Accueil F1 F1 Montréal 2011: Fantastique Button !

F1 Montréal 2011: Fantastique Button !

166
20
PARTAGER

Il aura fallu patienter plus de quatre heures pour connaître le nom du vainqueur de ce Grand Prix du Canada mais l’attente en valait la chandelle tant la fin de course a été haletante. Vettel a craqué sous la pression exercée par Button dans l’ultime boucle et doit se contenter de la seconde position et le champion du monde 2009 signe la course de sa vie en profitant au mieux des conditions de pistes. Quelle course !

Départ: Pour la première fois de la saison le départ de la course est donné sur une piste franchement humide mais sous un ciel couvert et sans pluie. Malgré cela la direction de course prend la décision de lancer le peloton sous régime de voiture de sécurité, privant ainsi les spectateurs de l’instant le plus spectaculaire du Grand Prix.

Tour 5: La course est enfin lancée et Vettel résiste à une attaque de Fernando Alonso dès le premier freinage. Un peu plus loin derrière, Webber et Hamilton se touchent et l’Australien part en tête-à-queue et tombe au quatorzième rang.

Tour 6: Vettel rate un freinage et mord copieusement le bas-côté sans toutefois perdre l’avantage de sa position de tête.

Tour 8: En tentant de protéger sa position face à Hamilton, Button serre son équipier contre le mur des stands et provoque son abandon, roue arrière à demi-arrachée. L’incident provoque une nouvelle entrée en piste de la safety car.

Tour 10: Button profite de la neutralisation pour chausser un train de pneus intermédiaires.

Tour 13: La voiture de sécurité s’efface. Très intelligemment Vettel surprend le peloton en bloquant tout le monde à la sortie de l’épingle avant d’accélérer à fond dans la ligne droite se ménageant ainsi un petit avantage sur les Ferrari. Button écope d’une pénalité pour avoir roulé trop vite sous régime de voiture de sécurité.

Tour 18: Arrêt d’Alonso qui repart en intermédiaires qui sont les pneus les plus rapides à cet instant de la course vus les temps signés par Button.

Tour 19: Schumacher s’arrête aux stands. La pluie s’abat violemment sur le circuit.

Tour 20: La safety car entre à nouveau en piste à cause de l’averse. Alonso et Button ont perdu leur pari et rentre à nouveau aux stands. Vettel les imite et repart deuxième derrière Massa qui ne s’est pas encore arrêté.

Tour 21: Arrêt de Felipe Massa. Kobayashi est second !

Tour 25: La pluie ne faiblit pas et le drapeau rouge est brandi.

Tour 26: Après plus de deux heures d’interruption, le Grand Prix reprend enfin ses droits, mais sous régime de safety car, le temps pour les pilotes de jauger de l’état de la piste. Ce drapeau rouge a favorisé plusieurs pilotes parmi lesquels Kobayashi, Heidfeld et Petrov qui ont pu changer de pneus sans s’arrêter aux stands.

Tour 35: On se demandait si la course allait reprendre mais cette fois c’est bon, la voiture de sécurité rentre aux stands. Vettel passe la ligne de chronométrage avec plusieurs longueurs d’avance sur Kobayashi qui repousse une attaque de Massa.

Tour 36: Kobayashi, Heidfeld et Button s’arrêtent pour chausser des intermédiaires. Vettel signe le meilleur tour en course.

Tour 37: Arrêt de Massa et d’Alonso juste derrière lui. Button sort Alonso en tentant de le dépasser. La Ferrari reste sur le carreau, fond plat posé sur un vibreur tandis que le Britannique est victime d’une crevaison et repart bon dernier. La voiture de sécurité entre à nouveau en piste pour laisser les commissaires dégager la voiture d’Alonso.

Tour 41: Reprise de la course. Comme à son habitude Vettel reprend le large, le reste du peloton restant sage au premier freinage.

Tour 42: Schumacher dépasse Webber. Di Resta arrache la dérive de son aileron en touchant Heidfeld et perd plusieurs positions alors qu’il était cinquième.

Tour 45: Vettel caracole en tête et signe à nouveau le meilleur tour en course.

Tour 46: Schumacher dépasse Heidfeld et améliore le meilleur tour en course. Il est désormais quatrième. Massa tourne en 1’28″756.

Tour 47: Vettel en 1’28″105. La trajectoire s’assèche tour après tour.

Tour 48: Schumacher en 1’27″575.

Tour 49: Réplique de Vettel en 1’27″202.

