Accueil Historique Rétromobile 2012 live : Delahaye Type 145 V-12 Coupé

Rétromobile 2012 live : Delahaye Type 145 V-12 Coupé

219
15
PARTAGER

Commençons la visite virtuelle de la collection Mullin par l’une des plus belles pièces exposées au Salon Rétromobile 2012 : la très imposante Delahaye Type 145 V-12 Coupé.

Le modèle exposé est le troisième d’une série de quatre voitures qui a couru en 1938 et 1939 pour l’Ecurie Bleue.

Après la compétition, ce châssis fut vendu à Henri Chapron qui entreprit de larges modifications pour installer un moteur de Type 165 avec trois carburateurs afin de participer au Rallye de Lorraine 1948.

Convaincu que cette voiture serait parfaite pour sa collection, Fritz Schlumpf l’acheta pour son musée de Mulhouse. Le V12 fut remplacé par un plus petit six cylindres.

Quelques années plus tard, cette Delahaye fut vendue à Ed Andrews et quitta la France pour les Etats-Unis. Dans les années 80, le collectionneur Bill Jacobs Jr parvint à réunir cette Type 145 et son V12 d’origine.

Peter Mullin l’acheta en 2003 pour sa collection « French Curves » installée en Californie et l’exposa à plusieurs concours.

Détails techniques de la voiture exposée
Châssis n°48773 (caisse #6517)
Moteur de Type 165
V12
184 chevaux à 4 000 tours/minutes
4 496 cm3
Boite de vitesses manuelle à quatre rapports
Quatre freins à tambour ventilés actionnés hydrauliquement

Et aussi : visitez Retromobile avec nous !

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Rétromobile 2012 live : Delahaye Type 145 V-12 Coupé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
arno
Invité

Quelle merveille !

Carlos Ghost
Invité

Voir ce genre de voiture fout la rage.

De tous les pays d’Europe amochés par WW2, la France a été la seul à ne pas savoir remonter son industrie automobile du haut de gamme. Conservatisme des constructeurs, vue courte des pouvoirs publics, incapables de penser que ces voitures, invendables en France because pénurie, auraient un marché aux USA. Les Anglais, là dessus, ont été plus clairvoyants avec les Jag, les MG, les Austin-Healey.

Et chauvinisme :se souvenir que Facel n’a eu aucun soutien de Giscard and co parce que Daninos osait acheter des moteurs américains pour son haut de gamme !

Joest Jonathan Ouaknine
Membre

En comptant large, Facel a tenu jusqu’en 1966, soit 8 ans avant l’accession de Giscard à la présidentielle…

carrera6
Invité

+1

Doc
Invité

Quelle ligne mais quelle ligne!

N’y a-t-il pas un riche français pour relancer la marque??? Quel dommage, le néo-rétro est ce qui marche le mieux. Allez M. Bolloré, vous ne voulez pas relancer la marque?

DiZeL
Membre

oui pour la ligne, oui pour le néo rétro, mais moderniser une voiture aussi exubérante, bon courage… C’est un coup à se retrouver avec un délire façon Excalibur.

Martine
Invité

La censure, toujours d’actualité au blogauto ?

wpDiscuz