Accueil Citroën WRC : Didier Auriol défend Sébastien Ogier

WRC : Didier Auriol défend Sébastien Ogier

212
12
PARTAGER

S’il juge les propos tenus par Sébastien Ogier “regrettables”, Didier Auriol – premier champion du monde des rallyes français – se place plutôt du côté du cadet des Sébastien dans le duel qui l’oppose à Sébastien Loeb.

Champion du Monde des Rallyes 1994, Didier Auriol fut le premier français sacré en rallye, dix ans avant Sébastien Loeb. De longues années plus tard, alors pilote Seat, il avait même invité son futur successeur à essayer sa Seat Cordoba WRC sur terre pour lui faire découvrir le pilotage d’une WRC.

Mais aujourd’hui, l’Aveyronnais semble plutôt du côté du plus jeune des Sébastien.

Selon Auriol, Citroën a pris une décision trop rapide en gelant les positions dès le terme de la première journée. Cette consigne a eu du mal à passer du côté d’Ogier qui a perdu son sang-froid.

« Ogier a dit ce qu’il pense et ce qu’il ressent. Ce n’était pas trop le cas des pilotes ces dernières saisons. C’est normal de pousser une gueulante car il a encore toutes ses chances pour le titre », analyse Auriol.

« Citroën devrait mieux gérer les événements. On dirait qu’ils vivent au jour le jour alors qu’il faut un planning de travail. Laissons les pilotes se battre ! », conclut-il.

Voilà une nouvelle voix contre la gestion apocalyptique du Rallye d’Allemagne par Citroën où Jean-Marc Gales, directeur des marques Peugeot et Citroën a pris le contrôle de l’équipe, laissant Olivier Quesnel, directeur de Citroën Racing sur la touche.

Source : France Soir

Et aussi : Une révolution annoncée chez Citroën Racing

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "WRC : Didier Auriol défend Sébastien Ogier"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tibo35
Membre
C’est marrant la photo….on dirait les Daltons…avec Averelle (pardon Elena) et Joe/Ogier qui tire la tronche 😀 Loin de moi l’idée de faire de la polémique ou autre mais les raisons du coup de sang d’Ogier tout le monde les connait et tout le monde les comprends…C’est un compétiteur qui préfère aller au tas que de rouler pépère…et c’est normal (et perso je trouve que donner des consignes dès le premier jour c’est n’importe quoi). Mais…Il y a la manière de le dire et le faire savoir, et la manière de passer pour un p’tit c… Ce qu’il n’a surtout… Lire la suite >>
Charles
Invité

A chacun son boulot.
Il est regrettable que le directeur des marques se mèle du boulot d’Olivier QUESNEL

Charles
Invité

Olivier QUESNEL a prouvé en de multiples occasions qu’il sait mener son équipe vers les plus hauts sommets.
Voila ce qui se passe quand un administratif se mèle du travail directement sur le terrain. C’est le « bordel ».
Sebastien OGIER est un super pilote qui pendra certainement la suite de Sébastien LOEB .
Même si il a été maladroit, il a parlé avec son coeur.
Il faut juste espérer que cette pagaille ne gréve pas tout le travail effectué avant.

Tibo35
Membre

Gales ayant un génie mécanique et un diplome en management et étant passé par de très belles entreprises auto (BM, Mercedes, GM…) le « réduire » à un administratif est un très (trop?) gros raccourci.
Quesnel avant d’être nommé à la tête de Peugeot Talbot Sport et de Citroën Sport n’était plus sur le terrain mais bossais pour un magazine dont il était fraîchement devenu directeur…comme terrain ça se pose là.

Mais ce serait trop simple si c’était juste une guéguerre entre 2 personnes 😉

Gary
Invité
De toutes façons, c’était ridicule de figer les positions dès le vendredi soir, à croire que Loeb avait besoin de ça pour l’emporter… Au final, c’est bien Ogier qui a été le plus rapide, et qui a su éviter les pièges… Qu’aurait-on penser si Ogier avait perdu 1 minute de façon délibéré afin de laisser Loeb gagner ce rallye ??? Un coup à la Massa/Alonso en Allemagne 2010 (décidément, le pays des consignes), ou Barrichello/Schumacher en Autriche 2002… Bref, la « grande » époque ! Loeb a fait une faute, il devait la payer, et à part les propos qu’a tenu Ogier… Lire la suite >>
Joel
Invité

Il reste la solution Red bul : fournir une mauvaise voiture à celui qui doit finir 2eme. Méthode appliquée aussi par honda mais Prost etait trop fort face à da silva.

Misteryo
Invité

Ne pas oublier qu’une marque fait du sport avant tout pour le marketing, et quand c’est justement le patron des marques qui intervient, on voit tout de suite ce qui est en jeu, Citroen qui gagne au pays des grosses voitures allemandes, tout un symbole… marketing…

Et à titre personel, je trouve Loeb bien calme et bien humble sur ce coup là… qui est multi champion et pas du tout dépassé ? Ogier a de la chance, avec d’autres, il serait déjà dehors sans contrat…

wpDiscuz