Tour 51: Pénalité pour di Resta suite à son accrochage avec Heidfeld. Webber est le premier pilote à oser chausser des slicks. Kobayashi se rate et gêne Massa. Schumacher en profite pour gagner deux places et se retrouve second devant Massa.

Tour 53: Schumacher passe en slicks tout comme Massa. Webber tourne en 1’24″626. Gros tête-à-queue de Massa qui détruit son aileron avant.

Tour 54: Vettel aux stands. Button en 1’22″759. Il est remonté au quatrième rang.

Tour 55: Button est de loin le plus rapide à cet instant de la course.

Tour 56: Heidfeld sort assez violemment après un contact avec Kobayashi. Son aileron s’est détaché et s’est retrouvé bloqué sous son fond plat, le privant de direction.

Tour 57: Retour de la safety car pour nettoyer les débris laissés par la Lotus Renault.

Tour 61: Drapeau vert ! Vettel ruse et freine devant Schumacher juste avant la chicane. Ce dernier se retrouve sous la menace de Webber et Button.

Tour 63: Webber trouve l’ouverture sur Schumi avant que la Mercedes ne le reprenne quelques virages plus loin.

Tour 64: Webber commet une petite erreur dans la chicane et se fait dépasser par Button.

Tour 65: Button dépasse Schumacher après avoit signé un tour en 1’18″366.

Tour 66: Button revient comme un boulet de canon sur Vettel: 1’17″967 soit 1″5 de mieux. Webber déloge Schumacher du podium.

Tour 68: 1’17″218 pour Button.

Tour 70: Button a poussé Vettel à la faute et prend la tête dans le dernier tour. Le pilote McLaren s’impose avec 2″7 secondes d’avance sur la Red Bull. C’est sans aucun doute la plus belle course de sa carrière puisqu’il a effectué six arrêts au stand. Souhaitons qu’il ne soit pas pénalisé après la course car il est convoqué par les commissaires pour ses deux collisions avec Hamilton et Alonso.

Classement:

1. Button
2. Vettel
3. Webber
4. Schumacher
5. Petrov
6. Massa
7. Kobayashi
8. Alguersuari
9. Barrichello
10. Buemi

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "F1 Montréal 2011: Fantastique Button !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Joest Jonathan Ouaknine
Membre

Bravo à TF1 pour cette fantastique diffusion… Oh, c’est vrai, ils se sont arrêté au bout de 40 minutes. Grrr.

Sinon, j’espère que Button ne va pas se faire retirer sa victoire. Ca serait dommage de perdre un succès si durement acquis. Parce qu’entre la convocation pour l’accrochage avec Hamilton et celle pour l’accrochage avec Alonso…

4aplat91
Membre

Pour TF1, la priorité n’est pas la F1 ….
Mais la filiale Eurosport était sur le coup !!!
Merci a RMC d’etre allé jusqu’au bout (18h – 23h15 !!)

matta
Membre

Finalement je pense que c’est encore en belgique qu’on été le plus gâté, Gaetan Vigneron, commentateur hors norme, a tenu l’antenne seul pendant toute la durée et ce, sans interruption.

Mais je ne pense pas que vous avez RTBF 2 en France…

yeeep
Invité

Super Button! Une victoire bien méritée! Dommage pour M.Schumacher, il a fait une très belle course et méritait une place sur le podium.

Séb
Invité

Vi vi vi et vi et encore viiiii c’était booon ça

zak
Invité

Quel week-end : des 24 heures du Mans fantastique et une course de F-1 à Montréal qui restera dans les annales. Quoi qu’il arrive Jenson est le vainqueur moral de cette incroyable Grand Prix. Vettel n’a pas démérité mais Jenson (6 arrêts) a été brillant. Bravo.

Marcel
Invité
Montréal c est toujours spectaculaire.malgré l attente,ce fut une course ou stratégie et la chance était au rendez vous.je ne vois aucun problème pour Button pour l accrochage avec Hamilton car il était dans sa ligne ou tous roulaient.Hamilton a manqué de jugement,c est certain.le seul hic c est son accrochage avec Alonzo,ca peut lui couter la victoire,mais je ne crois pas.Vettel va surement avoir une petite discussion avec son staf,car la facon qu ils ont géré le temp lui coute la victoire.félicitation a ceux qui ont nettoyer le déluge c est fabuleux.encore une fois,malgré que je ne suis pas… Lire la suite >>
wpDiscuz