ne décide de mettre les 908 au musée), Signatech va tenter de décrocher le premier titre de Champion du Monde LMP2 avec une Oreca 03 à moteur Nissan.

Déjà vainqueur du titre en ILMC la saison dernière, Signatech se place parmi les favoris à quelques semaines du début de saison à Sebring. L’équipe de Philippe Sinault fait confiance à de jeunes pilotes avec Franck Mailleux, Olivier Lombard et Jordan Tresson, sorti tout droit de la GT Academy de Playstation et Nissan, pour piloter la n°23.

Déjà présent dans l’équipe l’an passé, Franck Mailleux rempile. En revanche, Olivier Lombard – Champion LMS LMP2 2011 et vainqueur des 24 Heures du Mans en LMP2 avec Greaves Motorsport – et Jordan Tresson – Champion d’Europe GT4 – arrivent.

Si l’engagement d’Olivier Lombard est un renfort de poids pour l’équipe de Bourges, celui de Jordan Tresson, même s’il est couvé par Nissan, est un beau pari. Et si le Français roule sur la même trajectoire que son prédécesseur Lucas Ordonez, ce ne peut être que positif.

Une seconde Oreca 03 – Nissan (n°26) sera alignée lors des 24 Heures du Mans. Jordan Tresson est d’ores et déjà inscrit sur la 23 auprès de l’ACO, Franck Mailleux est sur la 26.

Et aussi :
Nissan pioche dans la GT Academy
Les 56 engagés aux 24 Heures du Mans
Nissan 370Z Signatech : un air de 24 Heures du Mans

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz