Accueil Citroën WRC : Loeb gonflé à bloc en Espagne

WRC : Loeb gonflé à bloc en Espagne

111
8
PARTAGER

On a imaginé les pires scénarios pour Sébastien Loeb lors de la première journée « terre » en Espagne. Mais c’est le pilote Citroën qui émarge une nouvelle fois en tête ce soir après une étape plus marquée par la poussière que par le balayage.

Il y a deux écoles. Ceux qui diront que le rallye doit pouvoir se disputer partout et dans toutes les conditions et ceux qui regretteront les choix des organisateurs qui cherchent à apporter de la nouveauté en dénaturant leur épreuve.

Aujourd’hui, la première étape du Rallye d’Espagne s’est déroulée majoritairement sur terre avec des WRC configurée pour cette surface. Pour ajouter un peu de spectacle, une spéciale se disputait de nuit. Tentative intéressante sur le papier mais qui se solde par un échec : pierres, poussière et nuit ne font pas bon ménage.

Alors que Latvala était en tête avant cette dernière spéciale, il a crevé et laissé la première place à Sébastien Loeb. Avant cela, Ogier avait aussi crevé et perdu près de deux minutes. Et ce matin, ce fut déjà Solberg qui terminait la spéciale crevé.

« Ce fut une journée très difficile », conclut Loeb ce soir. « C’était compliqué d’ouvrir la route mais il y avait beaucoup de poussière pour les autres. On devrait être trente secondes derrière Latvala… »

Hirvonen encore hors du coup, Loeb semble être en parfaite position pour prendre un avantage décisif pour le titre. A suivre ces deux prochains jours sur asphalte.

Chez Ford, on s’agitait ce soir. Hirvonen : « on ne voyait rien, même avec quatre minutes entre chaque voiture. Ce n’est pas suffisant. » Latvala : « c’est incroyablement difficile de rouler de nuit dans la poussière. J’ai tapé des pierres et j’ai crevé. » Ostberg : « C’était absolument horrible. On ne voyait pas la route. Impossible de conduire dans ces conditions. Nous avons tapé partout. Il fallait vraiment être prudent mais comment être assez prudent quand on est assez stupide pour rouler dans ces conditions. » Wilson : « C’est ridicule de rouler dans cette spéciale de nuit. Il y a de plus en plus de poussière… » Et le pilote MINI Kris Meeke de conclure : « On avait prévenu les organisateurs depuis une semaine… »

Etape 1
1. Loeb/Elena (Citroën)
2. Latvala/Anttila (Ford) +30.6
3. Hirvonen/Lehtinen (Ford) +54.2
4. Ogier/Ingrassia (Citroën) +1.45.3
5. Sordo/Del Barrio (MINI) +2.02.7
6. Meeke/Nagle (MINI) +2.52.8
7. Ostberg/Andersson (Ford) +3.03.1…

Et aussi :
Loeb face à Ogier : aussi sur circuit

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "WRC : Loeb gonflé à bloc en Espagne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tof39
Invité

Yes !!!
Allez Loeb !

leelabradaauto
Invité

ce n’est pas possible de rouler la nuit sur la terre, c’est stupide, jespère que c’est la dernière fois. Tous les pilotes se plaignent ….??? Disons leur que même la F1? LES ORGANISATEURS s’évertuent à faire des gds prix de nuit. Bon , je dois être vieux jeu, mais les rallyes, c’est sur route, pas dans les talus, et la nuit c’est mieux. C’est donc un des meilleurs qui se trouve bien placé. N’ y a-t-il pas une justice ?

Tibo35
Membre

Avez-vous regardez les video dispos sur wrc.com?

Deja la journée on ne voit rien même avec 4 minutes entre les pilotes…c’est comme piloter dans du brouillard. Et vu les mastards de pierres qu’il y a partout, ne pas les voir c’est aller au casse pipe…comme Solberg et Block qui se mangent la même pierre dans un virage à gauche.

Le rallye c’est pas se lancer à l’aveugle à 100 à l’heure sur des pistes où le moindre écart c’est le fossé assuré.

r.burns
Membre

C’est fait pour avantager Loeb parce qu’il a 12/10 de vision

jurassix
Invité

Surtout, celui qui ouvre n’a pas la même poussière que les suivants, ca avntage énormément…

leelabradaauto
Invité

C’est du rallye et c’est pour tous pareil. Je vois Latvala 5 tons au-dessus des autres qui piétinent (Block)( Pas vu vidéo de Loeb ) mais il doit rouler, car Latvala, av de bonnes conditions de vision ES 4 !!! (on croirait une bande de jeu vidéo tant il roule) – pour les autres, oui je réitère, si on veut terminer un rallye, on ne « fauche pas les talus » comme font Solberg, et même Sordo.

zak
Invité

Très intéressante première journée. Les Ford font mieux que prévu pour l’instant, mais le rallye est encore long. Les points de la SS risquent de peser lourd dans le décompte final du championnat pilote.

Pauvres pilotes qui ne veulent plus conduire de nuit… Il était une fois le rallye, une épreuve d’endurance avec de longues spéciales jour et nuit pendant trois jours. Pas seulement de minuscules boucles répétées le matin et l’après-midi pendant les heures de bureaux…

wpDiscuz