Accueil Breaks Essai Skoda Superb Combi 1.6 TDI

Essai Skoda Superb Combi 1.6 TDI

348
10
PARTAGER

Apparue fin 2009, la variante break «Combi» de la Skoda Superb a, depuis, immanquablement séduit tous ceux qui ont pris le temps de s’y attarder. Depuis le dernier Mondial, l’immense break tchèque est également disponible avec le bien connu 1.6 TDI. Un mariage heureux ?

Ce 1.6 TDI prends des fonctions différentes suivant les marchés sur lequel il est vendu : dans certains cas, il constitue une offre nouvelle d’entrée de gamme en diesel, dans d’autres, il remplace le vieux 1.9 TDI de 105 chevaux à injecteurs-pompes qui était proposé dans quelques pays (dont la Belgique).

105 chevaux, c’est également la puissance du 1.6 TDI, cette fois doté d’une rampe commune. Un moteur particulièrement répandu au sein du groupe Volkswagen puisqu’il équipe aussi bien les Audi A1 que les Seat Leon en passant par les Skoda Octavia et l’inénarrable Golf. Mais 105 chevaux (et 250Nm), n’est-ce pas un peu juste pour une voiture de 4,83 mètres de long et 1.506 kilos sur la balance, surtout pour un moteur qui n’est pas reconnu pour sa grande souplesse !?

Eh bien étonnamment non. Certes n’espérez rien en termes de performances pures (plus de 10 secondes pour passer de 0 à 100km/h), mais le petit bloc remplit correctement sa tâche pour qui aime rouler posément et/ou effectue de longs trajets autoroutiers. Dans ces conditions, même à quatre occupants à bord, jamais le moteur n’a montré de signe de faiblesse.

Sur route, le tableau est un peu terni au moment d’effectuer un dépassement rapide où il vaudra toujours mieux rétrograder d’un rapport, à fortiori si vous voyagez chargé. Dommage aussi que LE défaut récurrent de ce 1.6 TDI n’ait toujours pas été gommé, et, compte tenu du poids du Combi, l’anémie sous les 1.500 tr/min se fait ici particulièrement sentir et le moteur s’étouffe dès les 4.400tr/min.

En revanche, en ces temps où le prix du pétrole atteint des sommets et où l’on ne jure plus que par les rejets de CO2 dans les hautes instances mondiales, la Superb a bien compris comment attirer le chaland : sa consommation moyenne est annoncée à 4,4l/100km dans cette version Greenline (Start&stop, pneus à faible résistance, rapports allongés, la recette classique). Optimiste avez-vous pensé ? Détrompez-vous : lors de notre essai, les consommations moyennes étaient comprises entre 4,6 et 5,8l/100km suivant les trajets parcourus et la conduite adoptée. Bluffant !

Pour le reste, la Superb Combi conserve toutes les qualités que nous avions relevées dans notre première prise en main, avec, en première ligne son habitabilité plus que généreuse pour les occupants des places arrière et sa gigantesque soute à bagages : de 633 à 1.865 litres !

Ne cherchez pas, il n’y a pas mieux sur le marché, surtout à ce tarif là : à partir de 26.195 euros (24.389,99 euros en Belgique). L’entrée de gamme Ambiante étant toutefois à éviter en raison de son équipement de série plutôt chiche.

Conclusion
S’il est à déconseiller à ceux qui ont pour habitude de rouler chargés jusqu’au toit, aux adeptes du caravaning et aux accros de la bande de gauche, ce «petit» 1.6 TDI ravira en revanche ceux qui aiment conduire le coude à la portière en surveillant l’aiguille de la jauge à carburant qui semble ne jamais descendre. Pour eux, il remplira parfaitement sa tâche !
Quant à la voiture en elle-même, nous, on a toujours bien du mal à lui trouver de vrais défauts…

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Essai Skoda Superb Combi 1.6 TDI"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Umaga
Invité
On pointe souvent (pas seulement ici) l’anémie du 1.6 TDI sous les 1500 t/mn… Je l’ai personnellement remarqué aussi, mais c’est pcq j’ai roulé pas mal de temps avec une 1.9 TDI avec grosso modo le même nombre de CV -une centaine-. Maintenant, j’utilise à temps égal un 1.5 dci et un 1.6 TDCi, et je peux vous dire que dans les 2 cas, sous 1500 t/mn, il n’y a… pas grand-chose ! J’ai essayé la Polo 1.6 TDI récemment et je n’ai pas trouvé qu’elle était pire ou mieux que les autres sur ce point très précis. Quant au… Lire la suite >>
Siouplé
Invité

Quant à « n’espérez rien en termes de performances pures (plus de 10 secondes pour passer de 0 à 100km/h) », c’est juste le cas de la majorité des véhicules roulant actuellement, mais à priori ceux-ci n’avancent pas du tout, ‘sont même carrément immobiles.

Minarey
Invité

Je comprends pas bien la définition du chiche de l’équipement de base de la finition ambiante, volant cuir, clim bi-zone, les 4 vitres électriques, radio 8hp avec entrée auxilliaire etc. etc. franchement pour le prix l’essentiel y est.

prop pulsion
Invité

Skoda meilleur rapport qualité/finition/prix, par contre ce break est disponoble en TFSI avec la boite DSG je trouve plus pertinent de parler de cette version qui un peu plus « sportive » !!

r.burns
Membre

Tu crois réellement que le client de Skoda Superb Combi place la sportivité comme critère d’achat ?

wpDiscuz