Accueil Actualités Entreprise Saab, entre espoir et fatalité

Saab, entre espoir et fatalité

105
9
PARTAGER

En quelques heures, l’actualité du dossier Saab et passée de l’espoir à la fatalité. Malgré l’arrivée de nouveaux fonds, l’administrateur a en effet demandé l’arrêt du processus de protection judiciaire.

Craignant que le prêt de Youngman n’arrive pas à temps, Saab a cherché d’autres sources pour se financer à court terme. L’investisseur démarché n’est autre que North Street Capital, qui était annoncé voici quelques jours comme un acheteur potentiel de Spyker. Le fonds américain s’est en effet engagé à prêter quelques 60 millions de dollars (43 millions d’euros) à SWAN (Swedish Autmobile), via l’achat de 2.386.635 nouvelles actions. Le prix unitaire a été fixé à 4,19$ (3,04€), soit bien plus que le cour réel, qui se situe sous la barre des 1€… Les détails de ce prêt restaient à formaliser lundi, avec un versement des fonds attendu deux jours plus tard.

Malheureusement, cela ne semble pas suffire à l’administrateur désigné par la justice suédoise. M. Guy Lofalk a en effet demandé à la cour de Vanersborg de mettre fin au processus de réorganisation volontaire de Saab et de deux de ses filiales. Seul espoir de recours pour Saab, la demande du constructeur pour la nomination d’un nouvel administrateur…

Source : Swedish Automobile

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Saab, entre espoir et fatalité"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Orion
Invité

Et si on nous prévenait quand Saab fera faillite ou quand il sera définitivement sauvé ? Non parce que tous les jours ou presque on a droit à un post sur la faillite prochaine de Saab ou une annonce d’amélioration de la situation du constructeur. C’est sympathique mais à la fin on se lasse, un coup ça va mal, le lendemain ça va mieux, ça commence à bien faire…

Membre

Malheuresement en ce moment c’est la seule façon pour parler de saab ! force de ne penser qu’allemand quand on parles haut de gamme saab risque d’être la première victime de cette discrimination intellectuelle

TITAN
Invité

+10, c’est vrai à la fin ça gonfle!

r.burns
Membre

A force on la souhaiterait presque cette faillite, parce que les 50 faux rebondissements, effectivement ça lasse

Hercéo137
Membre

J’ignorais que la lecture des posts était obligatoire…
A titre d’exemple, pour ma part, quand dans le titre il y Formule 1, je ne lis pas puisque pas intéressé….
Sinon, je trouve très méritoire les efforts de M. Muller pour sauver une entreprise et les emplois qui vont avec plutôt que de vivre très confortablement sur les rentes de Mc Gregor.

r.burns
Membre

Mais c’est c’est justement la répétition de ces titres aux multiples rebondissements qui entraînent la lassitude, c’est donc un effet contre-productif puisque normalement le titre doit donner envie de lire

ASL
Invité
Saab et les fameux millions qui doivent arriver du jour au lendemain et qui au final n’arrivent jamais… J’aime Saab, mais là il devient de plus en plus improbable que la marque soit sauvée. Muller se débat pour trouver des solutions, c’est louable de sa part mais au final à chaque que Saab reçoit de l’argent, c’est une goutte d’eau par rapport à un océan de dépenses nécessaires… A mon humble avis, la théorie selon laquelle les chinois attendent que Saab coule définitivement pour n’en récupérer que les bons morceaux se confirment, si j’étais à leur place je ferais pareil…… Lire la suite >>
wpDiscuz