Accueil Actualités Entreprise Vente de Proton, la proposition de DRB-Hicom

Vente de Proton, la proposition de DRB-Hicom

62
2
PARTAGER

Les discussions concernant la vente de la part du gouvernement malaisien au capital de Proton ont finalement abouti. DRB-Hicom a présenté sa copie. Et Lotus n’est pas encore en vente…

Grand producteur malaisien, partenaire de plusieurs marques européennes ou japonaises (Mercedes-Benz, Honda, Suzuki, Volkswagen), DRB-Hicom souhaite donc reprendre à Khazanah, le fonds d’investissement gouvernemental, ses 42,74% au capital de Proton. L’offre se monte à 1.291.040.812 Ringgit (325 millions d’euros).

Comme la législation lui impose, DRB-Hicom fera aussi une proposition de rachat envers les autres actionnaires, en particulier les petits porteurs, pour un prix par action identique (5,5 RM). La proposition comporte aussi plusieurs clauses. La première concerne une éventuelle montée ultérieure au capital. DRB-Hicom ne pourra pas faire de nouveau rachat ou vente d’actions de Proton durant les deux années suivant la mise en application du rachat. La seconde concerne les employés, et les filiales. Le repreneur s’engage en effet à conserver les emplois à l’identique durant au moins un an, et à ne se désengager d’aucune filiale (dont Lotus…) sur la même période.

La proposition doit à présent obtenir l’aval des actionnaires de DRB-Hicom (qui seront réunis en assemblée générale extraordinaire à cet effet) et du gouvernement malaisien.

Source : DRB-Hicom via PaulTan

Lire aussi : Lotus bientôt en vente (le retour)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Vente de Proton, la proposition de DRB-Hicom"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Umaga
Membre

@Frédéric Papkoff: Vous allez vous faire lyncher lors de vos prochaines vacances en Malaisie.

DRB-HICOM est l’acronyme de Diversified Resources Berhad (DRB)-The Heavy Industries Corporation of Malaysia Berhad(HICOM).

Il n’est pas donc pas « un grand producteur » indonésien, mais malaisien. 😉

Rêvons Unpneu
Invité

Et dire qu’il y a quelques années PSA puis Volkswagen c’étaient proposés de monter dans le capital de Proton et que le gouvernement malaisien avait tellement mis de condition que le rapprochement été tombé à l’eau n’est ce pas Frédéric Papkoff ?

wpDiscuz